La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • PETITION
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Discussion sur le timeshare
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français

  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Arnaques à l'étranger

    Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • Arnaques en France
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine et Mexique*
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points, le Palms
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Aux Députés Sénateurs

    Lettre aux Ministres 2012*

    Les liens Internet

    GREVE DES CHARGES*

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Bienvenue à l'ADCSTP

    Bienvenue à vous.

    Vous êtes vous inscrit à "tempspartage" ?

    ATTENTION, VOTRE NAIVETE FAIT PROLIFERER LES ESCROCS

    Regardez le site pour y trouver des renseignements sur les sociétés qui vous proposent des reventes de votre semaine de Timeshare.

    Rappel : Pour s'inscrire, il suffit d'envoyer un Email vide à tempspartage-subscribe@yahoogroupes.fr. Vos adresses Emails ne seront pas transmises, ni vendues à des tiers.

    N'hésitez à pas nous écrire et nous apporter vos suggestions sur ce site : infos@tempspartage.org.

    Nous avons un devoir d'information et de défense des gens face aux escrocs, face aux gérants, face à la justice. Nous avons des dossiers, nous avons des preuves. Que les avocats des escrocs sachent que nous demander de supprimer des informations équivaut à une mise en cause de l'existence de notre site. Ils n'ont pas non plus un droit de "mise sous scellés" sous prétexte de cette mise en cause.

     

    LISEZ NOTRE PAGE D'ACCUEIL !

    NE PAYEZ PAS VOS CHARGES A L'ETRANGER, SI VOUS ETES HORS DROIT FRANCAIS !

    NE CEDEZ A AUCUNE MENACE !

     

    PAS DE REVENTE DE TEMPS PARTAGE, CELA N 'EXISTE PAS !

     

    Attention les lieux touristiques sont des lieux de mafieux !

    Attention au Maroc, toute l'administration semble liée à la mafia du temps partagé !! Rompez toute relation avec les gens qui vous acostent dans la rue, portez des sacs à dos et non des sacs sur l'épaule; ne signez rien de ce qu'on vous propose ! Danger !

     

    Quels sont les objectifs que l'on propose ?

    -abandonner le timeshare étranger, s'en méfier, ne croire à aucune proposition de revente: escroquerie assurée

    -refuser tout contrat d'adhésion à des clubs pour faire des séjours ou des voyages dits pas chers: escroquerie

    -ne jamais acheter de temps partagé à l'étranger, vous ne pourrez pas récupérer votre argent...

    -se méfier des pays comme le Maroc, l'Espagne (Majorque, Tenerife), la Thaïlande, Saint Martin côté Hollande, Rep Dominicaine, la Crète

    -ne jamais acheter du temps partagé de droit français (également à Marazul Tenerife), lire nos rubriques sur ce problème, Timeshare en France, "Clubhotel", Malibu, Bois d'Aurouze...

    -Ne plus payer aucune charge, et nous contacter en cas de menaces

    -Pour le temps partagé français, voter NON à toutes les AG de temsp partagé:PLUS UN SEUL ENVOI D' UN POUVOIR EN BLANC dans ces AG

    Adhérer à notre association ADCSTP, nous en avons besoin

    novembre 2011


    Ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas (oct 2013)


    Dans la situation de difficulté et de confusion actuelle, il convient de rappeler ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas, en gardant la tête froide.
    Nous sommes une association de défense des victimes du temps partagé sous toutes ses formes. Nous ne sommes que cela, nous ne sommes pas une organisation politique, même s'il nous faut nous affronter aux hommes politiques et aux lobbies de l'immobilier, sur le seul terrain du temps partagé.
    Les escrocs eux-mêmes n'ont pas de visée politique particulière, même s'ils ont des attaches fortes avec des hommes politiques. Ils s'attaquent à tout le monde. Ils ne visent aucune catégorie sociale particulière. Ils visent les riches comme les pauvres, les jeunes et les vieux, les gens cultivés et les gens incultes, les blancs comme les noirs et les moins noirs, les gens de gauche, de droite et d'extrême droite….
    Toutes ces personnes, que nous défendons de la même façon, ont des points communs : la naïveté, la vulnérabilité, l'envie de rêver, la croyance en une justice pour tous….
    Mais ils se critiquent les uns les autres. Or devant l'escroquerie, ils sont égaux.

    Nous nous en prenons donc obligatoirement à certains juges, aux ministres de la justice et de l'économie, mais surtout de la justice, à des députés et fonctionnaires qui racontent n'importe quoi. Mais nous n'attaquons pas leurs options politiques. Nous pouvons certes ça et là les mettre en contradiction avec ce qu'ils racontent par ailleurs, mais nous nous moquons de leur idéologie.

    Nous nous en prenons depuis un certain temps à la Ministre de la justice, Mme Taubira, parce qu'elle fait comme ses prédécesseurs, comme ministre de la justice, et non parce qu'elle est Mme Taubira.

    A ce titre, il me paraît insupportable que certains mélangent la couleur de peau de Mme Taubira avec son refus de fait (comme ceux qui l'ont précédée) de nous sortir d'affaire, et d'en finir avec le temps partagé. C'est non seulement intolérable, mais c'est nous affaiblir. Nous sommes indépendants de ces balivernes, et de toute pensée archaïque au sujet de la couleur de peau. Ça n'est pas notre problème dans le cadre de notre association..

    Auprès des fonctionnaires du ministère nous ne nous battons que contre le temps partagé. Point.

    A cette occasion, il nous est donné de voir comment la paresse intellectuelle sévit chez certaines victimes qui disent des choses fausses et effrayantes sur la loi pénale en préparation (d'oct 2013), ce qui nous fait penser que les mêmes sottises sont racontées sur le temps partagé… Comment nous étonner alors du niveau de stupidité des questions écrites posées par certains députés, de droite ou de gauche, aux ministres !

    Nous sommes dans une situation où personne ne va plus lire les textes exacts, où personne ne fait plus marcher son intelligence pour réfléchir, mais où on caractérise et on insulte selon tous les clichés qui traînent dans la rue. Sur la question du temps partagé, c'est une catastrophe, on trouve écrit tout et n'importe quoi sur la soi-disant " multipropriété " qui n'existe pas.
    Il faut lire les documents et lire correctement.

    Les escrocs rigolent avec délice, vous écoutent et vous plaignent… et vous escroquent. Car la seule chose qui compte pour eux, c'est ce qu'il y a sur votre compte bancaire, qui que vous soyez.

    AMC pour l'ADCSTP

     

     

     

    lisez notre rubrique "Que faire"

    Vous avez acheté une semaine de Timeshare il y a longtemps ou récemment: vous vous êtes fait arnaquer ou vous avez failli l'être. Ou bien encore vous avez été content du Timeshare pendant quelques années parce que les échanges étaient possibles et que vous aviez de l'argent, mais maintenant vous voulez revendre.

    Les choses ont changé pour vous pour des raisons diverses. Vous voulez donc revendre. Et à ce niveau, vous n'avez jamais pensé qu'il convenait de mettre en doute systématiquement la parole d'un vendeur de semaine en temps partagé ou d'un soi-disant revendeur. Vous n'avez pas cru possible que certains, pour arnaquer des citoyens, puissent utiliser la convivialité, l'amitié, la confidence, pour gagner votre confiance afin de vous soutirer de l'argent. Ou du moins vous n'avez pas cru que cela pouvait être érigé en système sur grande échelle. Donc vous voilà. Vous avez remarqué que nous caractérisons le Timeshare comme un système visant à tromper systématiquement les touristes, après les avoir formellement satisfaits dans des résidences de luxe.

    En effet dès lors que vous voulez revendre, toutes les entourloupes semblent permises, avec un culot à toute épreuve de la part de sociétés qui disparaissent aussi facilement qu'elles se créent..

    Nous avons écrit jusqu'ici que le Timeshare était l'un des lieux d'intervention d'une mafia liée à l'immobilier, et à d'autres activités, en raison du caractère systématique des tromperies, de l'opacité des relations entre sociétés, et de leurs liens avec les paradis fiscaux. On nous l'a reproché. Sans doutes il y a des différences entre les sociétés. Elles n'ont pas toutes le même degré de responsabilité. Mais souvent les sociétés d'apparence très correcte sont les moins fiables. Nous disons aussi que le timeshare est le lieu d'intervention des promoteurs et sociétés immobilières du monde occidental, les plus douteuses, qui se planquent derrière des sociétés écrans, des sociétés inexistantes, des sociétés non déclarées au registre du commerce, ou déclarées sous de fausses activités avec des adresses et des orthographes bidouillées... avec, très souvent, un siège social dans les paradis fiscaux.

    Nous avons un petit soutien des médias, mais pas du tout à la hauteur de ce qui serait nécessaire. Nous avons un mini soutien de la justice qui n'a pas reçu l'ordre des chancelleries d'Europe de lutter systématiquement contre la délinquance financière liée au timeshare. Mais des procureurs et des juges commencent à réfléchir très sérieusement à la question.

    Nous sommes donc seuls pour combattre un système puissamment organisé, conseillé par les hommes de loi, ayant des appuis politiques qui semblent considérables, en Espagne du moins. Bien sûr il n'y a pas mort d'hommes. Des dizaines de milliers de gens se sont fait prendre par les arnaques du Timeshare en Europe et les sommes perçues par des sociétés de Timeshare, qui ont trompé les touristes, se chiffrent par millions d'euros. A quoi sert cet argent placé la plupart du temps immédiatement dans les paradis fiscaux ? D'après un policier parisien dont nous ne pouvons citer le nom, cet argent pourrait servir à la drogue, au blanchiment d'argent, à la prostitution, au trafic d'armes. Est-ce vrai ? Les arrestations en Espagne, depuis mars 2005,où la police anti-mafia s'est déplacée sur les lieux, tendent à prouver que ce que nous avons dit jusqu'ici est vrai. Ceci était déjà confirmé par les journaux espagnols lorsque le juge Garzon faisait arrêter en 2001 et 2002 des individus qui avaient à voir avec tout ce qui est énuméré ci-dessus

    Sommes-nous le pot de terre contre le pot de fer ? D'une certaine façon oui. Mais le pouvoir de l'écrit, de l'information, de la mise en garde, est plus considérable qu'on ne pense. Nous avons gagné dans tous les procès qui ont été faits contre nous, et dans d'autres que nous avons soutenus.

    De plus la persévérance paye toujours, du moins à terme. C'est pourquoi nous faisons appel à vous, pas seulement pour que vous nous fournissiez votre dossier, ou toute information utile, pas seulement pour que vous nous donniez une adhésion de 54 euros, mais pour que vous deveniez un militant de la lutte contre l'escroquerie. Et ça n'est pas simple. Cela demande du temps, du sang froid, de la résistance, des capacités de travail, une honnêteté sans faille.

    C'est pourquoi, nous souhaitons que vous n'ayez pas une attitude totalement passive vis-à-vis de notre association. Vous pouvez nous aider:

    -envoi de fax et de documents, envoi de témoignages, de critiques,de suggestions...

    -des traductions de textes espagnols, anglais, arabes en français,

    -des recherches sur internet (nous manquons de temps)

    -des propositions de lettres, aux ministres, aux députés, et autres....

    -des capacités à répondre au téléphone à notre place..

    Novembre 2005