La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • PETITION
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Discussion sur le timeshare
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français

  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Arnaques à l'étranger

    Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • Arnaques en France
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin*
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points, le Palms
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Aux Députés Sénateurs

    Lettre aux Ministres 2012*

    Les liens Internet

    GREVE DES CHARGES*

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Timeshare / Mafia /Fraudes massives/Trafic d'armes ??

     

    Le terme de MAFIA a été utilisé dans la presse pour évoquer ceux qui volent les citoyens dans le Timeshare, les Packs Vacances et tout ce qui y ressemble. Nous n'avons pas inventé l'expression, elle est utilisée depuis longtemps par les médias, diverses organisations, les députés, la presse, pour caractériser le milieu du timeshare, son fonctionnement et ses arnaques.Les fonctionnaires européens, qui ont travaillé à la rédaction de la directive européenne, sans employer le mot, ont donné tous les éléments de compréhension du fonctionnement du timeshare, et ils ont espéré que cesseraient les fraudes, mensonges commerciaux, arnaques, harcèlements à la vente... Il n'en est rien.

    Faut-il reprendre ce terme dans la mesure où toutes les sociétés qui prétendent revendre ne le font jamais dans 99, 9% des cas, et où les vendeurs sont en contact permanent avec les revendeurs et écrivent dans leurs contrats que l'on peut revendre ? Un jugement de mars 2004 à Grenoble nous autorise à employer le terme dans un conflit qui nous oposait à Key World International, et il nous reconnait ce droit précisément en raison de ce que les médias en ont dit. La raison est simple. C'est en effet une sorte de " loi du milieu ", un accord entre tous les professionnels, qui s'impose dans cette filière. Qu'est-ce à dire ? Aucune société réellement honnête, même le voudrait-elle, ne parvient à s'y infiltrer, du moins dans les endroits les plus prisés au soleil et souvent fort beaux.. Toute société qui veut s'introduire dans le Timeshare doit, pour y demeurer, raconter les mêmes salades que les autres, et avoir le même comportement, sinon elle est de toute évidence éjectée. Les réglements de compte sont fréquents dans ce milieu. L'OTE (organisation des professionnels du timeshare européen) qui avait dit vouloir assainir le marché en 2000, n'a rien changé à cela. La situation s'est même détériorée. Faut-il considérer que l'OTE couvre le fonctionnement de cette activité ? En tous cas elle est au mimum impuissante. Si ce fonctionnement était inexact, il y aurait un marché ouvert et libre de la revente des semaines, et à des prix convenables qui pourraient aller de 2000 à 4000 euros au lieu de 10000 à 20000 euros. Et du coup les prix de vente tomberaient d'eux-mêmes, ce à quoi les professionnels ne tiennent pas. Les professionnels sont donc tous solidaires.

    En second lieu, l'organisation du timeshare est opaque. Il est très difficile de connaître les promoteurs des résidences. Ils disparaissent sous une quantité de sociétés imbriquées les unes dans les autres qui, souvent, ont un siège social dans des paradis fiscaux. Les directeurs ne sont pas connus pour la plupart. Quand leur société est inscrite dans une chambre de commerce, assez souvent le nom du responsable est différent de tous ceux indiqués dans les contrats (noms d'eemprunt), et l'adresse également. Les vendeurs ont des pseudonymes. Les sociétés qui vendent des semaines font souvent "faillite", ou disparaissent, pour réapparaître ensuite sous de nouveaux noms.Ou encore les sociétés opèrent sous plusieurs noms en même temps, arnaquent les mêmes victimes en dénigrant une société jumelle par stratégie. Dans ce monde là, on apparaît, et on disparaît aussi vite. Les numéros de téléphone fonctionnent quelques mois et se taisent ensuite. Mais les grands responsables connus du timeshare se donnent de grands airs de respectabilité, ils apparaissent sous leur vrais noms mais sont protégés.Ils ont délégué leurs pouvoirs à une quantité de sociétés insaisissables dont ils prétendent ignorer la malhonnêteté, et qui logent souvent dans ces fameux paradis fiscaux qui se sont multipliés avec la dérèglementation financière et la libre circulation des capitaux dans les années 80. La qualité de trusty permet d'échapper apparemment à toute poursuite. Le timeshare est un labyrinthe, un maquis, dans lesquels il est impossible à une victime de s'y retrouver.

    Il y a dans cette faune des gens sûrement dangereux…mais ce sont des gens charmants, bien élevés, parfaitement intégrés socialement, dont on voit la cravate ou dont on sent le parfum, dernier cri, à travers le téléphone. Si vous les brusquez, ils deviennent cependant très grossiers

    Par hasard, nous avons découvert que la société " UNITES SALES LTD ", qui s'est cachée aussi bien dans l'île de Man qu'aux îles Vierges, qui a vendu beaucoup de semaines en Timeshare, a organisé des bonus véreux avec UNITED PARADISE, utilise HUTCHINSON comme Trusty. Cette société, UNITED SALES, a pour adresse la même que celle d'une société pétrolière, appartenant à Pierre Falcone, qui a pratiqué le trafic d'armes en Angola avec Gaidamak, et d'autres : il s'agit de la BRENCO TRAIDING LIMITED : Trident Chambers, P.O Box 146, Wickhams Cay, Road Town, Tortola, îles Vierges Britanniques (Global Witness. Les affaires sous la guerre. Agone. 2003 p 78).

    La société ATLAS RESORTS & MANAGEMENT qui a passé contrat avec HUTCHINSON pour être son trusty, a cette adresse. Egalement la société "ELITE CONSULTING LIMITED" qui a travaillé dans le timeshare avec le trusty HUTCHINSON dans la résidence "Marrakech Palm Club" à Marrakech, a exactement la même boîte postale 146 à la même adresse. La résidence Marrakech Palm a comme commercialisateur "GLOBAL REALM" dont le président est le même que celui de KEY WORLD INTERNATIONAL au Maroc: Jaafar Derraji.

    Egalement la société ASTROTEX LIMITED qui travaille dans le timeshare aussi avec le trusty Hutchinson dans la résidence Imperial Park en Espagne a cette même adresse auxc îles Vierges, en même temps qu'une adresse à l'île de Man.... Idem pour la société INTERNATIONAL HOLIDAY MARKETING. Idem pour la société GRANGEFIELD INTERNATIONAL LIMITED qui a une adresse à Gibraltar et cette même adresse aux îles Vierges.....et qui travaille avec le trusty Hutchinson.

    Trident Chambers ne veut rien dire en soi : c'est un immense bâtiment où des centaines de sociétés viennent placer leur argent bien ou mal acquis, ou qu'elles veulent soustraire au fisc. Ce qui est étonnant, c'est la même boîte postale 146. Peut-on être plusieurs dans la même boîte postale sans se connaître ? Qu'est-ce que c'est que cette boîte ?

    Lorsque le juge espagnol Garzon de Madrid avait arrêté, fin 2001 et au printemps 2002, des individus liés au Timeshare, il s'est avéré que ces gens faisaient aussi du trafic d'armes, possédaient un avion, faisaient du blanchiment d'argent, et des mauvais coups…
    (ex: dans le Journal EL PAIS de Madrid du 21-11-01, on lit: " Le juge Garzon ordonne la saisie d'un avion appartenant à un réseau maffieux démantelé hier à Tenerife ". Il s'agit, dans l'article, d'escroqueries concernant le Timeshare, d'extorsion de fonds, du blanchiment d'argent, du trafic d'armes, et des délits qui pourraient s'apparenter au terrorisme.)
    -Egalement " 60 Millions de consommateurs " (juin 2002 n° 362) titre : " TIME SHARE : Nouveau coup dur pour la mafia de Tenerife" concernant les nouvelles arrestations d'avril 02).

    En mars 2005 la police et la justice anti-mafia espagnoles arrêtent une centaine de personnes dans la région de Marbella/Malaga dont un avocat instigateur Fernando del Valle réfugié sur Madrid, et son ami Ruiz pour blanchiment d'argent, trafic de drogue, trafic d'armes, trafic dans l'immobilier etc. Or un avocat dit Fernando Ruiz de Madrid interpellait par téléphone des victimes de Timeshare pour leur proposer de les aider moyennant 900 euros.. Etrange ! S'agit-il des mêmes individus ? On ne saura pas, mais ce cabinet n'intervient plus depuis (voir notre rubrique: arrestations mafia). Plus de 200 résidences ont été visitées par la police dans cette région, réputée pour tous les trafics. Le timeshare ne serait, d'après les journaux espagnols, qu'une activité annexe de tout ce beau monde.

    Ces faits sont maintenant tellement connus qu'une représentante de l'APAF VTP peut dire, s'agissant du timeshare, dans 60 millions de consommateurs" (HS Mars avril 2006):

    "Il faut savoir que ces sommes importantes (venues des escroqueries du timeshare) sont souvent liées au blanchiment d'argent, aux trafics de drogue et d'armes..."

    Rubrique modifiée le 27-3-2006