La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Temps partage France
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français
  • code de la construction en France
  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi scélérate de 1986
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Voyages sponsorisés
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • En dehors de ce que nous infligent les SCI, SCA, SA du temps partagé, selon la loi de 1986, on ne peut supposer en règle générale qu'il puisse y avoir en France des arnaques du type de celle qui existent en Espagne, par ex, ou au Maroc, ou en Crète.

    Eh bien, il existe en France quelques tentatives de ce type pour la "revente" de semaines du temps partagé, et ceci depuis la présence de C Pambouc en France.... Mais c'est peut-être un pur hasard.

    Exemples:

    -En 2018: une personne est sollicitée par une certaine Sandra MARCEAU faisant partie de la société" SERVICE FRANCOPHONE TCA", 40 avenue FOCH Paris 16° (Tél : 0977552837) et qui aurait des clients pour racheter du "temps partagé.....

    Des tas de gens sont harcelés par ce n° de téléphone français: il faut porter plainte.

    Faux, ni l'adresse, ni le téléphone ne correspondent à quoi que ce soit. La société n'existe pas.

    -Autre exemple 2014: une société MEDIA CONCEPT prétend faciliter la revente de semaines en multipropritéé, ou en temps partagé ou la location de votre semaine, si vous passez avec elle un contrat de 1000 ou 2000 euros.... C'est une société de Lyon.

    On n'a plus entendu parler d'elle jusqu'à ce qu'elle prétende nous assigner en justice en 2017. Nous lui avons opposé des conclusions. Elle y répond en avril 2019, deux ans après.

    Aujourd'hui elle ne semble plus "revendre" du temps partagé elle-même, elle le fait au travers de CELOA qui se revendique toujours de multipropriété. En 2016 nous avons eu la gentillesse de ne pas l'attaquer en justice pour l'utilisation de ce mot mensonger. On l'aurait fait condamner à 15000 euros d'amende. On a laissé courir. Aujourd'hui en 2019, nous voyons que le site de CELOA se réclame toujours de la multipropriété....

    Média Concept et son bonimenteur n'a pas de principe !

    Le temps partagé n'a aucune valeur, ni hier ni aujourd'hui. Les parts ou les actions valent 1,5 euros l'une !

    Nous ne savons pas ce que veut cette société. De l'argent ?

    Nous n'avons pas d'argent à lui donner.

    Nous suggérons qu'elle réponde aux questions ci-dessous écrites en 2017 et on en finira très vite:

     

     

    MEDIA CONCEPT nous attaque en justice au tribunal d'Instance de Grenoble le 23-1-17

    Cette société demande que l'on retire ce qui précède de notre site et exige 5000 euros de dommages-intérêts.(on a enlevé la mojorité de notre discours de 2016..)

    Nous lui posons quelques questions qyui correspondaient à la situation de 2016::

    -Pourquoi le n° de téléphone de cette société 0482534302 est un n° caché ?

    -Pourquoi le site de Media Concept, CELOA, propose encore la revente de la multipropriété qu'il prétend appelé du temps partagé ?

    -Pourquoi ce site CELOA ne propose, concernant les locations, aucun calendrier, aucune disponibilité, aucune condition générale de vente et d'utilisation... ? Ce site est tellement général qu'il est quasiment vide. Ne sert-il qu'à récolter des adresses mail et des n° de téléphone ?

    -Media Concept joint la population par téléphone. D'où cette société tient ces n° de tél ? De son site CELOA ? Des fichiers qui se vendent entre sociétés dites de revente ?? Comment est-elle en contact ?

    -Si Média Concept parvient à débarrasser les possesseurs de temps partagé de leurs périodes, via les comités d'entreprise, pourquoi ne publie-t-elle pas ses résultats pour se faire de la publicité ?

    -Pourquoi ne peut-on trouver dans les salons des comités d'entreprise le nom de cette société au titre d'exposant ?

    Décembre 2016, relu en 2019

     

  • Arnaques à l'étranger
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine et Mexique*
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points,
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Lettre aux Ministres 2018

    PETITION Requête

    Les liens Internet

     

     

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Nos activités

    Toute notre activité s'est développée autour des arnaques et tromperies dont ont été victimes les gens et de leurs dossiers que nous avons reçus. Ces dossiers nous ont permis de comparer les contrats, de faire des recoupements, de réunir les victimes, de constituer une liste de sociétés escrocs. Enregistrer les données des dossiers est un énorme travail qui est toujours à refaire car notre approche est toujours incomplète et des erreurs se produisent parfois...
    Voici ce que nous faisons actuellement:

  • Nous appelons, en cas d'escroquerie, les victimes à porter plainte auprès du Procureur de la République et à réclamer une enquête de police. Aujourd'hui la chancellerie a probablement donné l'ordre aux parquets de demander des enquêtes de police minimum pour " nous calmer " ; ce après quoi toutes les affaires sont classées si une victime ne se porte pas partie civile. Nous évitons en 2010 d'envoyer les victimes se porter partie civile, vu l'état de la justice actuellement
  • Nous traitons parallèlement tous les dossiers des gens assignés en France pour non paiement de charges ou refus de payer ces charges

  • But de notre travail :

    -ABOLIR LE TEMPS PARTAGE

    -EVITER SI POSSIBLE DE PAYER LES CHARGES POUR LE COMPTE D UN SYSTEME IGNOBLE

    -FAIRE SORTIR LES ASSOCIES ET ACTIONNAIRES DES SCI ET SA

    En attendant:

     

  • Il s'agit principalement d'aider des victimes du temps partagé français: constitution de leur dossier, explications, en réponse à des assignations ou des injonctions de payer, que nous tentons de transformer quand c'est possible en demande de sortie d'une SCI pour "justes motifs"
  • Donc aide à la constitution de dossiers
  • suivre les procédures AU CIVIL
  • suggestions de courriers adéquats
  • Conseils au cas où une procédure ne se justifie pas
  • Suivi des dossiers

    AU PENAL : Ces procédures, concernant des escroqueries dues à des sociétés étrangères, après plaintes auprès du Procureur de la République, n'ont aucun débouché après 2008. Les Procureurs semblent avoir reçu l'ordre de ne pas poursuivre, et lesjuges ne font pas leur travail d'investigation.

    Le travail que nous faisions sur les sociétés étrangères relevait en principe de la police judiciaire.

  • Aujourd'hui nous enregistrons les nouvelles arnaque et les "nouvelles" sociétés qui sont en fait toujours les mêmes
  • Notre travail consiste à répondre au téléphone à tous les gens qui demandent comment se défendre.
  • Il faut consulter le CEC (notre site), lire notre rubrique EUROPAY, dans les 14 jours qui suivent une arnaque de Timeshare, faire opposition aux chèques, faire des letre RAR, joindre sa banque et lui faire appliquer les accords Europay
  • Mettre en garde les gens, les faire renoncer à prendre un billet d'avion pour Malaga, Tenerife, Marrakech.....
  • Transmettre une série d'adresses pour que les victimes fassent leur parcours du combattant
  • Parfois tenter de porter plainte..
  •  

    1-1-2019