La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • PETITION
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Discussion sur le timeshare
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français

  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Arnaques à l'étranger

    Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • Arnaques en France
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine et Mexique*
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points, le Palms
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Aux Députés Sénateurs

    Lettre aux Ministres 2012*

    Les liens Internet

    GREVE DES CHARGES*

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Qui sommes nous ?

    Nous sommes une association loi 1901 constituée en 1998.

    Notre but est d'aider les victimes du timeshare ou temps partagé, autant qu'il est possible, ainsi que les victimes de tous les dérivés du timeshare, packs vacances ou packs dits comme tels, adhésions à des clubs pour obtenir de fausses réductions de voyages...

    Nous nous sommes constitués pour :

  • informer et conseiller les touristes,
  • faire appliquer le délai de rétractation de 10 jours
  • Exiger le remboursement des débits par les banques, s'il y a eu rétractation dans ce délai
  • aider à se sortir de "reventes" ou d'achats douteux,
  • entamer des procédures judiciaires, collectives si possible,
  • intervenir auprès des autorités,
  • obtenir la suppression du timeshare français qui est la pire des arnaques légales qu'on ait vue.
  • obtenir que les autorités judiciaires européennes soient convaincus d'interdire le système timeshare qui s'avère être un système très largement mafieux.

    Nous sommes bénévoles, personne n'est salarié dans notre association car nous ne touchons pas de subventions, d'aides de qui que ce soit, de dons divers ou occultes. Nous ne vivons que de nos adhésions.

    Nous ne travaillons pas avec l'OTE (organisation du timeshare européen) et avec les gestionnaires de timeshare français. Au fil du temps nous avons découvert que l'OTE abritait une grande quantité d'escrocs et de similis escrocs, dont la plupart ont dû quitter cette organisation après que nous les ayons épinglés. Il en fut ainsi entre autres de Hutchinson, de Fieschi de la COGEP et de la SCF...et d'autres.

    Pour cette raison nous nommons dans notre liste noire tous les vendeurs et revendeurs de timeshare, car ce sont les mêmes sociétés sous des noms différents. Il n'y a pas de distinction à faire entre des sociétés.

    Il n'y a pas dans cette profession des gens propres et des gens malpropres. Tout simplement parce que cette profession a le pouvoir de faire ce qu'elle veut, soit parce qu'elle a fait voter des lois scélérates en France pour couvrir ses activités, ce qui ne gêne pas vraiment les pouvoirs publics; soit parce qu'il n'existe pas de juridiction européenne et mondiale pour faire respecter des lois européennes ou américaines, inopérantes de ce fait....

    Pour bien comprendre: le commerce mondial est soumis à l'OMC (qu'on en pense ce qu'on veuille par ailleurs)

    L'activité des trafiquants de drogue et du grand banditisme est soumise à Interpol.

    Le déficit public est soumis en Europe à la Commission européenne, ou, dans le monde, au FMI.

    La piraterie fait l'objet d'accords et de ripostes communes entre Etats.

    etc...

    Rien de tel pour le timeshare: la Commission européenne renvoie les victimes devant leur justice nationale, la Cour européenne ne veut pas nous entendre. Le parlement européen vote des directives pratiquement sans effet. Tout ceci n'est pas le fait du hasard. La profession de l'immobilier du timeshare a donc la possibilité de faire ce qu'elle veut où elle veut.

    Ceci explique que le timeshare mondial ait attiré (et ait été sans doutes conçu dans cet objectif) des floppées d'escrocs. Il ne pouvait en être autrement. Une bonne idée a été exploitée par des fous furieux de l'argent. Et personne n'a le pouvoir d'intervenir contre l'OTE ou RCI, de connaître leurs comptes, leurs filières, leur organisation. Ils ne disent que ce qu'ils veulent et font ce qu'ils veulent par la grâce des autorités européennes et mondiales.

    Plus vous êtes heureux et satisfaits dans de belles résidences, plus vous avez toutes chances de devenir des proies pour les escrocs qui vous ont séduits. L'Europe s'en contrefout, comme les USA...ou les pays d'Asie, ou du Maghreb.

    C'est pourquoi nous sommes pour la supression du timeshare, à l'étranger et en France.

    Pour promouvoir le tourisme, il n'est nullement besoin de faire du Timeshare.

    Nous n'intervenons pas dans la gestion des résidences parce que nous pensons qu'il est illusoire et dangereux d'axer notre intervention sur l'aménagement du Timeshare. Ce serait, selon nous, mettre le doigt dans l'engrenage de ce système et oublier que des milliers de personnes désirent justement en sortir et non pas le gérer.

    Nous refusons en France qu'on oppose à des milliers de personnes victimes d'un système qui les enferme, le contentement d'une minorité encore satisfaite et le soi-disant équilibre nécessaire de sociétés civiles et résidences. Nous jugeons cela infâme.

     

    Nous expliquons dans les différentes rubriques qui suivent ce qu'est le Timeshare et les mille et une façons de se faire piéger.

    Novembre 08