La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • PETITION
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Discussion sur le timeshare
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français

  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Arnaques à l'étranger

    Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • Arnaques en France
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin*
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points, le Palms
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Aux Députés Sénateurs

    Lettre aux Ministres 2012*

    Les liens Internet

    GREVE DES CHARGES*

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Key World International, Global Realm, Horizons VIP, SMART

    Marrakech

    Sociétés très avenantes, mensonges garantis, 5h de lavage de cerveau, disent qu'elles ne font pas de timeshare...Leur donneur d'ordre central :UTC/Resa Direct en Espagne et en France, nouveau n° de tél en mars 2006: RESA-DIRECT S.L : 01 45 04 78 99. Utilisent les rabatteurs impunis à ce jour PROFIL Voyages, FLY BY, ID COM...en France.

    Liaison avec AVANTAGES travel Club, VACANCES les VALLS, Comptoirs du Soleil, Planete Evasion ou Horizon (voir rubrique "Planete" dans "Affaires sociétés P à V")

    La même bande de voyous (De Resa Direct/UTC à KWI) fait des procès à l'ADCSTP depuis 2003 pour que nous ne fassions plus notre travail d'information auprès des victimes....

     

    Juste retour des choses: 26 mars 09

    Voici ce que nous recevons:

    "Jaafar Derradji de " Key World nternational " qui opérait au Maroc vient d'être condamné aujourd'hui a 1an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Saint-Malo, et qu'un mandat de recherche a été lancé contre lui ainsi qu'une condamnation de 2000 euros de dommages et intérêts. "

    Pour ceux qui ont pu se porter partie civile contre cet individu avant la prescription, voilà le résultat. Rappelons que cet individu, très bon ami de Christine Pambouc (et de Hakim Bouri également), travaillant pour UTC / RESA DIRECT, nous a fait deux procès en diffamation, l'un au nom de KWI et l'autre au nom de l'AMIPST (dont le ministre du tourisme marocain actuel se prévaut). Et c'est lui et ses amis qui ont initié Planete Evasion qui nous a également fait un procès.
    Nos adversaires ont été débouté mais nous avons perdu de l'argent !

    Cet individu sera-t-il arrêté un jour ??

     

    Key World International ou Global Realm ou Horizon VIP, ou....Global Rêves Loisirs...

    (corrections le 20 novembre 2005)

    Dans cette page, vous pouvez lire :

    Attention aux semaines gratuites ! Attention aux parainages ! Attention aux 5 heures de lavage de cerveau pour vous faire acheter du Timeshare déguisé en cartes de voyages à tarifs réduits ! Vous avez 10 jours pour vous rétracter: voir "Europay", "Banques".

     

     

    Attention aux semaines gratuites proposées par Key World ! Il s'agit de vous vendre du Timeshare ou des Packs de 3 ans donc du timeshare!

    Cela s'appelle du fly by. On vous propose une semaine gratuite, et attention au cinéma qu'on va vous faire pour que vous achetiez, non pas du Timeshare (c'est ce qu'on va vous dire) mais une adhésion à un club, des voyages à mi tarif...etc (lire la rubrique "semaine gratuite", "nouvelles méthodes de vente?" )

    Attention, KWI propose en 2003-2004 oralement de racheter vos semaines de Timeshare contre un "pack", mais les vendeurs ont ordre de ne le faire apparaître nulle part. N'apparaît dans la facture que le prix auquel vous achetez le soi-disant pack. Le petit calcul sur la reprise n'existe nulle part, sinon, ce serait juridiquement une arnaque. Evidemment KWI ne vous rachète rien du tout.

    En 2005, les mêmes sociétés proposent une soi-disant adhésion à des voyages avec réductions et des parainages: Danger !

    Les trois sociétés vendent des "packs de 3 ans", donc du timeshare, sous des noms divers (dont Premium), utilisant la même centrale de réservation RESA DIRECT (à Torremolinos en Espagne avec des complicités en France), et de soi-disant réductions de voyages. Vous avez meilleur compte à vous acheter par internet la carte Hotel Express International !

     

    Quelques indications sur les contrats proposés par Key World International

     

    Préalablement quelques indications sur la société Key World:

    Il s'agit d'une société marocaine domiciliée au Maroc. Son directeur est Mr Jaffar Derraji. Il a appris son "métier" pendant 8 ans dans le Timeshare en Espagne. Mr Derraji a constitué également une autre société dont il est aussi le directeur: GLOBAL REALM LTD dont le siège social est peut-être à l'île de Man. Cette société sert à faire transiter l'argent de Key World immédiatement dans un paradis fiscal. Ses vendeurs disent que cette société est anglaise. Les deux sociétés de Mr Derraji n'avaient pas de banque connue au Maroc jusqu'à ces derniers temps. Il semble maintenant que KWI ait maintenant une banque à Casablanca qui servirait à Horizons VIP.. Les fonds recueillis auprès des clients sont généralement versés à la Société Générale à Cannes ou à Thionville, pour le bénéficiaire Global Realm (les accomptes des semaines de Timeshare, les paiements des services UTP ou Resa Direct pour la société UTC). Ils sont également versés à HUTCHINSON (les compléments pour l'achat de semaines), lequel a des comptes à l'île de Man et en France à Paris.

    Nous avons fait l'hypothèse que Global Realm avait son siège social à l'île de Man. "On" nous indique que ce serait plutôt aux Iles Vierges, lieu de prédilection de KWI. Cela vient de nous être confirmé par un correspondant anonyme. Dans ce cas, les contrats de Global Realm relèveraient non du droit marocain mais du droit européen (pour les Iles Vierges, oui !). Mais Mr Derraji dit que c'est le droit marocain qui prévaut et ne lève pas le mystère concernant la société Global Realm. Evidemment c'est plus intéressant puisqu'il n'y a pas de droit de rétractation légal au Maroc ! (à la différence de la Tunisie). Cette 2ème société sert donc les transferts de fond dans un système de libre circulation des capitaux qui a grandement facilité les opérations de Timeshare. Ceci signifie que la plus grande partie de ces fonds ne sont pas investis au Maroc. Les institutions gouvernementales marocaines l'ignoreraient-elles ? Peuvent-elles argumenter sur les bienfaits du tourisme de type Timeshare puisque les plus grosses sommes données par les touristes s'en vont hors du Maroc ?

    Les contrats:

    La société Key World fait gratter des tickets toujours gagnants dans la rue par une armée d'étudiants embauchés à cet effet à Marrakech et en France. Que gagne-t-on ? Une semaine gratuite, dont on doit aller chercher l'attestation dans un hôtel

    Key World et ses comparses gardent les touristes, ainsi ramassés dans la rue, de 4 à 6 heures dans des salles d'hôtel: on leur "lessive" la tête, on leur offre à boire et à manger. On leur fait faire un tour d'avion. On est très aimable avec eux, mais on les empêche de partir. De nombreux touristes parlent de harcèlement. Beaucoup finissent pas signer un contrat de timeshare, 3 ans ou à vie, mais cette attitude des vendeurs les fait ensuite douter. C'est la raison pour laquelle, dès qu'ils le peuvent, ils cherchent des renseignements sur internet.

    Key World propose deux types de contrat à ces touristes ainsi retenus :

    CONTRAT TIMESHARE CLASSIQUE

    Ce contrat, plus les "conditions générales", proposés par Key World pose de nombreux problèmes :

    Ce contrat est proposé à des couples d'une part, et ayant moins de 65 ans d'autre part. Ceci n'est pas respecté. Key World vend souvent à des couples qui ont dépassé 65 ans.

    Ce contrat est déclaré irrévocable, ce qui n'existe pas, nulle part. Cette affirmation est suspecte.

    La société qui apparaît sur les contrats n'est pas KEY mais GLOBAL REALM qui serait propriétaire des semaines. Son adresse n'est pas indiquée dans le contrat ni dans "les conditions générales", mais dans d'autres documents. On ne sait pas qui est son directeur. Nous savons, nous, que Jaffar Derragi est directeur des deux sociétés. Pourquoi ce silence et pourquoi ces deux sociétés ? Pourquoi est-ce Global Realm qui encaisse les fonds et également HUTCHINSON ? C'est souvent encore la banque la SOCIETE GENERALE de Cannes en France, ou une banque à Thionville qui reçoit l'argent au nom de Global Realm, ou une banque à l'ïle de Man au nom de Hutchinson, ou plus récemment une banque de Courbevois.
    Le nom du responsable de la société n'apparaît jamais dans les contrats.

    Le droit de rétractation du client, de 3 jours, reconnu conventionnellement par le Maroc, mais sur lequel le gouvernement n'a pas légiféré, n'est écrit nulle part. Le droit européen accorde 10 jours. Les cartes VISA accordent également 10 jours dans le monde entier comme le droit européen. Ce droit doit figurer dans le contrat. Pendant ce laps de temps, la société n'a pas le droit d'encaisser des chèques du client; Key World n'encaisse pas très rapidement, ce qui signifie bien, qu'implicitement mais sans le dire, la société reconnait ce droit. Cependant très récemment, Key World fait encaisser les chèques ou facturettes dans les 2 jours !!

    Par ailleurs le " trusty " HUTCHINSON, de Grande Bretagne, membre de l'OTE et de sa commission d'éthique (!), intervient dans les résidences. A quel titre ? Nulle part n'est indiqué son rôle. Quel touriste sait ce qu'est un trusty et pourquoi il encaisse également les paiements du client? Son adresse est parfois indiquée mais pas dans les contrats concernant la résidence Amina. L'argent passant par Hutchinson est alors dirigé en Grande Bretagne ou à l'île de Man (le contrat nous dit ensuite que le droit en vigueur est le droit marocain...!).

    Il est bien précisé dans le contrat qu'il s'agit d'un " droit d'occupation " donc ce n'est pas un droit de propriété. Dans les échanges oraux avec les clients, étant donné le prix que coûte ce droit ( plus de 10000 euros), tout se passe comme s'il s'agissait d'un droit de propriété. Le terme de timeshare ne figure nulle part. Le droit d'occupation à perpétuité est une formule vide de sens. On utilise généralement une semaine en timeshare de 10 à 15 ans dans le meilleur des cas.

    Il est dit au client qu'il pourra revendre, or c'est faux. C'est là que la meute des sociétés de "revente" se précipitera sur lui pour l'arnaquer

    Les frais de maintenance s'élèvent à 178 euros en 2003 pour un studio, ce qui est énorme vu le capital engagé. Il n'est pas dit que ces frais vont augmenter d'année en année. Ils sont incontrôlables par définition (dispersion des propriétaires de droits d'occupation, méconnaissance de leurs adresses, impossibilité de contrôler les comptes et surtout pas de volonté de le faire quand on vient en vacances…).

    Il est spécifié qu'en cas de différends, le droit marocain prévaudra. La question est très discutable et difficile. Tout dépend, entre autres, où se trouve le siège social véritable de Global Realm. De plus Hutchinson, l'administrateur, n'habite pas le Maroc.

    Un additif au contrat est généralement donné,dit de " GARANTIE UN AN ". Il est écrit qu'il est prévu un remboursement intégral en cas de non respect des possibilités d'échange, de mauvaises prestations, de vice de forme sur les documents proposés. Il faut en apporter la preuve par lettre recommandée à Global Realm, dont l'adresse est ici donnée à Marrakech.. Dans les faits cette garantie ne fonctionne pas. C'est une pure clause de style entre un client européen, et des sociétés marocaines dont parfois le siège social n'est pas connu clairement et dont les relations entre elles ne sont pas établies..

    CONTRAT DE 3 ANS : ADHESION A UNIVERSAL TRAVEL CONCEPT OU PROGRAM, ou PREMIUM Travel, ou RESA DIRECT

    KEY WORLD, GLOBAL REALM , ou HORIZONS VIP apparaissent dans les contrats. C'est GLOBAL REALM qui encaisse les chèques à la Société générale de Cannes. Le client le découvre ensuite.

    Le client reçoit un contrat d'adhésion, avec les conditions générales et un titre de souscription, bien connu de tous ceux qui l'ont reçu en Espagne de la part d'autres commercialisateurs: utilisation de 4 semaines par an pendant 3ans dans diverses résidences.

    Le contrat d'adhésion précise qu'il ne s'agit pas de Timeshare, or le titre de souscription est de 3 ans (36 mois). Ce n'est pas un Pack Vacances non plus, puisque ce dernier est de 35 mois. C'est ainsi qu'on définit les choses en droit européen. A partir de 3 ans c'est du Timeshare, donc il y a un droit de rétractation , de 3 jours au Maroc.

    Dans le cas présent, le client ne sait pas à l'avance ce qu'il va trouver dans les cartes UTP puisqu'il les recevra seulement après avoir payé, être rentré en France, et généralement entre 2 et 3 mois après. Il est obligé de croire tout ce qui est écrit sur son contrat, mais la société UTC se réserve le droit de dire au client que le commercialisateur l'a trompé, comme bon lui semble, sur les prestations supposées. Le client n'a rien en main à l'achat. A ce niveau là, la responsabilité de UTC est totalement engagée, et "l'arnaque" est très sympathique !

    Les prix de cette adhésion de 3 ans varient de 6000 euros à 25000 euros, des prix battant tous les records par rapport au Timeshare classique. Or le client apprend tardivement que la directrice de UTC prétend avoir vendu son produit 900 euros aux commercialisateurs.. Invérifiable ! Il faudrait voir les relevés de comptes ! mais peu probable. Ce faisant, en annonçant ce prix, UTC dit clairement que son produit ne vaut pas plus de 900 euros. C'est une tromperie sans précédent !

    Ce prix extraordinaire ne dégage pas le client des frais d'hébergement : de 115 à 374 euros PAR SEMAINE. Or l'adhésion vous permet d'utiliser 4 semaines par an (très très difficile…).

    Dans un document annexe, Key World s'engage à faire revendre l'adhésion à la demande du client : ce n'est pas un remboursement ! Là commenceront des arnaques incroyables.

     

    La compagnie ROYAL TOUR (3 rue Jules guesdes, 92300 Levallois Perret) organise des voyages au Maroc sans mettre en garde ses clients contre les dangers du Timeshare. catalogue disponible dans les Galeries Lafayette.


    Lettre au ministre du tourisme du Maroc

    Le 9-1-04

    Monsieur le Ministre
    Du tourisme
    Monsieur le secrétaire
    Général : Mr Kasimi
    Marrakech
    Maroc

    Messieurs,

    Vous vous êtes réunis à plusieurs reprises avec RCI, Interval International, l'AMIPST, Hutchinson…afin de promouvoir l'industrie du temps partagé, composante, avez-vous écrit, de l'industrie touristique.
    Nous avons une analyse totalement différente. Le temps partagé ou le Timeshare s'est totalement discrédité en Espagne, dans la vente ou la soi-disant revente du droit d'usage de semaines, au point d'avoir fait des centaines de milliers de victimes en Europe. Il est synonyme d'arnaques. Il achève de se discréditer au Maroc par les méthodes les plus agressives qui soient à Marrakech, à Agadir ; et c'est le fait de deux sociétés, d'une part UNIVERS VACANCES, anciennement HERMES INVESTISSEMENT, et d'autre part KEY WORLD INTERNATIONAL dont le responsable est Mr Jaffar Derraji, également Président de l'AMIPST ( !).
    Ces deux sociétés profitent du fait que le gouvernement marocain ne semble pas vouloir légiférer sur le Timeshare, à l'égal de l'Europe, ce qui leur accorde tous les droits. Le Maroc se veut-il une zone de NON-DROIT ? On va bientôt voir déferler sur le sol marocain les escrocs les plus pernicieux d'Espagne et d'ailleurs.
    Le tourisme au Maroc n'a pourtant nullement besoin du Timeshare pour se développer. L'hôtellerie, et surtout la petite hôtellerie, proche des habitants de votre pays, suffit à ce développement. Nul besoin, au contraire, de promoteurs très cachés et très gourmands, qui construisent de très grandes résidences, en vue de faire fructifier un capital qui s'en va dans les paradis fiscaux (à l'île de Man par Hutchinson ou aux îles Vierges, ou bien ailleurs) et qui ne sert à rien à la population marocaine. Le discrédit qui s'ensuivra sera terrible.
    Concrètement, le consulat du Maroc à Paris nous avait dit en 2001, et cela figure dans tous les sites, que vous reconnaissiez 3 jours de réflexion dans la signature d'un contrat. Aucune de ces sociétés n'y fait allusion, pire elles en nient l'existence. Alors qu'en est-il ?
    Nous avions entendu dire par la police marocaine qu'il était interdit d'accoster et de poursuivre les gens sur la voie publique pour leur faire tirer au sort un voyage, ou pour gratter une carte.. est-il interdit de harceler les gens dans la rue ?
    Ces deux sociétés sont, de plus, très fortes dans le domaine de méthodes de vente fondées sur l'agression psychologique et mentale, à savoir : les touristes sont gardés dans les bureaux des hôtels de ces sociétés de 4 à 7 heures (!) jusqu'à ce qu'elles signent des contrats largement mensongers. On leur vend du Timeshare en le niant. On les empêche de lire les contrats à signer. On leur explique que le capital investi dans un contrat va fructifier et pourra être récupéré par la revente ; on leur monte la tête sur des échanges avec des milliers de résidences dans le monde, ce qui est faux actuellement, ou avec des tarifs de transport mirifiques : tout cela est faux. Et pour les convaincre, on leur fait faire un tour d'avion au-dessus de la ville, on leur offre à manger et à boire. Les " victimes " tombent dans un état d'euphorie ou d'abrutissement à tel point qu'elles disent toutes, sans pouvoir en apporter la preuve, qu'on leur a sûrement versé des euphorisants dans les boissons, ou du whisky dans le café et les boissons… Elles se demandent toutes après coup ce qui a pu leur arriver pour s'être laissées convaincre de signer un chèque ou une facturette. Est-ce là l'image que vous voulez donner du Maroc qui est l'un des pays les plus beaux du Maghreb ?
    Messieurs, vous vous êtes réclamés publiquement du " code mondial de l'éthique des Nations Unis pour la protection des consommateurs ", tout comme Hutchinson se réclame de la commission d'éthique de l'OTE. Est-ce de l'humour noir ?
    Nous attendons de vous, au minimum, que vous mettiez en rapport étroit vos déclarations et vos actes. Vous n'êtes pas sans ignorer ce qui se passe, dans les rues de Marrakech particulièrement, et dans les hôtels des deux sociétés incriminées.
    Nous nous permettrons de diffuser très largement cette lettre.
    Recevez, Messieurs, nos salutations distinguées.

    ADCSTP


    Lettre aux victimes de Key World et de UTC

    Janvier 2004

    A TOUTES LES VICTIMES DE LA SOCIETE KEY WORLD INTERNATIONAL AU MAROC

    ET DE LA SOCIETE UNIVERSAL TRAVEL CONCEPT ou PROGRAM, A MALAGA.

    La société UNIVERSAL TRAVEL CONCEPT (UTC) fait vendre son produit UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM (UTP) par des sociétés qui jusqu’à présent sévissaient uniquement en Espagne (nous en avons répertorié pas loin d'une vingtaine). Ces sociétés offrent généralement à la vente le produit UTP contre le soi-disant rachat ou la "revente" de semaines de Timeshare (sauf Elites Loisirs et KEY WORLD, mais nous venons de découvrir que la sociétés Elites Loisirs est liée au groupe HORIZONS par un internédiaire suspect, or Elites Loisirs est l'enfant chéri de UTC). Ce rachat ou cette "revente"n’ont jamais lieu. Et la mallette UTP arrive 3 mois plus tard en décevant beaucoup les victimes (Les 50% de réduction n’ont pratiquement jamais lieu).

    Depuis quelques mois, UTC s’adresse à Key WORLD INBTERNATIONAL au Maroc, pour vendre son produit UTP pour 36 mois, sans contrepartie de revente de semaine de Timeshare, ce qui est apparemment plus « propre » (consulter notre site sur UTC et sur le Maroc), mais il n'y a aucun droit régissant le Timeshare au Maroc.

    Ce produit UTP se vend, par contre, pour 35 mois par toutes les sociétés qui siègent en Espagne : c’est un PACK VACANCES qui ne relève d’aucune loi européenne, car c’est moins de 3 ans. Mais UTC prétend dans une lettre adressée à nous que ce ne sont pas des packs vacances.. Qu’est-ce donc ??

    Key WORLD vend en général pour 3 ans (36 mois).. La direction de Key WORLD prétend que le produit UTP pour 3 ans n’est pas du Timeshare : qu’est-ce donc ??  L’intérêt pour UTC de faire vendre au Maroc est donc d’échapper à toutes les lois européennes. Lorsque vous achetez un produit UTP au Maroc, il n’y a pas d'escroquerie caractérisée juridiquement de façon  évidente car le produit existe, mais il y a mensonge au niveau du contrat (voir plus haut).

    ----------------

    Nous conseillons de ne pas accepter ces contrats: trop chers, obscurs..

    Si vous pouvez faire opposition aux sommes versées, dans tous les cas de figure de contrats, il faut le faire pour les raisons suivantes :

    -L’achat du produit UTP coûte bien trop cher et n'est pas pas revendable, pas plus que la semaine de Timeshare classique. Votre capital est donc perdu dès que vous achetez, il ne fructifie pas comme on vous le dit. Mais si vous avez de l'argent et pas de difficultés, vous pouvez tenter le coup, les résidences au Maroc sont belles. Mais vous ne revendrez jamais.

    -Par convention le Maroc accorde 3 jours de rétractation à l’acheteur, pendant lesquels la société n’a pas le droit de tirer de l’argent sur vous. Ce délai est déjà scandaleusement court, mais il n’est jamais écrit dans les contrats, et actuellement pas respecté..  

    -Les échanges avec RCI sont de plus en plus mauvais (quoiqu'en dise RCI), il faut s’y prendre presque plus de deux ans à l’avance pour obtenir une semaine en échange de celle achetée.

    -Le harcèlement dans la rue et à l’hôtel est ignoble. Le démarchage dans la rue est soit disant interdit, en fait il est toléré avec bienvaillance par la police marocaine, mais jugé inacceptable par les taxis par exemple.

    Il faut donc tenter de faire opposition à toutes les sommes versées et faire annuler le contrat, si vous êtes venu sur internet parce que vous avez des doutes..

    Toute menace de la part de la société Key world est restée jusqu'ici vaine. Il ne faut donc pas s’émouvoir de ces menaces. Si cette société tentait de vous poursuivre en France, il lui faudrait dévoiler toutes ses relations obscures et convenir de ses mensonges.

    Nous proposons aux victimes d’écrire au Procureur du Roi de Marrakech ou d’Agadir (même s'il ne répond jamais...), aux services du tourisme de ces villes, au consulat français du Maroc à Marrakech, au consulat marocain en France à Paris, au Ministre du Tourisme marocain, pour protester, demander l’annulation du contrat et le remboursement, en argumentant sur les mensonges, le harcèlement. Il ne faut pas hésiter à le faire ; il faut inonder ces gens de lettres.

    Nous conseillons aussi de stopper net tous les paiements, qu’il s’agisse des faux Packs vacances ou de Timeshare. Dans le cas de vente UTP, il convient de demander des explications à UTC sur les méthodes de vente et le contenu des soi-disant réductions, mais UTC est "rarement au courant" !!. Il faut demander quel est le contrat qui lie le mandant UTC avec le mandataire Key World. Nous conseillons de regarder de très près à qui les versements ont été faits : souvent c’est à GLOBAL REALM qu’ils sont faits (dans l’incertitude, votre banque doit pouvoir vous dire à qui l’argent a été versé).

    Nous vous demandons instamment de nous envoyer votre dossier, lettres, preuves des paiements, car tous les dossiers ne disent pas tout à fait la même chose.

    ADCSTP

    Témoignage de janvier 2004.

     

    "Pour infos,
    nous venons de vivre exactement ce que vous décrivez dans la rubrique
    "une semaine gratuite"

    Cela se déroule sur la plus grande place de marrakech avec des bons à
    gratter qui comme par hasard vous donne droit à une semaine gratuite, "le
    meilleurs score" !!! d'après le rabatteur. Et bien le hasard fait que cette
    offre est évidement systématique pour appâter le client.
    Vous êtes en vacances, déconnecté, et en plus, on vous offre une semaine
    dans un hôtel 5*, c'est vraiment votre jour de chance.

    Il s'ensuit le grand jeu dans un hotel de luxe avec 3 heures d'explication
    pour aboutir à une offre "exeptionnelle" : 55000 F investit sur 6 ans pour
    avoir accès à un catalogue de voyage à des prix 50% inférieur au marché !
    Le tout à l'entête de "Interval International" et de son catalogue.

    Heureusement par manque de temps, on a coupé court à l'argumentaire du
    vendeur, de retour à paris et après quelques recherches on a découvert
    plusieurs sites, dont le votre, dénonçant ce type de système.

    Pour informer les futurs touristes de passage à marrakech qu'ils risquent de
    se faire avoir, n'hésitez pas à faire passer cette information.

    (janvier 2004)

     

    Résultat du procès dit en référé contre l'ADCSTP (voir " Procès Key World")

    En bref et avant publication complète:

    Ce qui a été accepté par le juge concernant le site de l'ADCSTP:
    -La demande que KW ne soit pas traité de maffieux (donc disparition de deux phrases)
    -La demande que KW ne figure pas dans le chapitre " les arnaques " (ce chapitre a changé de nom)
    De ce point de vue nous sommes condamnés à payer l'huissier qui a apporté l'assignation, et c'est tout.


    Ce qui a été refusé à KW :
    -La demande de KW concernant notre jugement sur le timeshare en général. Refus de considérer que nous n'avons pas à écrire " Le timeshare est un système maffieux du début jusqu'à la fin " (très important pour l'avenir)
    -La volonté de KW qu'on ne commente pas leurs contrats ( !)
    -L'exigence de KW d'avoir un droit de réponse sur une année en continu dans notre site !!(exigence formulée au dernier moment)

    Nous avons accepté le jugement

     

    Témoignage du 23-2-04 sur les cartes de réduction !

    "Bonjour,
    j'étais jeudi 19 février 2004 à Marrakech avec mon amie, nous avons étés abordés par une jeune étudiante dans la rue et avons "gagné":
    soit une semaine gratuite à l'hôtel KITIDA pour 2 à 6 personnes,
    soit deux aller retour Paris Marrakech,
    soit un camescope numérique.
    Pour prendre possession de notre "cadeaux" un taxi en attente nous à conduit à l'hôtel KITIDA
    Un superbe salon, des petite tables rondes, environ 10 couples étaient "debrif2" par des commerciaux.
    Après un jus d'orange, un commercial très class nous à montré des documents de la CRI ou RCI ??
    on nous a proposé des cartes de réduction frappées à l'entête de KEY WORLD INTERNATIONAL :
    CARTE HOTEL
    CARTE VOYAGE
    CARTE CIRCUIT
    CARTE GOLF
    CARTE EVASION
    ....................
    Ces cartes sont sensées donner 50 % de réduction sur tous les billets d'avion et sur l'hôtellerie (18000 hôtels dans le monde)
    nous avons consulté le guide de ces hôtels , un véritable livre bien relié.
    Pour les séjours d'au moins 8 jours, le coût d'hébergement était de 100 euros pour un couple, POUR UNE SEMAINE DANS LES PLUS BEAUX PALACES!!!
    Des simulations vers des destinations de rêves nous on été présentées.

    Apres 3 heures de "baratin" nous avons fini par savoir qu'il nous en coûterait pour bénéficier de ces avantages de souscrire un placement par personne de 7500 euros ( soit 50000 F) placement sans intérêts, mais remboursable après déduction de 5% de frais
    Impossible de lire attentivement le contrat. Impossible d'en avoir copie, il fallait signer immédiatement
    Devant notre ferme refus de signer immédiatement le contrat, on nous à donné une invitation pour une semaine gratuite au Maroc en nous informant qu'une nouvelle présentation du produit sera faite et que nous disposeront alors d'une semaine pour réfléchir.
    Le commercial est devenu un peu agressif pour nous faire comprendre que nous étions des idiots de passer à côte d'une telle occasion
    Nous avons été reconduits en ville en voiture privée, le chauffeur nous a fait comprendre que nous étions passés à côte de la chance de notre vie, mais qu'heureusement une nouvelle chance nous était donnée
    Nous avions flairé l'arnaque et avons dès notre retour entrepris des recherches sur le net.
    il est clair que nous n'avons pas l'intention de "profiter de cette semaine" "

     

    Témoignage du 30-3-04

    Bonjour,

    J'ai découvert votre site par google, en voulant me renseigner sur Key World
    International. Je vous écris pour vous apporter mon témoignage et vous
    demander conseil.

    Nous sommes partis en couple en vacance au Maroc il y a une dizaine de jours
    (mars 2004).

    Nous étions en route pour visiter les jardins Majorelle (à Marrakech) et
    nous nous sommes fait aborder par un français pour participer à un concours.
    Quelques conditions : avoir 28 ans, vivre ensemble depuis quelque temps,
    travailler,... Nous ne respections pas vraiment ces conditions, mais il nous
    a quand même fait participer. Bien sûr mon amie a gagné le premier prix
    (caméra ou voyage), si nous allions passer 90 minutes dans un hôtel à
    écouter de la pub. Les jardins étant fermés pendant l'heure de midi, nous
    sommes allés jeter un oeil. Un taxi nous a conduit dans un bel hôtel, et une
    hôtesse (française également) nous a vanté les mérites de cartes de vacances
    (hotel, avion, golf, croisière...). De toute façons hors de prix pour 2
    jeunes qui voyagent avec le routard, nous avons vite décliné l'offre de ces
    cartes (j'ai l'impression que le rabatteur et l'hôtesse le savaient à
    l'avance, mais pensaient à leur commission). Nous sommes finalement repartis
    avec un bon pour une semaine dans un hôtel 4 étoiles.
    De retour aux jardins Majorelle, nous nous faisons de nouveau aborder, et
    nous gagnons encore... pour un autre hôtel cette fois. Cela commençait à
    sentir le roussit !

    Avant de renvoyer le bordereau de réservation (copie ci-joint), je décide de
    me renseigner et je tombe sur votre site... (...)

    Donc, je me permets de vous demander votre avis : est-il raisonable de
    profiter de ce prix ? Il est évidemment hors de question que nous achetions
    quoi que ce soit..."

    Réponse de l'ADCSTP: OUI, mais faites attention.

     

    LE 19 AVRIL 2004 (toujours la même victime)

    "Lettre reçue avec accusé de réception : (je recopie le texte)

    De KEY WORLD INTERNATIONAL a …

    MISE EN DEMEURE

    Madame ,Monsieur,

    Nous sommes charges de recouvrir le solde de votre acquisition de … euros.

    Pour votre information, nous avons assigné au tribunal de grande instance de Grenoble le 03 décembre 2003 l’ADCSTP pour diffamation et désinformation sur les activités de Key World International .

    Le 24 mars 2004 le président du tribunal de grande instance de Grenoble a condamné l’ADCSTP , a retirer tous propos diffamatoires au sujet de KWI et verser des dommages et intérêts au titre des préjudices subis (ordonnance n0 :…)

    De ce fait , si vous ne réglez pas les sommes dues dans un délai maximum de 15 jours à compter de la date de réception de ce courrier , nous vous assignerons auprès du tribunal compétent . IL est entendu que , les frais de justice et intérêts de retard resteront a votre charge.

    Nous restons cependant a votre disposition pour trouver un arrangement financier afin de clore au plutôt ce dossier.

    Signé : -Mr Decaillet - Département contentieux .

     

    Voilà aujourd’hui je vous apporte mon temoignage et je fais ce qu’il faut pour qu’ils n’obtiennent rien de moi et de mon amie .

    Je vous remercie de votre aide .

    Nous restons a votre disposition ."


    (Commentaires de l'ADCSTP: La brigade du tourisme a fait un n° de téléphone à Marrakech et pas à Rabat, ou alors, si elle savait que Derraji était à Rabat;.. c'est vraiment extraordinaire. Cet épisode semble bien montrer que tous ces gens peuvent être de mèche ? En effet, le coup du téléphone à Rabat vise à empêcher de porter plainte, et c'est ce qui se passe.

    Mr Decaillet est impuissant ? Le pauvre ! Il n'est pas impuissant pour écrire des mises en demeure ! Serait-il un fiéfé menteur ?

    Les vendeurs sont également impuissants, à tel point qu'ils proposent "de tout solder"; ils n'ont pas perdu le nord en tous cas. Sont-ils des voleurs ? Ils proposent de "revendre" par leur intermédiaire, mais c'est un fait patent qu'on ne peut pas revendre!

    La lettre de mise en demeure: du bluff pour faire peur, des dizaines de personnes ont reçu cette lettre)

     

    Témoignage du 13 avril 2004.

    (les mensonges les plus flagrands sont soulignés en noir)

    "Lors d'un voyage au Maroc, nous nous sommes fait accoster par un étudiant qui nous fait gratter et bien sûr nous gagnons un 1er lot qui sera un séjour au Maroc, aux Canaries, Saint Barthélémy ou aux Baléares. Un taxi nous emmène dans un hôtel où nous sommes accueillis
    par une charmante hôtesse française qui nous donnera même son adresse afin de lui envoyer une carte postale. Ce qui devait durer 1 h ½ a bien duré 4 heures. Elle nous interroge sur notre budget vacances et nos habitudes de voyager. Nous sommes le profil idéal.

    Miracle ! nous allons pouvoir voyager à 50 % du prix normal. Notre famille peut en bénéficier. Nos enfants louant des mobil hommes dans un camping ne paieraient que 115 euros au lieu de 489 euros la semaine. Ma sœur avec leurs 10 couples d'amis pouvait profiter de cette réduction. Les catalogues FRAM, JET TOURS, CLUB MED et beaucoup d'autres étaient sur une table. On nous donne des idées de prix pour différentes destinations.. C'était vraiment fabuleux. Nous allions pouvoir nous offrir le double de voyages.

    Arrive le moment de l'annonce du versement : 9147 euros avec un acompte de 2744 euros versés par facturette CB le jour même et le solde 1 mois plus tard. (Il semblerait que d'après vos indications, ils n'auraient pas dû faire signer cette facturette avant 3 jours. ?). Elle est au nom de GLOBAL REALM. Elle a été encaissée 10 jours après sa signature. Nous signons un contrat d'adhésion avec KEY WORLD INTERNATIONAL qui précise que
    c'est l'achat d'un produit UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM. Il est dit irrévocable et il ne peut être assimilé à des produits de temps partagé ou timeshare. Nous recevrons après paiement du solde 6 cartes : transport, hôtels, croisières, vacances, thalasso golf dans un joli emballage que l'on nous montre, mais pas de catalogue. Et le comble est que nous effectuons toujours des circuits qui ne feraient pas partie de ces cartes. L'adhésion est renouvelable après 3 ans en raison de 16 euros par carte renouvelée. Il est précisé qu'UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM est une propriété exclusive d'UNIVERSAL CONCEPT TRAVEL S.L
    Nous signons également un titre de souscription UNIVERSAL TRAVEL PROGRAMM où il est stipulé dans les conditions générales que nous pourrons bénéficier de 4 semaines d'hébergement par an moyennant le paiement de 115 à 374 euros la semaine.
    Ce qui nous met en confiance, c'est que l'on nous précise que nous pourrons arrêter à tout moment, mais que nous perdrons 5 % de nos 9147 euros.
    Nous demandons toutefois comment leur société peut vivre et si jamais ils disparaissaient, que deviendrait notre argent ? Ils placent nos 9147 euros qui rapportent et notre argent est en sécurité puisqu'il est à la Société Générale de Cannes..
    On nous souhaite la bienvenue au club. L'hôtesse veut même nous offrir un couscous.

    Voulant faire un crédit pour le solde, notre banquier flaire tout de suite l'escroquerie. Nous contactons notre fille qui se met à la recherche d'informations et découvre votre site. Elle faxe même certains documents à notre banque le Crédit Lyonnais. Il nous fait faire un courrier où nous reprenons vos argumentations et leur demandons de récupérer notre acompte auprès de KEY WORLD. Ils ont transmis notre dossier auprès du groupement des cartes bancaires.
    Après 2 mois, KEY WORLD refuse de nous rembourser. Il reste donc encore un mois, mais l'espoir est mince. Nous avons bien sûr résilié notre contrat.
    Nous avons reçu plusieurs appels téléphoniques, et rapidement nous avons à faire au service contentieux. La personne s'annonce : Monsieur RICHEMOND du service contentieux de la sté KEY WORLD INTERNATIONAL et le ton a bien changé par rapport au début où nous ne connaissions qu'un prénom. Nous leur demandons de nous rendre notre acompte et eux nous répondent que ce n'est pas possible. Voilà un certain temps que nous n'avons pas de nouvelles.

    J'ai fait un courrier à l'agence de voyages en leur demandant s'il était possible que les guides
    marocains mettent en garde les touristes. "

     

    Témoignage du 3-05-04 : mise en demeure de Key World !!

     

    " Durant notre séjour à Marrakech ( du14 au 21decembre 2004) le mardi 16decembre, alors que nous nous promenions à pieds prés de la Koutoubia à coté du glacier Venezia-ice , nous avons été accostés par deux jeunes hommes français . Il était 11h00, nous voulions aller déjeuner .

    Ils ont insisté lourdement pour que nous grattions chacun, mon amie et moi, un des tickets à gratter qu’ils nous proposaient . Chose que nous avons faite pour avoir la paix .Un des deux tickets était gagnant à la grande joie des deux « étudiants » ( Ils nous ont dit être des étudiants en stage de formation touristique à Marrakech, que chaque ticket gratté leur rapportait des points , qu’en cas de ticket gagnant leur score se voyait augmenter de 500 points et que nous n’aurions qu’à leurs accorder 90 minutes de notre temps.) .

    Nous voulions toujours aller manger .

    Ils voulaient que nous les suivions à l’hôtel Tikida pour valider le ticket gagnant et par la même leurs soi-disant 500 points , que les cadeaux étaient limités à 5 par jours et qu’il fallait les suivre au plus vite pour ne pas perdre notre prix.

    Nous leurs avons dit que nous voulions aller manger d’abord et que nous les rejoindrions plus tard à l’hôtel. Ils nous ont proposé de nous inviter à manger ce que nous voulions à l’hôtel Tikida et de nous y emmener en taxi . Après que l’un des deux ait réservé deux tajines par téléphone portable et soit parti dans son auto, nous avons suivi l’autre qui nous a accompagnés dans un petit taxi jusqu'à l’hôtel.

    A l’accueil nous avons découvert que nous avions gagné un séjour d’une semaine au Maroc entre les 3 prix suivants : 1 séjour d’une semaine au Maroc, un vol A/R destination de notre choix, et 1 caméra digitale. Après avoir validé notre ticket gagnant et ses 500points « l’étudiant » nous a confiés à trois hôtesses et s’en est allé.

    L’une des hôtesses nous a alors présenté à une femme blonde qui nous a entrepris, conduit dans un salon , installé à une table , questionné sur tout et rien en attendant nos tajines. Elle nous a laissés savoir que l’entretien ne durerait pas plus de 90 minutes , visite de l’hôtel comprise .

    Cette « absolument charmante femme », avant de nous présenter un concept de voyage, pendant que nous mangions, par le biais de moult questions et réflexions anodines nous évaluait , nous amadouait , cherchait à savoir qui nous étions afin d’ajuster son discours .

    _ « Quels genre de pays avez vous visités ?

    _ comment voyagez-vous ?

    _Moi, vous savez, je suis médium

    _Avez vous fait des croisières ?

    _Avez vous des enfants ? moi j’ai une grande fille

    _ je fais des bijoux .

    _Quels sont vos métiers ?

    _Moi aussi j’ai été cambriolée.

    _Je ne pourrai pas travailler loin de mon mari .

    _J’habite au Portugal, vous connaissez le Portugal ?

    _Quels sont vos loisirs ?….

    _Ca vous irait très bien le front dégagé .

    Suite à toute ces questions, on commençait à comprendre où elle voulait en venir : nous vendre un concept de voyage , catalogues à l’appui, démonstration du coffret multicartes.

    Nous tenons à préciser que nous ne sommes ressortis de l’hôtel Tikida qu’à 19h00 .

    Il nous a été offert gracieusement un vol au dessus de Marrakech , le jour même, offre que nous avons déclinée et un voyage en « grand » taxi à Essaouira le lendemain de la signature . Nous avons accepté le voyage sur la cote à Essaouirra .

    Signature du contrat …

    Empreinte de ma carte…Nous n’avions pas nos passeports sur nous, aussi nous n’avons pas pu leur laisser les photocopies des dits passeports (une chance).

    Retour au village vacances content de l’acquisition , quelle aubaine, qui certainement n’était pas donnée à tout le monde.

    MERCREDI 17 DECEMBRE

    Le lendemain :- Essaouirra -Magnifique , mais dans le taxi qui nous ramenait , mon amie qui lisait » le guide du routard » me montre ,blême, un petit article mettant en garde les éventuels gagnants, au ticket à gratter , abordés dans la rue par des étudiants … Je blêmis à mon tour , le livre met en garde : surtout ne rien siger sinon : fin de la partie ...(il ferait bien de donné des adresses pour se défendre aussi). Nuit agitée, voire blanche .

    JEUDI 18 DECEMBRE

    Le lendemain à huit heure , nous essayons de revoir nos vendeurs à l’hôtel tikida afin d’annuler le contrat . Personne . Toute l’équipe est en congé .

    Dans la foulée , nous nous rendons àl’ambassade de France où nous expliquons notre histoire à une personne aimable qui nous donne le contact de votre association que nous contactons au plus vite et qui nous conseille d’annuler le contrat par courrier avec accusé de réception . Chose faite dans l’heure .

    Ensuite nous passons au bureau de Key World où nous voyons Mr Patrick Decaillet, Directeur administratif impuissant selon ses dires .

    Nous passons ensuite à la brigade touristique où après lui avoir expliqué notre cas , le commissaire en place nous passe directement , au téléphone , Mr Darraji qui se trouvait selon ses dires à lui, à Rabat au ministère du tourisme auprès du ministre lui même .Si si . Il me conseille de faire un courrier recommandé demandant d’annuler le contrat .Quand je lui dis tout ce que l’on a fait mon ami et moi dans la matinée, il me répond qu’il va voir mon dossier quand il rentre à Marrakech . Sur ce je raccroche car il me laisse savoir qu’il est très occupé . Le commissaire nous conseille de revenir porter plainte le lendemain si rien ne se passe .

    15h00 . J’appelle ma banque pour faire jouer le règlement des cartes bancaires internationales « Europay »

    VENDREDI 19 DECEMBRE

    Retour a l’hôtel Tikida où les commerciaux Sophie et Leo santiago (mari et femme ?) ceux là mêmes qui nous ont vendu le « concept » arrivent à 9h20 .Grande discussion qui tourne en rond , ils sont impuissants, ne peuvent rien pour nous , seul Derraji Jaafar … et patati et patata …ils nous proposent quand même de tout solder et de revendre par leur intermédiaire. Cela prendrait 1 mois, 1 mois et demi au plus . Nous déclinons l’offre et demandons la restitution de l’empreinte de ma carte et du premier versement , rien n’y fait, ils restent » charmants » . Il est midi .

    16h00 : Nous retournons à la brigade touristique en vue de porter , cette fois, plainte . Re-coup de téléphone a Mr Derajji àRabat par l’intermédiaire du téléphone du commissaire (il connaît le numéro par cœur). Derraji me dit qu’il ne peut pas rentrer à Marrakeich avant Lundi 22 décembre et je lui réponds que nous partons Dimanche21 au matin , il me promet de me rappeler sur mon portable français le Lundi 22 et qu’il pourra faire quelque chose après étude du dossier avec ses partenaires.

    Nous ne portons pas plainte .

    Retour le dimanche 21 décembre a paris , Joyeux Noël en perspective .

    LUNDI 23 DECEMBRE 2003

    Silence radio . Pas d’appel de Mr Derajji . Etonnant non ?

    MARDI 23 DECEMBRE 2003

    Dépôt de plainte contre un auteur inconnu (c’est imprimé comme ça ) au commissariat de Nemours 77.

    Nous pensions que les choses suivraient leur cours ; restitution de la somme et de l’empreinte de la carte après avoir porté plainte .

     

     

    Lettre le 10 mai 2004

     

    KEY WORLD INTERNATIONAL
    Résidence Al Mourad
    Avenue Mohamed V - Guéliz

    40000 MARRAKECH Maroc

    Messieurs,

    Nous sommes très surpris de recevoir votre lettre du 14 avril dernier, reçue le
    6 mai.

    En effet, par notre lettre recommandée du 9 décembre 2003 nous vous signifiions notre renonciation au droit d'occupation à la Résidence Amina résiliant ainsi le contrat que nous avions signé le 10 novembre 2003.
    Les raisons étaient largement exposées et elles sont toujours d'actualité. Nous ne pouvons absolument pas nous acquitter du solde que vous nous réclamez.

    Aucun contrat n'est irrévocable, d'une part, et d'autre part vous n'avez jamais répondu à notre lettre. Aussi, la règle en la matière s'applique : qui ne répond, consent.

    Nous vous faisons néanmoins le rappel des faits.

    Le 10 novembre 2003, devant un distributeur à billets, dans le quartier du Guéliz, nous avons été accostés par un jeune homme à qui nous ne demandions rien, et qui, après nous avoir fait gratter un ticket pour gagner une semaine gratuite nous a entraînés à l'Hôtel Tikida. La raison évoquée était de faire valider le ticket et de plus il nous a été demandé d'accorder 90 mn de notre temps pour découvrir un nouveau contexte de vacances dans le but de le faire connaître à nos relations et amis français.
    A aucun moment il n'a été question de nous rendre à cet endroit pour acheter quoi que ce soit
    Pour l'histoire, nous indiquons ci-après une des méthodes de la prostitution :
    "Racolage dans la rue dans un but bien précis connu des clients ".
    Votre méthode est identique à une exception près (scandaleuse), la personne "racolée" ne sait absolument pas ce qui l'attend
    Vous savez certainement que le démarchage dans la rue est interdit au Maroc. .

    Une fois arrivés sur place, une équipe de vendeurs nous attendait de pied ferme dans une ambiance de vacances et de rêve. Nous avons subi jusqu'à 16 h l'après midi
    (soit 6h) un harcèlement psychologique qui a abouti à la signature d'un contrat établi entre GLOBAL REALM Ltd et nous mêmes, nous prenant au passage un acompte de 1052€, c'est tout ce qui nous restait sur notre compte en banque en France. Heureusement, car vous réclamiez 30 % d'acompte, soit le triple de cette somme.

    Nous n'avions que la journée pour visiter Marrakech et tout notre programme a été bouleversé. Ceci est très défavorable pour le tourisme marocain et nous sommes en train de nous regrouper avec quatre autres couples qui ont subi le même problème pour signaler ces faits aux autorités compétentes, ajoutés à tous les autres qui sûrement en feront de même…

    Au fait, qui est GLOBAL REALM Ltd, quel rapport entre vous qui nous réclamez de l'argent, et cette société dont le siège social n'est même pas indiqué sur le contrat, et où le nom du responsable n'apparaît pas non plus ? Quel rapport également avec HUTCHINSON ? Un minimum de temps pendant les 6 h où vous nous avez retenus pour nous expliquer tout cela était quand même la moindre des choses. Il est évident que le rôle des vendeurs était de nous séduire pour nous faire signer, plutôt que de nous expliquer.

    Dès notre retour à notre hôtel nous sommes redescendus sur terre et avons réalisé que cet achat ne pouvait être possible car nous n'avions pas encore vendu notre maison en Lozère.

    Nous sommes revenus à l'Hôtel Tikida pour demander l'annulation du contrat et savoir s'il n'y avait pas un délai de rétractation prévu. Il nous a été répondu par la négative puisque, en plus, rien n'était prévu au contrat. Nous savons maintenant que ce délai existe, qu'il aurait dû apparaître sur le contrat, et que pendant ce délai vous n'aviez pas le droit de prendre l'empreinte de notre carte bancaire. Les personnes qui nous ont reçues ("Max" et "Léo"), avec leur gentillesse et leur sollicitude apparente, se sont bien gardés de nous le dire nous empêchant ainsi d' aller à la poste pour envoyer une lettre de résiliation.

    Par la suite, et après notre lettre du 9 décembre, il nous a été plusieurs fois proposé verbalement au téléphone d'arriver au bout du contrat pour éviter des poursuites judiciaires, en faisant un crédit. La revente nous était alors assurée, permettant ainsi de rembourser ce crédit. Ce chantage déguisé en sollicitude est absolument scandaleux.

    Ce contrat est donc entaché d'erreurs graves, et à ce propos nous exigeons entre autres l'identité exacte (photocopie des cartes d'identité), des vendeurs à qui nous avons eu à faire (" Max " et " Léo ") et du responsable de la Sté GLOBAL REALM Ltd, avec l'adresse de son siège social, éléments obligatoires sur un contrat.

    Nous n'avons donc pas du tout l'intention de payer le solde, et n'avons de toutes les façons pas les moyens de le faire. Quant à l'acompte versé…

    Nous vous conseillons de ne pas insister. "

     

    Témoignage du 16 mai 04

     

    "Je me permets de vous écrire, en effet nous avons failli être arnaqué par Key World international, je vous raconte :

    En vacances à Agadir au mois de septembre 2003, nous sommes acostés dans la rue par une jeune femme francaise qui nous propose de gratter une carte. Nous gagnons bien évidemment mais nous ne savons pas encore quoi, elle nous propose de venir découvrir le cadeau en allant visiter un hotel ( une chaine d'hotels espagnols). Au sous sol de celui - ci il y a une immense pièce avec de magnifique tables autour desquelles se trouvent souvent un couple de francais et un commercial bien sapé (costume...). Apres avoir passé 5 heures à nous expliquer leurs concepts de vacances, alors que nous leur disions que nous n'étions pas interessés, on nous a fait découvrir notre cadeau: un séjour à Marrackech pour 2 ou 6 personnes pendant une semaine (sans les billets d'avion). De retour en France, nous nous sommes renseignés sur cette société sur internet, nous avons ....alors.... compris que c'était une societe m...... Après reflexion, nous décidons de profiter de cette semaine de vacances, nous envoyons 1 cheque de 80 euros pour réserve, nous recevons la reponse sur le net nous confirmant la semaine. Nous partons par nos propre moyens en voiture et arrivons à Marrackech. Nous retrouvons alors les responsabls qui nous emmenent dans notre ryad "le petit prince". Le séjour se deroule bien, nous sommes harcelés tous les jours et on nous repropose de prendre leurs concepts Vacances mais bien evidemment, nous refusons categoriquement, Ainsi nous décidons de nous poster dans la rue et de suivre des couples victimes de l'arnaque afin de leur dire la vérite; nous l'avons dit à 10 couples!!!!! Pour leur faire comprendre le mal qu'il faisaient aux gens, nous decidons de leur rendre la monnaie de leur piece....."


    --------------------------------------------------------------------------------

    Lettre au Procureur du Roi du 18-5-04 d'une victime:

     

    (les méthodes de vente de Key World International: harcèlement, contrainte psychologique, acharnement...)

    "

    Monsieur le Procureur du Roi,

    J'ai l'honneur de porter plainte contre la société Key World International (adresse:......) pour harcèlement, contrainte psychologique et morale, abus de confiance, acharnement dans le mensonge, voire au total pour escroquerie contre moi et mon ami (.....) puisqu'aujourd'hui voilà que cette société nous réclame de l'argent ! On croit rêver devant tant de cynisme.
    Voici les faits:

    Moi et mon ami sommes partis à Marrakech en Août 2003. Nous sommes partis,à la derniere minute, par une agence de voyage (la nommer....) sur internet.
    Malheureusement, l'hotel est de très mauvaise qualité et les prestations de l'agence de voyages sont loin d'être à la hauteur: le transfert de l'aeroport à l'hotel n'a pas été assuré,aucune réservation à notre nom dans l'hôtel où nous étions censés passer la nuit. Nous sommes alors contraints de prendre une chambre à notre charge pour la premiere nuit dans l'hôtel que nous avions deja payé!!!
    Les vacances commencent bien...Mais un malheur ne vient jamais seul.
    Le lendemain matin, nous décidons d'aller à l'agence de voyage pour réclamer et changer d'hotel. Nous croisons alors une jeune étudiante marocaine.
    Elle nous propose de gratter un ticket pour gagner une semaine de vacances gratuite. Dans la situation dans laquelle nous étions, aucun doute on gratte, en sachant pertinement que nous allions perdre. Un ticket chacun, moi un cocktail gratuit et mon ami le premier prix ! comme par hasard.

    Alors l'étudiante insiste largement pour nous faire visiter l'hotel Tikida afin de pouvoir bénéficier de notre LOT. Elle nous explique rapidement les critères pour bénéficier du prix : avoir au moins 28 ans, vivre ensemble depuis quelques années et avoir un emploi. Nous lui expliquons alors que nous ne remplissons pas les critères: nous avons 23 et 24 ans, nous ne vivons pas ensemble et nous ne sommes qu'en stage !!!. L'etudiante payée sur la vente des contrats et sur le nombre de clients ramenés à l'hotel, nous engage à tricher sur l'ensemble de ces critères !
    Finalement , nous sommes invités pour un cocktail gratuit. En plein mois d'aoùt à Marrakech, ça ne se refuse pas...

    Arrivée au Tikida, l'étudiante nous présente comme un couple de 28 ans ! Elle nous dirige vers l'acceuil et encaisse ses bons. Le piège se referme doucement. Ensuite, cette joyeuse personne repart à la chasse aux clients.
    Nous sommes confiés à une vendeuse (francaise) qui nous propose à boire et à manger à cette heure bien matinale pour des vacances (10 heures).
    Dès lors, les 90 minutes de visite se résument en 6 heures de négociations!
    En effet, dès notre arrivée et après une très succinte visite de l'établissement, nous nous retrouvons dans une grande salle de négociations.
    Nous n'en repartirons que 6 heures plus tard.
    Dès lors, une succession de personnes s'occupe de nous ( la jeune etudiante; le directeur commercial LEO SANTIAGO );
    Plein de questions sur nos habitudes de vies, nos centres d'intérêts, nos aspirations professionnelles...Le piege se met en place en jouant sur l'affectif: la vendeuse étant également une étudiante en droit (comme mon ami), jeune, sympathique, drôle...Nous nous sentons à l'aise (sûrement trop)
    Les choses sérieuses reprennent et elle finit par nous proposer son offre de voyage: une semaine à vie, à prix réduit (20% si nous nous engageons aujourd'hui, mais aujourd'hui seulement!), des voyages et des billets d'avion à 50%... Comme nous leur avions indiqué adorer voyager précédemment dans leur "interrogatoire dissimulée", nous devenons des proies faciles.

    Nous entrons alors dans une euphorie inexpliquée, et nous allons même jusqu'a accepter de signer...Pour 2 semaines! Ceci représentant la bagatelle de 18300 euros ( soit plus de 9 mois de salaire de stage pour mon ami et moi).

    Au moment de fournir nos papiers d'identité, mon ami insiste pour rentrer à notre hôtel pour réfléchir. Nous pretextons donc ne pas avoir nos passeports. Nous repasserons le lendemain (quitte à perdre l'offre expectionnelle des 20% de réduction).

    Mais qu'à cela ne tienne, ils sont très tenaces et ne nous lâchent pas comme ca. Ils se proposent alors de nous escorter en voiture jusqu'à notre hôtel (en nous indiquant par ailleurs que le 4X4 sera à notre disposition gratuitement tout le reste du sejour si nous devenons membres).

    Une fois à l'abri et au calme, sans pressions extérieures, nous semblons plus â même de réfléchir à cette situation. Nous décidons alors de renoncer tout simplement à l'ensemble de l'offre.

    Nous revenons à l'hotel Tikida, en indiquant à la vendeuse que nous avons réfléchi, et que nous refusons son offre.
    Celle-ci parait alors s'indigner en nous expliquant que nous lui avons fait "perdre son temps" ...nous intimant par là même qu'une journée de son travail était plus importante que nos vacances. Le ton devient alors plus ferme et l'équipe de KWI joue son va-tout: le "directeur commercial", Leo Santiago arrive.

    Après de nouvelles négociations, une fois encore ponctuées de boissons et d'amuse-bouches, une nouvelle proposition commerciale est formulée: reduction supplémentaire , mais cette fois-ci sur la base d'une seule semaine.

    Partis convaincus de ne plus vouloir participer à cette offre, nous voyons le directeur commercial abattre toutes ses cartes: possibilités de financement étalées sur 7 ans. Nous lui indiquons alors que vu notre situation, aucune banque ne nous accordera un tel prêt...Mais là encore, le directeur a encore une parade, en nous indiquant que RCI pourrait participer à un tel financement en dernier recours.

    De plus, les vendeurs successifs étaient informés de notre situation dans notre hôtel sordide: c'est l'estocade!
    Le directeur se propose de nous offrir, en plus de la semaine gagnée grâce au coupon gratté, une semaine de vacances en demi-pension dans l'hotel Tikida.
    C'est le coup de grâce.

    Nous versons alors 760 euros chacun en accompte pour une semaine Rouge.Sans le savoir, nous signions pour le pire enfer de notre vie commencante.

    La semaine offerte se passe alors très bien mais dejà des gens sur place nous conseillent de nous méfier.

    Nous commençons alors à nous poser de nombreuses questions sur l'opportunité de résilier notre engagement. Mais, comme une mecanique bien huilée, notre vendeuse se propose de nous inviter à manger (à ses frais!) et nous confirme que nous avons fait le bon choix.

    Arrivés à Paris, nous en parlons à nos parents et amis. Nous nous rendons compte que nous ne sommes pas en mesure de pouvoir payer ( mon ami se voit même conseiller par sa banque de ne pas payer!).
    Etant moi en stage et mon ami debutant avec un CDD d'une durée de 1 an, nous sommes dans l'incapacité manifeste de pouvoir honorer nos obligations.
    RCI n'ayant pas vérifiée notre situation, nous envoyons un premier recommandé afin d'annuler le contrat. Lettre morte... Aucune reponse.
    Après de nombreux e-mails et courriers toujours rien.
    Nous appelons alors le directeur commercial Leo Santiago qui est présent mais qui ne parait pas pouvoir nous répondre; il dit qu'il nous rappelera lui même! Il nous recontacte en effet une dizaine de jours plus tard pour nous indiquer que nous ne pouvons pas ésilier le contrat et que la seule solution est de tout payer et ensuite de revendre le bien. Il nous propose même une nouvelle réduction ( à croire qu'il nous apprécie vraiment).
    Etant dans l'impossibilité manifeste de payer, et ce malgré la réduction, nous lui indiquons que nous sommes prêts à céder l'accompte qui s'élève à 1500 euros

    Nous décidons alors d'attendre la réaction de KWI.
    Mis à part une lettre de bons voeux pour la bonne année, aucune nouvelle de la part de KWI.

    Toutefois, la semaine dernière (12Mai 2004), nous recevons une lettre recommandée avec accusé de réception provenant du Maroc
    KWI se rappelle à notre bon souvenir et nous fait parvenir une mise en demeure signée Mr DECAILLET, nous demandant de nous acquitter de notre débit qui ne tient plus compte de la 2eme remise commerciale (pour le beau geste...).

    Monsieur le Procureur, trop, c'est trop. Nous attendons de vous que vous demandiez une enquête de police sur cette société malhonnête qui salit la réputation du Maroc. Nous demandons à être remboursés. Nous attendons de vous que vous fassiez tout ce qu'il est en votre pouvoir de faire pour en terminer avec les activités néfastes de cette société. En attendant, nous allons faire connaître cette lettre le plus largement possible.
    Recevez....."

     



    Témoignage du 1-6-04.

     

    "Bonjour,

    Voici, notre témoignage qui fait suite à la signature d'un contrat avec KWI Marrakech !!!

    Le 20 mai 2004 à 15h00, alors que nous nous baladons dans les rues de Marrakech (Gueliz), Sébastien, un jeune étudiant français en "stage" nous accoste et nous propose de répondre à un petit sondage concernant la qualité de notre séjour. Coincidence, Sébastien vient de la même région française que nous et nous symphatisons naturellement. Pour nous remercier du temps passé en sa compagnie (2mn), il nous offre deux tickets qui peuvent nous permettre de gagner des boissons, des massages... mais à une condition : ces prix sont à retirer à l'hôtel TIKIDA GARDEN (taxi offert par l'organisme) où une visite de l'hôtel nous sera proposée. Ma femme gagne une boisson et moi, magique, le premier prix (un camescope, un A/R Paris-Marrakeh où un séjour à Marrakech dans un hôtel 4, 5*). Sébastien se met à danser autour de nous en nous expliquant qu'il n'y qu'une dizaine de tickets gagnants, nous n'y croyons pas encore vraiment mais la mise en scène est très efficace, il nous propose finalement de nous accompagner en personne à l'hôtel pour le GRAND ACCUEIL (photo...).

    Nous partons en taxi (au frais de la princesse) et nous arrivons à l'hôtel ou une personne à la réception nous félicite tout simplement (pas de photo). Nous n'avons pas encore gratté le ticket (un des trois lots) et on nous explique que nous prendrons connaissance de notre cadeau un peu plus tard. On nous présente alors Emilie, une "hotesse" particulièrement "symphatique" qui nous félicite d'avoir eu autant de chance et qui nous propose d'aller un peu discuter. Dans un premier temps, nous discutons de tout et de rien puis ses questions deviennent plus précises sur nos habitudes de voyage et nos préférences. On nous offre à boire et Emilie prend note de tous nos dires sur sa fiche de "sondage". Constatant que nous apprécions notre tranquilité, elle nous parle des riads à Marrakech et nous propose même d'aller en visiter deux, c'est vraiment très sympa. Nous partons donc visiter l'hotel TIKIDA (ses suites) et nous enchaînons sur la visite de deux riads avec chauffeur privé, la totale.

    De retour à l'hôtel , 3h30 plus tard, on commence à avoir les neuronnes qui chauffent mais elle continue et commence à nous présenter la proposition commerciale qui bien sûr d'après elle, est vraiment adaptée à notre profil. Elle nous parle alors de la société RCI, de ses 3600 hôtels dans le monde et de cartes de réductions (produit Universal Travel Program avec centrale de réservation et accueil personnalisé) permettant de :
    - bénéficier de 4 semaines de vacances par an pour un prix de 115 euros pour deux personnes et par semaine (n'importe où dans le monde)pendant trois ans (renouvelable par simple rachat de carte , 16 € par an).
    - de bénéficier de réductions de 50% sur de nombreux autres hôtels (illimité)
    - de bénéficier de réductions sur les transports (avion, auto...), croisières, golf...


    Elle essaie de nous faire deviner le prix de ces cartes et nous amène à moins de 8000€ (on nous prépare). Au bout de 45 minutes, elle nous présente alors son responsable M.SANTIAGO qui va s'occuper de la partie finance qu'elle pas le droit d'aborder. Ce charmant monsieur s'assoit et nous annonce le prix 7500 € avec un acompte de 30% payable de suite et toutes les facilités de paiement que l'on peut imaginer. Vu le prix d'un voyage en formule classique, on calcule bêtement que cette somme peut être ammortie en quelques voyages. De plus, cela, nous permettrait de voyager bien plus (billets d'avion + 115 € = une semaine n'importe où dans le monde!!!), incroyable. On nous parle aussi d'une possibilité de revente du concept à tout moment et donc un remboursement des 7500 € contre le règlement de 5% de commission. Le risque semble donc réduit et nous signons le tout, le solde sera à payer dans un mois. Il nous remet également l'attestation concernant la revente et nous annonce "bienvenue chez nous".
    Pour nous remercier, Emilie nous invite le lendemain soir dans un des riads, on nous offre deux massages et une excursion avec chauffeur et guide particulier, c'est le bonheur.
    On nous ramène à l'hôtel fatigués (il est 20h30 !!!) mais content de notre affaire et on poursuit notre séjour avec nos nouveaux "amis".

    On rentre dimanche soir dernier de notre voyage et,curieux mais quand même, dans le doute, je rentre"KWI" dans le moteur de recherche sur Internet et là, j'accède à deux sites d'association qui font le procès de ces méthodes et de ces contrats en apportant des témoignages semblables au mot près au nôtre. Sur un des forums, les avis sont partagés : certains utilisateurs de concepts UTP semblent satisfaits des prestations et d'autres annoncent presque de 2 ans de delai pour réserver un voyage. Notre surpise est totale......."

     

    Témoignage du 10-6-04

    (témoignage d'une victime d'origine arabe qui intitule avec humour son histoire:

    "L'ambition par inattention tourne au piège"

    "Je vous explique comment je suis tombé dans le piége entre les mains de ces hommes (KEY WORLD).

    Le 20/02/2002 j’ai étais allé à un super marché appelé Holdingcy Makro Morocco à environ 17h30.

    Au parking des voitures de ce marché, les "chasseurs" avec les blocs note aux mains sont installés partout dans le parking des voitures. Dès ma sortie de ma voiture,moi et ma femme, les "chasseurs" m’ont raccolé en nous posant des questions concernant les vacances.

    Après nos réponses à leurs questions, l’un des chasseurs nous demande de l’accompagner pour recevoir un super cadeau, nous lui demandons quel cadeau nous recevrons, il ne veut pas nous l’expliquer en disant "vous le recevrez par surprise".

    Nous rentrons dans un villa bien placé, café à l’intérieur, drapeaux à l’entrée, gardiens avec beau costume, de belles filles et beaux jeunes gens professionnels... ! Des victimes comme nous autour des tables de café à l’intérieur de la villa. A chaque table, 1 victime, 1 fille et 2 jeunes gens (3 contre 1 ??).

    Nous demandons le cadeau dont il est question, ils nous disent "le cadeau c’est la propriété d’une semaine de logement par an, cela dans un grand complexe touristique à Marrakech, si vous l’achetez maintenant, le prix de vente est promotionnel 50% de sa valeur réelle. Si vous ne l’achetez pas maintenant demain le prix revient à 100%, aujourd’hui est le dernier jour de la promotion".

    Notre cadeau est dit de 50% du pri,x plus 2 jours de séjour gratuit au "club palmeraie de Marrakech".

    Facilité de payement crédit à l'amiable sans intérêt, ni dépot de traites à la banque, le contrat d'achat est à l'amiable sans légalisation à la commune (?), sans interêt.

    "A la fin du règlement des traites, vous aurez un titre foncé renouvelable chaque 25 ans contre 10000 DH soit environ (905 euros". Frais de gestion annuel 1890 DH soit (171 euros) capacité maximum de l’appartement 6 personnes. "Vous aurez le droit de le revendre, louer, ou léguer votre propriété".

    "Votre adhésion à RCI vous donne aussi le droit d’échange de séjours de vacances dans le monde entier; les 3 premières années l'adhésion à RCI est gratuite. L’usage de la 1ére semaine est déchargée des frais de gestions"

    En tout cas nos discussions ont continu de 17h30 jusqu à 21h00.....

    En cas de volonté de revendre notre semaine, qu’est ce qui va nous trouver l’acheteur ?

    Réponse : c’est notre société.

    En cas de vouloir louer notre semaine qu’est ce qui va nous trouver le locataire ?

    Réponse : c’est notre société.

    Notre objectif de l’achat de la semaine est de la garder 2 ans, puis la revendre pour gagner plus de 50% de bénéfice, c’est notre ambition de base.

    Après avoir visité le complexe du club palmeraie nous avons vraiment noté d’excellents services, chambres, cuisine complète, salon, laverie, très bien équipés, la propreté et sécurité partout, le calme, la verdure vraiment comme un palais, nous sommes contents de tout ce que nous avions vu .

    Maintenant notre problème est le suivant :

    Nous voulons vendre notre semaine ou la louer, pour ce sujet nous nous dirigeons vers la société vendeuse pour qu’elle nous trouve l’acheteur, sa réponse est la suivante : La revente et location ne sont pas de notre occupation. Ils ne veulent plus avouer leur promesse de revente & location !

    Le contrat provisoire (?) signé a été établi en écriture Arabe. En tout cas, ils m’ont donné un exemplaire barré et non rempli ni soussigné en écriture de la langue Française.

    Relation avec RCI : je suis adhérant, je possède ma carte d’adhésion, j’ai déposé une semaine à la bourse d’échange mais je n’ai pas encore demandé l’échange.

    Relation avec le Club Palmeraie : j’ai consommé une semaine gratuite, puis une autre avec frais de gestions 1890 DH.

    L’ambition par inattention tourne au piège ! Maintenant pour vendre ma semaine je ne demande que 45% de prix d'achat.

    Voila . Merci A bientôt "

    (nous avons expliqué à ce monsieur que rien ne se revend dans le timeshare. Nous attendons de savoir quelle est sa nationalité, quelle est la nature exacte de son contrat, ce qu'il a payé réellement...Ce monsieur a bien acheté quelque chose de réel, mais en étant trompé sur le contenu, les objectifs, et sur la nature de ce qu'il a acheté: il croit à une propriété immobilière...)

     

    Dernières nouvelles de juin 2004.

    Suite à l'émission télévisée du 17 mars sur TF1 où une victime de KWI exhibait le contrat qu'on lui avait fait signer et se plaignait des harcèlements dans les rues de Marrakech, le Wali, préfet, intervenait et interdisait le raccolage dans la rue.En même temps, semble-t-il, de jeunes vendeurs étaient interpellés par le tribunal correctionnel et quelques uns étaient licenciés sans paiement et billets de retour par Derraji le directeur.

    Mais les responsables Santiago Leonel, Sophie Pralas, Patrick Decaillet, les responsables, ainsi que le Directeur Derraji n'étaient pas interpellés. Aucune visite des comptes des sociétés KWI, Global Realm par la justice ou le fisc n'a été envisagée, pas plus qu'une restitution des sommes touchées suite à des mensonges et harcèlements..

     

    Assignation par l'AMPIST

    L'AMIPST, une association marocaine, crée entre autres pour Key World du Maroc, nous assigne devant les tribunaux.. L'affaire est plaidée le 23-6-04 à Grenoble. L'avocate de la partie adverse parle au nom d'une association dont le Président n'a pas été mandaté par une réunion de son CA comme les statuts l'y contraignent….Notre avocate plaide avec beaucoup de force et de passion, et demande que l'association en question soit déboutée et condamnée aux dépens.
    Jugement rendu le 13 juillet 2004, nous avons en mains le délibéré : l'AMIPST est déboutée, condamnée aux dépens et à verser 1000 euros à l'ADCSTP. C'est un grand encouragement. Mais... l'AMIPST n'a pas payé les 1000 euros et fait appel. Le respect de la justice par ceux qui sont derrière semble avoir des limites.


    Info le 18-7-04

    On nous téléphone le 18-7. Un couple de personnes âgées (le mari a 76 ans) s'est fait baratiner des heures au Maroc par les vendeurs de Key World début juillet; on leur a offert à manger, à boire, tout ça gratuit ! Mais...ils se font arnaquer de 28000 euros pour un soi-disant pack UTP de 36 mois avec 6 semaines par an, soit 1555 euros la semaine (plus les charges....), soit plus de 10 000F la semaine !!! Or la règle que s'est donnée KWI est de ne rien proposer à des personnes de plus de 65 ans ! Bravo pour l'honnêteté ! Comment appelle-t-on cette sorte de gens ?

     

    Témoignage du 8-10-04: Victimes contactées en France par téléphone.

     

    "Suite à notre entretien téléphonique, je vous transmets l’historique de l’arnaque dont nous avons été victime à Marrakech de la part de KWI. Au mois de décembre 2003 nous sommes contactés par un organisme qui prétend faire une enquête sur le comportement des vacanciers français sous prétexte que le roi du Maroc veut intensifier le tourisme dans son pays ceci dans le cadre de la coupe du monde de football (dont le pays organisateur n’était pas encore connu ) Après étude de notre dossier, soit une semaine après, on nous informe par téléphone que notre dossier avait été retenu et qu’en conséquence on nous offrait une semaine d’hébergement gratuite a Marrakech

    Ceci nous a été confirmé par Email le 8 décembre 2003 (Adresse kwi.tel@menara.ma )

    Nous étions donc invité par KEY WORLD INTERNATIONAL soit au TIKIDA GARDEN GARDEN soit au RIAD PETIT PRINCE avec impératif de passer 2 heures avec leur conseiller vacances sinon notre séjour nous serait facturé .But de l’opération: tester en priorité les nouvelles résidences sur le Maroc afin de recevoir notre avis et nos appréciations sur les services et loisirs pendant notre séjour (voir Email du 8/12/2003 ) Aucune question ne nous a été posée à ce sujet à la fin de notre séjour.

    K.W.I. 5 Bis ,Résidence Al Mourad Avenue Mohamed V Marrakech Tél ( 00212)44 42 06 41 /43 Fax : (00 212 )44 42 06 42 Email :kwi.jaaf@iam.net.ma

    Entre les mois de décembre et mai nous avons reçu des appels de plus en plus pressents d’un monsieur Mehdi qui nous demandait de définir notre date d’arrivée car les réservations étaient limitées .Nous l’informons à plusieurs reprises que s’il s’agissait de time share nous n’étions pas intéressés possédant déjà 3 semaines en Guadeloupe au royal caraïbe, club que RCI a sorti de la bourse d’échange, ainsi qu’une semaine à Ténériffe .L’argument de la coupe du monde étant tombé puisque c’est l’Afrique du sud qui est retenu. On nous argumente que cet effort de gratuité était simplement pour le développement du tourisme au Maroc

    Après moult appels téléphoniques de KWI nous décidons des dates du 19/09/04 au 26/09/04. Nous recevons une confirmation par email en date du 17/05/04 de kwi.tel@menara.ma qui nous précise que nous ne serons plus logé au TIKIDA GARDEN ni au Riad petit prince mais au MARRAKECH PALM CLUB (lequel figure au catalogue du time share de RCI ). Il est à remarqué que quelles que soient les résidences proposées le n° de téléphone est toujours le même que celui de KWI

    Ayant un problème de transport, nous demandons à changer nos dates en avançant le départ d’une journée soit du 18/09/04 au 25/09/04, on nous donne satisfaction mais le logement est de nouveau changé et devient le RIAD YASMINE avec toujours le même n° de téléphone celui de KWI confirmé par Email le 06/07/04 mais l’expéditeur n’est plus kwi.tel@menara.ma mais télémarketing

    Le 20/07/04 nouvelles de telemarketing proposant un programme d’animation de notre semaine

    Le 18/09/04 nous arrivons à Marrakech on nous attend à l’aéroport , mais surprise ce n’est plus le RIAD YASMINE mais le RIAD HARMONIE qui doit nous héberger , nettement en dessous du YASMINE que nous avions pu visualiser sur Internet avant de partir.Un responsable de KWI monsieur MEHDI devait passer nous voir entre 12 heures et 12 h45. Nous décidons de ne plus l’attendre et en profitons pour rendre visite au RIAD YASMINE qui soit disant ne pouvait pas nous recevoir car la climatisation était en panne dixit le guide , la réceptionniste puis la patronne nous explique que le directeur de KWI voulait des prix toujours plus bas ce que le Riad a refusé en annulant les réservations de KWI

    Le 18/09/04 14 h premier RDV avec le commercial de KWI à qui nous faisons part de notre mécontentement, on le presse de nous changer d’endroit. Durée de l’entretien 1h 30

    Dimanche 19/09/04 9 heures

    Le gérant du RIAD HARMONIE nous prévient que l’on va venir nous chercher pour nous emmener au TIKIDA GARDEN . RDV est pris avec le commercial pour le lendemain à 10 heures

    Lundi 20/09/04 -10 heures

    Nous sommes au rdv , Manu nous emmène visiter des appartements dans Marrakech et la palmeraie , nous ne voyons toujours pas l’intérêt de ces visites , 12 heures retour au TIKIDA GARDEN et présentation d’un concept vacances (un PACK ) intitulé FIRST TRAVEL TOUR qui permet des réductions de25 à 50% sur des croisières , de la thalasso,du golf, des hôtels,etc. et également la possibilité d’avoir 4 semaines par an à notre choix dans une résidence figurant dans le catalogue RCI, ces semaines appartenant au promoteur des résidences .A 14 heures on finit par nous annoncer le prix 18.000 €. Heureusement nous étions assis , nous nous séparons en informant le commercial que nous ne sommes pas intéressés , celui-ci insiste pour que nous nous revoyons tout de même le lendemain à12 heures pour nous proposer autre chose. Durée de l’entretien 5 heures 15

    Mardi 21/09/04 -12 heures

    Nous profitons de ce répit pour appeler en France un ami pour qu’il se renseigne sur le site dont j’avais relevé l’adresse www.resa-direct.com cette adresse figurant sur leur documentation, réponse ce site est une page d’accueil et un moteur de recherche qui propose tout un éventail d’éléments a vendre idem pour le n° téléphone 0156241170 figurant sur la brochure nous tombons également sur résa-direct qui n’a aucun rapport avec FIRST TRAVEL TOUR

    Nous faisons part au commercial du résultat de nos investigations, il s’en étonne, téléphone en Espagne et nous explique que Madame PAMBOUC avait mis la charrue avant les bœufs et qu’il fallait reprendre l’ancienne version du PACK qui s’appelle UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM, erreur de marketing ? Toujours est-il que le n° de téléphone de First Travel Tour et Universal travel program est le même; pourquoi indiquer dans la brochure un site de recherche et un n° de téléphone auxquels tout le monde peut avoir accès alors que l’on nous réclame 18000 euros pour être adhérent ?

    Le siège d’UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM se trouve en Espagne sous la dénomination d’UNIVERSAL CONCEPT TRAVEL SL Edificio Centro , Avenida Palma de Mallorca , 17 – 29620 Torremolinos – Malaga- Espagne Tel . ( +34) 952 05 34 82 Fax : (+34) 952 37 61 15 –Email : universal@mercuryin.es- www.universaltravelprogram.com

    Après quelques confidences sur sa vie privée notre commercial passe aux choses sérieuses.

    Une feuille de papier, un crayon, démonstration ‘’vous avez trois semaines à la Guadeloupe en time share que l’on reprend, pour nous ce n’est pas un problème de les revendre, les Marocains sont preneurs, cela est plus facile pour eux d’obtenir un visa de sortie du Maroc dés qu’ils possèdent un titre de propriété à l’étranger pour eux c’est comme un laissé passer

    Calcul : 18000-12000=6000 € discussion, réticence, le prix est ramené a 4500 euros

    On ne perd pas de temps; immédiatement il faut signer

    1) la facture pro format

    2) le titre de souscription à Universal Travel Program

    3) l’acte de cession de nos trois semaines à la Guadeloupe pour un montant de 13.500 €.Mais on ne nous a pas demandé de leur faire parvenir l’acte de propriété afin de faire le nécessaire dans les plus brefs délais, bizarre

    Nous avons réglé un acompte de 500 € (5400 dirhams) les 4000 € restant devant être réglés par virement Swift le 21 octobre 2004 .Il est à noter que la facturette de 5400 dirhams a été établi au nom de GLOBAL REALM LTD à Marrakech

    Il est à noter que l’on nous a demandé nos passeports pour en faire une photocopie, on ne sait dans quel but.

    Durée de l’entretien 3 heures 30

    SAMEDI 25/09/04

    Retour en France avec comme unique documents la facture le bon d’adhésion et le bon de cession Rien en ce qui concerne notre achat, aucune documentation sur les hôtels, les sites, les croisières, les résidences tout cela devrait nous parvenir dans5 à 6 semaines

    Retour en France consultation d’Internet et oh surprise KEY WORLD est en liste noire et a pour partenaire UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM

    Nous voyons que des gens ont suivi le même cheminement que nous, passant également par le TIKIDA GARDEN, eux aussi ce sont fait duper

    MARDI 28/09/04

    Nous avons fait opposition à la facturette auprès de notre banque , malgré que celle-ci ai été émise le 21 septembre , le 30 à 17 heures elle n’apparaissait toujours pas sur le relevé de banque .Le 1° octobre la somme était débitée ce qui signifie que la banque qui a encaissé la facturette a envoyé celle-ci au centre de traitement après la fermeture des banques , de cette façon on ne pouvait plus rien faire pour s’opposer. Il est à noter que la banque qui a encaissé la facturette n’a pas respecté les accords inter bancaires qui demande 10 jours de délai de rétractation ( puisque celle-ci a été tiré le 9ème jour )

    Le 28 septembre nous envoyons une LRA à KWI en leur signalant que conformément aux accords inter bancaires accordant la rétractation dans les 10 jours suivant la signature du contrat nous ne donnions pas suite à cette affaire

    Le 5 octobre nous recevons un appel de KWI qui nous réclame nos titres de propriétés de notre timeshare à la Guadeloupe , pas un mot de la LRA ,est-elle arrivée ? Nous lui faisons part que nous ne donnons pas suite àleur offre , notre interlocuteur s’énerve et nous demande si nous ne sommes pas à 13500 € près puisque c’est la somme qui devait déduire , après rachat de nos 3 semaines de timeshare , sur les 18500 € montant du pack vacances

    Aujourd’hui 8 octobre toujours pas de retour de la LRA. La banque a transmis au service spécial, s’occupant du timeshare, notre dossier en principe nous devrions être recrédité de l’acompte de 5400 dirhams que nous avions versé à Marrakech"


    (Commentaires: Il est impossible de racheter des semaines en Guadeloupe, qui est la France, sans passer l'accord d'une AG de la résidence, puisqu'il s'agit de parts sociales. A ce niveau il y a des démarches à faire, de la part des propriétaires des parts sociales et de la part de KWI. Or rien n'a été fait. Donc KWI ne va rien racheter du tout. Il est tout à fait étonnant, après tout ce qui s'est passé depuis un an, que KWI passe froidement à la tromperie ouverte.)

    Cessation d'activité ? : lettre de KWI du 4-10-04

    Voici la lettre étrange qu'une victime nous a envoyée de la part de KWI:

    "......Nous vous informons que notre activité commerciale est actuellement arrêtée en attente d'autorisations du gouvernement marocain. Ces autorisations peuvent prendre plusieurs mois car elles seront assujetties à un nouveau texte de lois.

    KWI écrit encore le 17-11 à cette victime " Nous vous confirmons par la présente que vous pouvez revendre votre adhésion (à UTC) à tout moment, et récupérer ainsi le montant de votre souscription soit la somme de 9146 euros...etc"

    (KWI persiste et signe dans ses mensonges. Prétendre que l'adhésion à UTC peut se revendre, c'est précipiter les possesseurs de cette adhésion dans les bras des faux acheteurs, car on sait bien que rien ne se revend..)

    (KEY WORLD n'a pas cessé ses activités. Pourquoi cette annonce ci-dessus ? Pour faire semblant de faire plaisir aux autorités ? Ces dernières ferment-elles les yeux ?? Des touristes ont été abusés tout le mois d'octobre et novembre)

     

    Intervention du Ministère du tourisme contre KWI.

    Lettres des 23 et 24-11-2004.

    "...j'ai l'honneur de porter à votre connaissance qu'après intervention de nos services en collaboration avec les autorités locales, cette société a procédé à l'annulation du contrat objet du litige"

    "...dans l'attente de la promulagation du texte juridique devant régir l'activité de l'immobilier touristique, il vous appartient, dores et déjà, de porter cette affaire en justice"

     

    (Il est clair que le gouvernement avait donné l'ordre à KWI de cesser ses activités professionnelles, suite à totues les plaintges reçues, ce que cette société n'a pas fait. Il est clair aussi que le gouvernement marocain tente de rédiger une loi sur le timeshare. Nous ne pouvons que nous réjouir de l'intervention gouvernementale)

     

    Témoignage du 23-12-04.

    J' acheté ..... le CONCEPT UNIVERSAL TRAVEL par KEY
    WORLD à Marrakech. Nous avions reçu un séjour gratuit d'une semaine pour 2
    ou 4 personnes, et lors de notre séjour, nous sommes allés rendre visite à
    Key World et avons vu Monsieur Derraji Jaffar, et une Mme Nadia qui étaient
    très charmants.

    Mais une fois que nous avons eu réceptionné le coffret (à notre retour), nous avons compris que
    ce n'était pas ce que nous pensions, qu'il n'y avait rien en France (dans lkes semaines offertes), et
    qu'il fallait toujours prendre des destinations lointaines.

    Donc, après plus mures réflexions, nous en avons demandé la revente de ce concept à KEY WORL, qui nous a
    répondu par l'affirmative dès que leur activité va reprendre, étant donné
    qu'ils attendent les nouvelles autorisations du gouvernement Marocain suite à
    un nouveau texte de loi, ( copie de cette lettre a été transmise par mes soins)..."

    (D'une part il n'y a jamais de revente, d'autre part on ne sait quel sera l'avenir de Key World..)

     

    Lettre à Jaafar Derraji du 3-1-05 (de Belgique)

    "A la bonne attention du responsable de GLOBAL REALM Ltd,
    Monsieur Jaafar DERRAJI & Ramon LASA-GONZALEZ

    Objet: mensonges, omissions diverses , opposition, rétractation à votre "programme touristique que vous nommez
    FIRST TRAVEL TOUR - formulaire n°4760

    Adresse: Résidence Al Mourad 5Bis Avenue Mohamed V à 40000 Marrakech -
    Gueliz MAROC

    Copie à:
    * Monsieur Adil DOUIRI, Ministre du tourisme MARRAKECH - Maroc pour action
    *Monsieur le Premier Ministre Driss JETTOU pour parfaite information et action éventuelle
    * Société VISA BCC pour info et action ++32 (0)2 205 85 88
    * Au SPF Economie de Belgique, service Protection du Consommateur
    * Service TEST-ACHAT
    * RESA DIRECT SL (si existant...)


    Monsieur Le Ministre, Madame, Monsieur,

    Après avoir été démarché à la sortie des superbes Jardins de Majorelle vers
    13h00, votre personnel nous a déposé dans un hôtel de la palmeraie (hôtel
    TIKIDA Garden, centre de balnéothérapie).
    Nous avons été accueilli par diverses personnes dont en final un certain
    ...MANU... qui nous à présenté divers documents dont :
    * Une facture Pro forma n°FTT 30120401 établi pour compte de GRL (sans doute
    Global Realm Limited) pour 6.000,00 ? réparti
    * en 1.800,00 ? avec établissement d'un feuillet VISA pour la somme de
    1.800,00 ? (converti semble-t-il en dirhams)
    pris du compte 4506 6339 xx68 40xx de Michel BAUDUIN (n°TA 070227188)
    * et un solde de 4.200,00 ? que par feuillet séparé vous nous demandez
    d'acquitter via une société trust HUTCHINSON & Co (voir feuillet annexe)

    L'ensemble auquel nous faisons opposition avec rétractation avec annulation du
    billet VISA d'un montant normalement de 1.800,00 ? mais semble-t-il d'après
    VISA BCC qui s'élève à 1.804 ? en date du 30-12-2004 (dont nous n'avons pas
    de copie) pour diverses raisons dont notamment celles exposées ci-dessous :
    1. le démarchage est interdit (présentation d'une " étude sur le tourisme
    avec remise de deux billet dont un gagnant le 1ier prix à retirer sur votre
    lieu d'implantation à l'Hôtel TIKIDA Garden avec visite de divers logement
    et de l'hôtel en question...)
    2. aucun pouvoir n'a été donné (" ...bon pour accord ") ni par Michel
    BAUDUIN ni par Nadine DUFOUR
    3. aucun rapport entre la facture pro forma et ce que vous appelez "
    Bulletin d'adhésion n°4760 " établi pour compte de RESA DIRECT SL reprenant
    en tout petit des numéros
    * de téléphone inconnu <+34 952 05 71 43>
    * de fax en dérangement !!! <+34 952 37 12 28>
    * une adresse mail que nous allons tester par ce courriel
    <resa-direct@mercuryin.es>
    * et un site Internet inexistant ! www.firsttraveltour.com
    ce qui explique l'impossibilité de le visionner à notre demande avant
    signature de vos documents
    * et aucune adresse postale ?!
    4. le non respect des règles élémentaires de commerce
    5. aucune remise de document nous permettant de réaliser des réservations
    6. aucun rapport entre GRL, RESA-DIRECT,
    et le groupe signalé à de nombreuses reprises pendant votre exposé, soit le
    groupe CENDANT Co.

    En fait vous nous avez trompé sur plusieurs points et nous le regrettons
    vivement ; Sachez que vos attitudes nous portent préjudice que nous ne
    manquerons pas d'activer le cas échéant."

     


    Lettre d'une victime au Ministre du Tourisme du 5-1-05.

    "
    Ministère du tourisme
    Délégation régionale du tourisme
    Avenue Mahomed V
    Place Abdelmoumem Ben Ali,
    Marrakech MAROC


    Objet : annulation du contrat AM.......... de time-share avec la société KWI


    Monsieur le Ministre,

    Notre premier voyage au Maroc fin octobre-début novembre 2004 nous a permis de découvrir Marrakech avec une journée à Essaouira. Le 1er novembre 2004, alors que nous voulions visiter le jardin Majorelle, deux jeunes étudiants nous ont racolés puis par un tirage de tickets nous ont fait gagner une boisson et un voyage gratuit au Maroc !
    Pour en bénéficier, il fallait que nous acceptions de répondre dans un hôtel de la palmeraie à une enquête au cours d'un entretien qui durerait moins d'une heure Nous avons accepté et un taxi nous a emmenés dans cet hôtel.
    Après avoir répondu à cette enquête orientée sur nos désirs de vacances, notre budget loisir, notre famille, nous nous sommes vus proposer un contrat ouvrant droit à des possibilités de voyages à prix réduit dans le monde entier. Comme nous ne souhaitions pas poursuivre l'entretien, un deuxième voyage gratuit nous a été proposé à St Martin. En même temps, des boissons nous ont été offertes puis un contrat a été élaboré (copie jointe) . Nous avons découvert qu'il s'agissait d'un contrat de time-share sur la résidence Amina que nous ne connaissions pas. Nous avons subi des pressions et pour lever les réticences que nous avions, nous avons été emmenés dans une résidence qui nous a été présentée comme étant comparable à la résidence Amina. Nous avons fini par signer au bout de 4 heures car nous avions l'impression qu'on ne nous aurait pas libérés si nous ne nous étions pas engagés !

    Affectés par cet épisode qui a marqué la fin de notre voyage au Maroc par ailleurs très réussi, nous sommes rentrés en France et avons fait part de ce qui nous était arrivé à notre conseil juridique. Nous avons pris conscience d'avoir été abusés et avons décidé immédiatement de renoncer à ce contrat.
    Cette annulation de contrat a eu lieu dans la période des 10 jours qui ont suivi sa signature le 1er novembre : d'abord annonce de notre décision à KWI par téléphone puis le 10 novembre envoi d'une lettre par fax et par recommandé (cf. document joint) . La personne de KWI (un certain M. Mehdi) nous a contactés par téléphone : Il nous a dit transmettre notre dossier au service contentieux de KWI qui doit nous adresser une lettre de mise en demeure et que de toutes façons nous ne récupérerions pas l'acompte versé de 2287€. C'est une somme considérable pour nous dont nous avons demandé la restitution dans notre recommandé.

    Nous sollicitons votre aide pour nous aider à régler ce litige.

    En espérant que votre intervention nous permettra de ne conserver que la bonne image que nous avions de notre séjour, nous vous prions d'agréer l'expression de nos salutations distinguées."

     

    (actuellement le Ministère du Tourisme reste muet face aux tromperies qui continuent et se diversifient. nous avions cru que le Maroc sortirait de sa zone de non droit concernant le Timeshare, il n'en est rien. Tout semble permis ... KWI dit ne plus vendre de Timeshare mais des voyages... au profit de UTC ou RESA DIRECT. Pourquoi une telle connivences ?)

     

    L'AMPIST a été totalement déboutée en appel en septembre 2005;

     

    Lettre du 4-12-05: les 23 parainages !

     

    "Nous nous adressons à vous aujourd’hui pour vous apporter un témoignage et peut-être des éléments supplémentaires pour servir votre juste cause. Nous sommes rentrés de Marrakech lundi 29 novembre dernier où nous étions en voyage de noces. Nous avons malheureusement croisé la route de KWI et nous commençons notre « chemin de croix » comme vous dites sur votre site.

    Voilà notre histoire (puisse-t-elle servir à d’autres jeunes mariés !) : Lundi 22 novembre, alors que nous visitions les environs de la Koutoubia, nous avons été abordés par 2 jeunes gens (Amar et Inès) se disant en stage pour leur BTS de tourisme à Montpellier. Ils nous ont proposé d’ouvrir des cartes et oh !magie, évidemment l’une était gagnante (une semaine d’hébergement offerte au Tikida Garden). La condition pour l’obtention de ce « cadeau » était seulement de passer 90 minutes au Tikida Garden afin de participer à une sorte d’enquête sur nos habitudes de consommation en terme de vacances. Croyant rendre service à ces jeunes censés gagner 20€ et un mois d’étude en France contre une enquête, nous avons accepté. Ils nous ont emmené, à bord de leur véhicule personnel (une Clio grise immatriculée en 34, donc tout concordait avec leurs dires !), dans un hall du Tikida Garden appelé le Forum. Nous avons rencontré une 1ère personne, prénommée Joumala, censée être secrétaire à l’hôtel et chargée de nous remettre notre prix. Après 20 minutes avec elle, nous avons été installé à une table avec sandwiches et boissons afin d’y attendre la soi-disant enquêtrice. Cette dernière, nommée Virginie ROYE, commence par nous interroger sur notre séjour, notre mariage, nos projets de vacances, bref, nous met en confiance et nous apprend que son mari, prénommé Christian, tient le restaurant Le Lounge dans le quartier de Gueliz (pardon pour tous ces détails mais peut-être ont-ils une importance que nous ne connaissons pas encore). Plus d’une heure est déjà passée quand elle évoque Résa Direct et Premium Travel Club, respectivement centrale de réservation de séjours et de billets d’avion par laquelle passe Fram, Costa Croisières ou Jet Tours, et agence de voyages réservée à une élite adhérente. Elle nous propose de voyager moins cher et de participer à un programme de parrainage afin de rentabiliser notre adhésion. Celui-ci prévoit de nous laisser vendre des séjours de 280€ par mois pour Marrakech et Agadir, argent que nous garderons puisqu’il s’agit, selon elle, de marketing indirect qui ne coûte rien à sa société. En bref, il nous suffit d’envoyer 23 couples au total pour rentabiliser notre adhésion. Ensuite, notre carte nous appartiendra à vie et nous permettra de faire voyager moins cher nos parents, frères et soeurs et enfants à venir. Elle nous emmène ensuite avec un chauffeur visiter les 3 sites que nous pourrons vendre à Marrakech : le Tikida Garden, la résidence In Club dans la palmeraie et le riad du Petit Prince dans la médina. Après ces visites éreintantes et déjà 3h de passées, nous rentrons au Tikida pour rencontrer (cela ne nous engage à rien !), le financier (Jean-François) qui nous indiquera le montant jusque là secret de cette carte, et un des responsables (Mehdi, censé être le neveu du grand patron), qui nous encadrera par téléphone à notre retour. Alors que nous posons des questions sur le timeshare, on nous répond que le Tikida a une telle réputation (plus de 260 chambres) qu’il ne prendrait pas le risque de la voir entachée et qu’il est donc impossible que la structure hôtelière héberge ou se rende complice de ce type d’escroquerie scandaleuse. On nous donne alors le montant de la cotisation et toutes les possibilités pour financer une somme qu’évidemment nous n’avons pas : 7 100€ (après maints rabais consentis par notre jeune âge 24 et 27 ans, nos projets de bébé, notre gentillesse…). Jean-François et Virginie nous disent pour apaiser nos doutes que Premium Travel Club n’a rien à gagner avec des gens insolvables et que si nous ne trouvons pas l’argent dans le mois suivant, notre adhésion sera annulée et notre acompte remboursé. Nous sommes alors épuisés, nous avons faim, et sommes dans le doute le plus complet. Nous finissons par craquer après 5 heures passées dans l’hôtel depuis notre démarchage. On nous fait verser par carte bleue un acompte de 700€ et on nous laisse repartir avec 3 papiers : notre bon pour un séjour, notre formulaire d’adhésion et notre facture proforma. Nous quittons l’hôtel avec Virginie qui nous invite au restaurant de son mari dès le lendemain. Bref, nous pensons repartir avec une bonne affaire, un moyen d’arrondir nos fins de mois et d’accueillir le bébé dans les meilleures conditions et des nouveaux amis. Mais plus la semaine passe, plus le doute grandit. Pourtant, nous ne voulons pas douter de leur bonne foi, de notre qualité à prendre de bonnes décisions et puis, de toute façon, nous n’avons pas de moyens sur place pour savoir s’il s’agit d’une arnaque ou pas. On nous a même demandé de ne pas en parler à notre riad pour ne pas fâcher son propriétaire qui soi-disant, est un fauteur de troubles mêlé à des histoires sombres. Bref, le lavage de cerveau a fonctionné à merveille !

    Nous quittons Marrakech dans la nuit de dimanche à lundi ; dès le mardi, Mehdi appelle pour savoir si nous sommes bien arrivés et avons commencer de réfléchir au financement. Dans la semaine, nous nous renseignons donc par internet grâce à des comparateurs de crédits et les sites des crédits à la consommation. Et par hasard vendredi, nous tapons dans le moteur de recherche « résa direct » pour commencer de réfléchir à nos prochaines vacances. Et nous tombons sur un forum de gens mécontents, sur votre site, celui de l’Avide…etc. Horreur et damnation, les 10 jours de rétraction sont passés et nous nous effondrons devant une arnaque si bien ficelée. Comme par hasard, Mehdi nous rappelle vendredi soir et nous évoquons avec lui les dits sites. Il nous parle alors du fameux procès de Grenoble (?) et nous menace du tribunal et des huissiers si nous ne payons pas. Il doit nous rappeler dans la semaine prochaine pour reparler de crédits qu’il croit encore que nous allons prendre ; nous devons donc obtenir un maximum d’informations et d’éléments à décharge pour notre prochaine conversation."

     

     

     

    Témoignage du 12-3-06 (mr et Mme H...)

    Arnaque à Marrakech : Savanna, Avantages Travel Club et Eva Sun Shine.

    "Le 23 août 2005, mon épouse et moi sommes en vacances à Marrakech. Nous nous promenons sur une des artères principales de la ville. Nous sommes abordés par une jeune française, disant se prénommer Christelle, à l'accent méridional. Elle se présente comme une étudiante (formation tourisme) en stage. Elle nous demande si nous voulons bien répondre à un questionnaire. Nous acceptons.
    Certaines questions concernent la régularité de nos voyages et notre pouvoir d'achat.
    A la fin de l'entretien, pour nous remercier, la demoiselle nous propose de tirer au hasard deux " cartes ". Mon épouse gagne un cocktail dans un des bars de la ville … et moi un séjour à Marrakech ! Notre interlocutrice ne cache pas sa joie et s'exclame sur notre chance. Nous sommes également surpris, nous qui ne gagnons jamais rien … et ne jouons jamais.
    Dans l'enthousiasme, elle nous demande de venir au siége de l'agence qui l'emploie, le groupe Savanna, où, en plus de l'organisation du séjour que nous venons de gagner, nous sera présentée, nous dit elle, une nouvelle forme de façon de voyager.
    Elle nous amène alors à quelques pas de là, dans un immeuble à la façade anonyme, au 76 du bvd Mansour Addabhi. Nous sommes accueillis dans des bureaux cossus, par Mr Marc Kurpinski et une certaine Katia, elle aussi française, présentés comme les responsables de l'agence.
    Nous sommes vite mis en confiance par une conversation décontractée où Katia fait connaissance avec nous. Elle nous présente deux produits : le coffret avantages travel club et la carte hôtel express international (qu'on peut se procurer pour 270 euros sur internet)
    Son argumentation est convaincante. Elle a toujours une réponse à nos questions. La présentation se termine par la révélation du prix de ce " pack " : 7500 € pour l'adhésion. Puis 200 € par an pour avantages travel club, et 50 € an pour la carte hôtel express international.
    Pour les trois premières années, travel club nous dispense des paiements annuels.
    Nous sommes invités à régler immédiatement une première partie de la somme. Pour le reliquat, une remise de 3 % nous est offerte si nous réglons avant le 20 septembre 2006.
    Pris dans l'enchaînement des propos bien construits de Katia, nous nous laissons convaincre. Nous avions bien été alertés sur les pratiques de certains marchands de timeshare, mais nos interlocuteurs de Savanna ne nous paraissent pas suspects, car ils se présentent comme une agence de voyages.
    Nous nous laissons donc convaincre. Les arguments de Katia, et la confiance dans laquelle elle sait nous entretenir, ont raison des commencements de doutes et d'interrogations qui nous effleurent quand même.

    De retour en France, Katia et Marc Kurpinski nous téléphonent régulièrement pour prendre de nos nouvelles … ou plutôt des nouvelles du versement que nous leur devons encore. Une fois cet aspect réglé, il nous sera fort difficile de joindre les gens de chez Savanna.
    Bref, après avoir réglé tout ce que nous devons à Savanna, nous commençons à nous intéresser à avantages travel club. Ce fut là notre principale erreur et nous aurions dû nous donner le temps d'une " enquête " avant de finir de payer.
    Notre première surprise fut de constater que le bureau parisien de Savanna n'était rien d'autre qu'une boite postale dans une entreprise de domiciliation. Il est impossible de parler avec quelqu'un de Savanna à Paris. De plus notre règlement devait être envoyé à Castelnaudary.
    Ensuite, il nous fut difficile de recevoir le coffret club. Il ne finit par nous parvenir qu'après de longues semaines et de nombreux coups de fils à la permanence téléphonique de travel club.
    Dans le même temps, nous constations que le site internet de travel club ne fonctionnait pas. Les interlocuteurs téléphoniques que nous avions nous expliquaient que cela ne saurait tarder et était du au fait que l'entreprise était récente.
    Nous continuions aussi à nous inquiéter du séjour que nous avions gagné à Marrakech. En effet, du fait que nous avions acheté le coffret travel club, Savanna nous permettait de choisir entre plusieurs destinations possibles (une dizaine).
    Après plusieurs relances insistantes, nous fut envoyé un dépliant de la société Eva sun shine. Aucune explication ne l'accompagnait. Néanmoins, le document spécifiait que, lors du choix de notre séjour, nous devions " cocher " une case stipulant que nous étions d'accord pour consacrer quelques heures à une réunion d'information … !
    Voulant en savoir plus, nous nous sommes mis à chercher sur internet … et nous avons été fort surpris que les premiers sites où étaient cités eva sun shine présentaient des témoignages de personnes qui avaient été escroqués par cette entreprise.
    Après avoir étudié soigneusement tous ces témoignages, j'écrivis à Savanna et à l'adresse du siége d'eva sun shine. Je ne reçus aucune réponse.
    Dans le même temps, nous avons quand même fini par recevoir le coffret. Nous avons pris connaissance des catalogues qu'il contenait. Puis nous avons fait le choix d'une croisière. Nous avons écrit un message à l'adresse mail qui figurait sur le catalogue.
    Notre interlocutrice nous demanda d'abord, à notre surprise, quel était le catalogue auquel nous faisions référence. Une fois qu'elle eut compris, elle nous dit qu'il n'était plus d'actualité et que c'était le nouveau catalogue auquel il fallait se référencer. Malheureusement nous ne l'avons jamais reçu … Mais nous n'étions pas au bout de nos surprises.
    Cherchant à en savoir plus sur les croisières qui nous intéressaient, nous avons été surpris de constater qu'en nous adressant directement aux voyagistes, nous avions, pour le même voyage, des prix plus intéressants que par l'intermédiaire.
    Ainsi, pour le même séjour à Rome, à dates égales, au mois d'avril 2006, en passant par travel club le séjour nous était proposé à 1253,98 € (pour deux). En organisant nous même le voyage, par contact direct avec le voyagiste, nous n'avons eu que 1108,94 € à payer (pour deux) !
    Nous commencions à sentir l'arnaque … et à prendre conscience que nous n'avions payé Savanna que pour avoir le droit de payer plus cher.
    Notre impression se confirma en continuant nos recherches sur le net. Plusieurs témoignages convergeaient avec ce que nous avions nous même vécu.
    C'est pour cela que nous avons décidé de raconter notre histoire, pour que d'autres ne se fassent pas avoir."

     

    Témoignage du 4 mai 06


    Le 04 mai 2006

    ARNAQUE A MARRAKECH

    Nous étions en séjour au Maroc pour 7 jours en novembre 2003 à l'hôtel le MARRAKECH. Le 6ème jour nous "étions en promenade vers la place JAMAA EL FNA.
    Une voiture s'arrête près de nous, deux personnes en descendent (l'une d'elle se nomme François)
    - Bonjour les touristes, les vacances se passent bien ? et ils nous offrent des billets à gratter (que j'ai gardés comme preuve).
    - Nous allons vous faire passer des vacances de rêves.

    Nous étions 4 personnes, sur les 4, j'étais le gagnant… j'avais gagné une semaine de vacances pour 2 ou 4 personnes dans un Hôtel de grand standing 4* ou 5*, les 3 autres avaient gagné des cocktails. Ils nous invitent à monter dans leur voiture afin de nous conduire à La Palmeraie, à l'hôtel le TIKIDA GARDEN où des personnes vont valider ce voyage. Cela ne vous prendra que 90 minutes de votre temps.
    Une hôtesse nous accueille et nous invite à entrer dans une grande salle de réception où se trouvent déjà d'autres personnes, sans doute des touristes comme nous ; L'accueil est chaleureux, le traditionnel thé à la menthe nous est servi et la discussion commence sur les semaines vacances R.C.I. Les personnes à qui nous avons eu à faire se prénomment :
    ¢ Max , lui est toujours là
    ¢ Léo qui s'occupait de la finance est parti au Portugal
    ¢ DECAILLET Patrick le Directeur administratif qui n'est plus là
    ¢ Manu le Secrétaire de l'Hôtel le TIKIDA est toujours en place.
    -Vous verrez c'est super vous allez avoir des semaines gratuites, des réductions de -50% voir plus dur les vols de votre choix.
    Pour accéder à tous ces avantages il fallait acheter une semaine de vacance à la Résidence AMINA à MARRAKECH.
    Un très bel appartement que l'on nous a fait visiter. Nous avons eu droit à du bourrage de crâne pendant près de 4 heures. Leurs professionnalismes et les arguments employés nous laisser entendre que nous pouvions nous désengager sans problèmes. " Testez nous ", cet argument revient en permanence.
    - Essayez et testez nous, avec RCI vous n'avez rien à craindre vous verrez c'est super, si vous n'êtes pas convaincu de tous les avantages que représente votre adhésion, vous pourrez résilier le contrat au terme d'une année ".
    .../…
    Le contrat stipulait qu'au terme d'un an , si nous le désirions, nous serions remboursés de la somme engagée soit 10.555 euros (dix mille cinq cent cinquante cinq euros) sans frais ni commissions (contrat qui fait preuve). Je précise que la société qui à fait le contrat est la KEY-WORD INTERNATIONNAL dont le Directeur ce nomme Monsieur JAAFAR. Les fonds ont été versés à HUTCHINSON CO-TRUST COMPAGNY.
    Au terme de la première année je décide de résilier le contrat car je me suis rendu compte que pour une voyage en vol sec au Maroc ou une autre destination était plus cher qu'un séjour en demi-pension avec un opérateur. Je décide donc par courrier L.R avec A.R de la revente de l'adhésion comme le stipulé le contrat.
    1ère lettre le 28 août 2004 aucune réponse
    2ème lettre recommandée avec A.R le 04 décembre 2004 toujours aucune réponse.
    3ème lettre recommandée avec A.R le 30 juillet 2005 toujours sans réponse, pourtant ils reçoivent car j'ai les avis de réception en retour. Je les relance par téléphone.
    - Nous nous occupons de votre dossier
    Les semaines passent, toujours rien ; Je décide de rappeler KEY-WORD INTERNATIONNAL . je demande à la personne que j'ai en ligne ou en est mon dossier pour la revente des semaines, elle me répond que ce n'est pas KWI mais une agence de voyage. Le ton monte et la personne me dit avant de me raccrocher au nez qu'elle n'a pas de temps à perdre. Je le rappelle et lui demande :
    - Vous êtes bien la Société KEY-WORD INTERNATIONNAL
    - Non Monsieur d'un ton mauvais ici nous sommes une agence de voyage au nom de SMARTS HOLLIDAYS bizarre ?? même n° téléphone, même adresse et cette agence est dirigée par Monsieur MEDHI.
    Des amis à moi partent au Maroc début 2006, je leur demande de se renseigner sur KWI. Ils prennent une journée sur leur séjour et se rendent à l'adresse que je leur ai indiquée.
    Je leur avais confié mon dossier pour la revente de l'adhésion afin qu'ils puissent régler cette affaire.
    Monsieur MEDHI leur dit qu'ils n'étaient pas les propriétaires et par le fait ne pouvait rien faire pour traiter le dossier et qu'il fallait que nous venions nous même au Maroc afin de convenir d'un arrangement.
    Pour faciliter le déplacement l'agence de voyage SMARTS HOLLIDAYS nous offrait gracieusement un hébergement pour une semaine à l'hôtel AMANI. Nous décidons de partir au plus vite afin de solder ce dossier d'adhésion de revente de semaine ; Nous sommes arrivés à l'aéroport de Marrakech le 11.03.06 à 23h30mn.
    Une voiture nous attendait pour nous déposer à l'hôtel. Nous avions rendez-vous le matin vers 9h30mn avec les commerciaux. Nous attendions leur appel car il était convenu qu'ils viennent nous récupérer à l'hôtel. A 10h30mn toujours rien.
    J'appelle Monsieur MEDHI qui me dit que le rendez-vous et pour 17h30mn au TIKIDA GARDEN avec Manu. Une voiture nous conduit à l'heure dite au TIKIDA GARDEN. Nous rentrons dans la salle de réception comme le jour ou nous avons signé le fameux contrat et là un grand gaillard arrive tout souriant
    - bonjour le voyage c'est bien passé que puis-je pour vous ?
    - nous venons pour régler cette affaire de revente d'adhésion
    - ah oui mais il manque un papier pour que nous puissions régler tout ça.
    - Et toutes les lettres recommandées avec A.R que je vous ai fait parvenir avec photocopie ou sont-elles ?
    - Je ne suis pas au courant de ça et je n'ai pas le temps ce soir d'étudier le dossier, nous verrons tout cela demain.
    Le lendemain nous prenons un taxi pour le TIKIDA GARDEN, voir ce fameux Manu. Nous nous rendons a l'accueil où l'hôtesse nous demande :
    - Vous cherchez quelqu'un ?
    - oui nous avons rendez vous avec Manu
    - il n'est pas là (un Monsieur de l'hôtel dit à l'hôtesse que sa voiture est là).
    Nous nous asseyons sur les marches devant l'entrée bien décider à l'attendre le temps qu'il
    faudra. Cela a l'air de leur déplaire fortement et au bout d'1/2 heure un Monsieur sort de l'hôtel et nous dit que Manu ne sera pas là de la journée, il est en conférence. Ce Monsieur nous propose d'aller voir le Directeur en personne Monsieur JAAFAR au siège. Je lui demande où se trouve le siège et il me dit à SMART HOLLIDAYS.


    Nous nous rendons à cette adresse où nous attends MEDHI , nous lui demandons à voir Monsieur JAAFAR.
    - Il n'est pas là nous répond-il
    - Nous venons du TIKIDA GARDEN où nous avions rendez-vous avec Manu, une personne nous a dit qu'il était absent et qu'il fallait que nous venions ici afin de voir monsieur JAAFAR, nous sommes là et maintenant on nous annonce que cette personne n'est pas là non plus et bien nous l'attendrons ici.
    Monsieur MEDHI nous menace d'appeler la police si nous ne quittons pas les lieux. Puis plus conciliant il nous propose de laisser le dossier afin de s'occuper de la revente car d'après ces dires
    la Societé KEY-WORD INTERNATIONNAL n'existe plus et que pour nous être agréable il nous offre de s'occuper de la revente en lui laissant les pleins pouvoirs.
    Nous refusons sa proposition.
    Le lendemain nous nous rendons au tribunal de commerce du Maroc pour savoir si la Société KEY-WORD INTERNATIONNAL existe encore.
    ET BIEN OUI ELLE EXISTE ET QUI EN EST LE DIRECTEUR ?
    MONSIEUR JAAFAR .
    Conclusion : MONSIEUR JAAFAR ET DIRECTEUR DE KEY-WORD INTERNATIONNAL ET… DIRECTEUR SMARTS HOLLIDAYS ET SANS DOUTE…DU TIKIDA GARDEN

     

    Témoignage du 19-7-06

    " Le 26/01/2004, à Marrakech, M. et Mme Jean S (80 et 82 ans à l'époque) sont abordés par des commerciaux très agressifs, utilisant les procédés connus, qui les convainquent de réserver une semaine de droit d'occupation pour un appartement au Marrakech Palm Club, bénéficiant ainsi d'une adhésion au réseau RCI, pour un montant total de 8 995 €.

    " Ils versent à titre d'acompte 2 700 € payés par CB.

    " Dès le 28/01, M. et Mme S informent KWI de leur volonté de renoncer à cette opération. Il est expliqué qu'ils doivent d'abord payer la totalité, et ensuite pourront revendre leur droit soit directement, soit par l'intermédiaire de KWI (courrier de KWI du 28/01/2004).

    " Virement du solde de 6 295 € le 3/02/2006 et lettre de renonciation le 05/02/2006, donnant mandat de revente.

    " Lettre à RCI demandant résiliation de l'adhésion, confirmation de RCI le 21/06

    " Malgré de nombreuses relances téléphoniques, pas de revente, KWI invoquant un arrêt de leurs activités, en attente d'autorisations du gouvernement du Maroc (lettres KWI du 04 /10/2004 et 29/11/2004). Accusé réception de M. S le 22/12/2004.

    " Nouveaux échanges téléphoniques sans suite, et courrier de M. S du 31/03/2005.

    " Demande de paiement de frais de gestion 2005 de 165 € par la Sté HBS (HUTCHINSON) Ltd domiciliée à Londres (29/11/2005). A cette date, M. S est hospitalisé à l'Hôpital Pompidou à Paris, suite à un accident de la route qui a provoqué le décès de Mme S. Lettre AR à HBS refusant de payer ces charges puisqu'il demandé la revente et n'a jamais utilisé cet appartement.

    " Depuis, aucune nouvelle de ce dossier, les n° téléphoniques de KWI ne répondent jamais."

    (Les vendeurs de KWI alliés à Hutchinson manifcestent ici leur cynisme grossier en s'attaquant à des gens de plus de 80 ans)



     

     

    Alors à tous ceux qui vont au MAROC : Attention à l'arnaque

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Planete Evasion et KWI sont probablement liées juridiquement; elles ont le même commanditaire RESA DIRECT, et le même salarié Richemond. Nous donnons ici le jugement Leroux du 7-3-2006.

     

    PLANETE EVASION déboutée à Melun

    TRIBUNAL d'INSTANCE de
    MELUN
    2 av. Du Général Leclerc
    Case Postale 8620
    77008 MELUN CEDEX
    tel: 01.64.79.83.00

    AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS
    ORDONNANCE DE REFERE


    { A l'audience publique des référés, de ce Tribunal d'Instance, tenue le
    Mardi 7 Mars 2006;

    PRESIDENT : Martine GIACOMONI CHARLON GREFFIER : Danièle JANIN DEMANDERESSE

    SARL PLANETE EVASION 65 Bld Mansour Eddahbi MARRAKECH - MAROC -, représentée par Me CIARAMELLA Guylaine, avocat du barreau de PARIS, substituée par Me LE CAM

    DEFENDEURS :

    Monsieur LEROUX Michel 20 Résidence des Sablons, 77930 PERTHES, assisté de Me GERMAIN-PHION Laure, avocat au barreau de GRENOBLE Madame LEROUX Nicole née CHEVALLIER 20 Rés. Des Sablons, 77930 PERTHES, assistée de Me GERMAIN-PHION Laure, avocat au barreau de GRENOBLE
    Date des débats : 7 février 2006
    Vu la citation introductive d'instance à la date du 23 janvier 2006 et entre les parties susvisées:
    Copies exécutoire délivrée le : 0 7 MAR. 2006
    à
    Me GERMAIN-PHION
    Expédition délivrée le : 0 7 1p à
    Me CIARAMELLA
    Me LE CAM
    Me GERMAIN-PHION

    DU i(ÎiLL i.~ioe~1h,
    RG N°12-06-000005

    Par exploit en date du 18 janvier 2006, la Société PLANETE EVASION a fait assigner Monsieur et Madame LEROUX devant le Juge des référés aux fins de voir :
    " ordonner la main-levée des oppositions effectuées sur les chèques tirés par les défendeurs en date du 12 mai 2005, sur la Banque Crédit Agricole de la Brie, d'un montant de 700 euros et 6.300 euros, et ce sous astreinte de 150 euros par jour de retard à compter du présent jugement,
    " condamner les défendeurs au paiement d'une somme de 700 euros sur le fondement de l'article 700 du Nouveau Code de Procédure Civile.

    La Société PLANETE EVASION indique que les époux LEROUX ont passé contrat le 11 mai 2005 pour l'achat des droits attachés à deux cartes, dénommées CARTE HOTEL et CARTE AVANTAGE, pour un montant total de 7.000 euros. Le 11 septembre 2005, ils ont fait opposition aux deux chèques , pour "utilisation frauduleuse".La Société PLANETE EVASION estime l'opposition infondée, dans la mesure où il n'existe pas de contestation sérieuse sur la réalité du contrat.

    In limine litis, Monsieur et Madame LEROUX soulèvent la nullité de l'assignation sur le fondement de l'article 117 du Code Civil pour défaut de capacité à agir sans autorisation, s'agissant du représentant d'une société étrangère. Subsidiairement, ils soutiennent que la Société PLANETE EVASION leur a frauduleusement soutiré les chèques litigieux, par un comportement dolosif. Ils demandent au Tribunal de prononcer la nullité du contrat souscrit le 11 mai 2005 ainsi que la condamnation de la Société PLANETE EVASION à leur verser la somme de 2.000 euros à titre de dommages et intérêts et celle de 1.500 euros sur le fondement de l'article 700 du Nouveau Code de Procédure Civile.

    Dans ses dernières écritures, la Société PLANETE EVASION maintient ses demandes initiales et soulève l'incompétence du Juge des Référés pour statuer sur la demande de nullité du contrat conclu entre les parties.


    SUR CE :

    I) Sur la validité de l'assignation :

    Attendu qu'il résulte d'un procès-verbal d'assemblée générale extraordinaire de la SARL PLANETE EVASION, en date du 27 octobre 2005, que les deux associés de ladite SARL ont décidé, à l'unanimité, de donner pouvoir aux cogérants, c'est à dire eux-mêmes, afin d'introduire une action judiciaire à l'encontre des époux LEROUX;

    Qu'en conséquence, il y a lieu de rejeter le moyen de nullité de l'assignation, soulevé in limine litis;

    II) Sur l'opposition formée par Monsieur et Madame LEROUX :

    Attendu que Monsieur et Madame LEROUX ont souscrit le 11 mai 2005, à Marrakech, un contrat d' adhésion consistant en l'achat d'un produit dénommé Planet Voyages ainsi qu'une demande d'adhésion à ce concept, comportant deux cartes permettant de bénéficier, sous certaines conditions, de réductions sur des destinations touristiques;

    Qu'il est stipulé, dans l'article 1 de ce contrat, que celui-ci est irrévocable et ne peut être assimilé ou comparé au "temps partagé ou timeshare";

    Que l'acquéreur devra s'assurer que tous les paiements sont adressés à la Société PLANETE EVASION;

    Que c'est donc à l'ordre de cette société que Monsieur et Madame LEROUX ont établi deux chèques, d'un montant total de 7.000 euros, en date du 12 mai 2005;

    Attendu que le 5 septembre 2005, la Banque CRCAM de la Brie a indiqué que les chèques présentés à l'encaissement avaient fait l'objet d'une opposition pour utilisation frauduleuse;

    Que, pour demander la mainlevée de cette opposition, la Société PLANETE EVASION se fonde sur l'article L 131-35 du Code Monétaire et Financier, en rejetant la notion d'utilisation frauduleuse;

    Mais attendu que les défendeurs, âgés de 70 et 62 ans, indiquent, sans être contredits, dans quelles conditions s'est déroulée la conclusion de la signature du contrat : après les avoir abordés dans la rue, au Maroc, leur interlocuteur leur a remis un bulletin dont il résultait qu'ils avaient gagné un voyage mais devaient, pour réaliser leur gain, se présenter dans les locaux de la Société PLANETE EVASION, lieux dans lesquels, après de longues discussions, ils froissaient par conclure le contrat litigieux;

    Que, dès le lendemain, Monsieur et Madame LEROUX ont souhaité rétracter leur consentement;

    Qu'il leur a été répondu que celui-ci était irrévocable, mais la demanderesse a néanmoins accepté de réduire de 10.000 à 7.000 euros le montant du contrat conclu;

    Que, dès le 2 juin 2005, Monsieur et Madame LEROUX ont déposé plainte pour escroquerie auprès de la gendarmerie de leur domicile;

    Qu'à cette date, ils n'avaient encore bénéficié d'aucun des produits promis par la Société PLANETE EVASION;

    Qu'en effet, il est stipulé à l'article 4 du contrat d'adhésion que les adhérents recevront directement à leur domicile le matériel, consistant en : coffret, cartes de membres, agenda, protège-passeport..., sans qu'il soit précisé la raison pour laquelle ce matériel n'est pas remis dès la signature du contrat, celui-ci étant déclaré irrévocable;

    Qu'il résulte de l'ensemble de ces éléments qu'il existe en l'espèce une présomption d'utilisation frauduleuse des chèques litigieux, interdisant au Juge des Référés d'ordonner la main-levée de l'opposition;

    Qu'il convient de débouter la Société PLANETE EVASION de sa demande en ce sens;

    Attendu, cependant, que le Juge des Référés n'est pas compétent pour prononcer la nullité du contrat conclu le 1 l mai 2005;

    Attendu que Monsieur et Madame LEROUX, dans l'engagement desquels on peut relever un manque de précaution, sont mal fondés à réclamer des dommages et intérêts pour procédure abusive;

    Qu'ils seront déboutés de ce chef de demande reconventionnelle;

    Attendu, pour les mêmes motifs, qu'il n'apparaît pas inéquitable de laisser à Monsieur et Madame LEROUX la charge de leurs frais irrépétibles;

    Qu'il convient de les débouter de sa demande sur le fondement de l'article 700 du Nouveau Code de Procédure Civile;


    PAR CES MOTIFS :

    Le Juge des Référés , statuant publiquement, contradictoirement et en premier ressort,

    Déboute la Société PLANETE EVASION de sa demande de mainlevée d'opposition concernant les chèques de 700 euros et 6.300 euros émis par Monsieur et Madame LEROUX le 12 mai 2005,

    Déboute les parties de toutes leurs autres prétentions,

    Condamne la Société PLANETE EVASION aux dépens.


    Ainsi jugé et prononcé à MELUN, le 7 mars 2006.


    LE GREFFIER, LE PRÉSIDENT.

    En conséquence,

    La République Française mande et ordonne :

    A tous Huissiers de justice sur ce requis de mettre la dite décision à exécution
    Aux Procureurs généraux et aux Procureurs de la République près les Tribunaux de Grande Instance d'y tenir la main.
    A tous Commandants et Officiers de la force publique de prêter main forte lorsqu'ils en seront légalement requis.
    En foi de quoi, Nous, Greffier en chef du Tribunal d'Instance de MELUN, avons signé et délivré la présente formule exécutoire.

    A MELUN, le 7-3 -2006 Le Greffier en Chef,

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Monsieur AdilDOUIRI
    MINISTRE DU TOURISME
    Quartier Administratif Chellah
    RABAT
    ROYAUME DUMAROC


    Le 5 -12- 2006


    Monsieur le Ministre


    Le Maroc est un haut lieu du tourisme et il le mérite amplement, aussi nous souhaitons vous faire part de nos préoccupations.

    Nous vous rappelons que sommes une association pour la Défense des Consommateurs de Semaines en Temps Partagé (ADCSTP) et à ce titre, nous sommes sollicités pour de nombreuses affaires concernant le timeshare et nous voyons se déployer au MAROC de nombreux faits dolosifs, particulièrement à MARRAKECH et quelque peu à AGADIR. Nous vous l'avons déjà écrit plusieurs fois.
    Les menées dolosives se font par racolage sur la voie publique (alors qu'en principe ceci est interdit au Maroc) en appâtant les touristes pour les conduire vers un hôtel, à l'exemple du Tikadi Garden à MARRAKECH.
    Là, les touristes subissent " une prise en main " psychologique pour leur vendre ce qui est appelé un " pack vacances " mais qui est en réalité du timeshare (cf notre site " packs vacances "). Leur déstabilisation est aidée par un harcèlement psychologique de plusieurs heures à l'aide de 3 à 4 personnes qui se relaient auprès d'un couple, par la séduction, ou la menace de voir disparaître une " si bonne affaire ". Au bout de 3 à 5 heures, les touristes sont complètement destructurés et signent n'importe quoi, du genre contrat de 3 ans pour occuper des appartements de une à quatre, voire 8, semaines par an, le tout accompagné par une promesse d'avantages tels que :
    " Tarifs de -25% à -50% sur les transports aériens, sur les voyages, les croisières, les hôtels (sans aucune revue qui donnent des noms précis)
    " Tarifs réduits dans…des établissements de thalasso, golfs…
    Ces réductions sont un leurre. En réalité les prix proposés en définitive ne sont autres que ceux du marché que l'on trouve sur internet dans les agences de voyage.
    Mais, dans le cas qui nous occupe, une adhésion à un club est proposé et les tarifs d'adhésion sont faramineux (9000 à 20 000€) tandis que chaque semaine est assortie de paiement de charges. Lorsque les " acheteurs " reprennent toutes leurs facultés, ils se rendent compte qu'ils ont subi une manipulation dans laquelle ils ont laissé un acompte ou la totalité de la somme demandée. Bien qu'il soit possible de se rétracter sous 10 jours, quand on paye par carte visa, cet acompte sera généralement perdu, car les sociétés dont il s'agit nient vendre du timeshare, et bénéficient de complicités multiples pour ce faire.

    Il s'agit des sociétés Key World International, Global Realm, Smart Holiday, Horizon VIP, Savanna, Vacances les Valls, Comptoirs du soleil, Privilèges Travel Club, Planete Evasion, Planete Voyages, Planete Horizon… Le donneur d'ordre de toutes ces sociétés est Mme Pambouc, française, de Resa Direct ou Universal Travel Concept, dont le siège social est à Torremolinos en Espagne, mais dont vous avez sûrement entendu parler, étant donné que cette dame, blanche comme neige, a acheté un Ryad à Marrakech. La police, la justice, l'office du tourisme de Marrakech la connaissent fort bien.
    Cette dame, lorsqu'elle est interrogée, dit ne pas savoir que ses collaborateurs ont vendu à des prix faramineux, ont fait de fausses promesses, ont disparu, ne répondent plus au téléphone. Cela fait des années qu'elle trompe son monde avec ce discours.
    Vous disposez de tous nos courriers. Nous nous permettons de vous suggérer de les confier à un collaborateur pour étude en liaison avec votre justice et les offices de tourisme.
    Notre expérience, que nous mettons à votre disposition, nous montre plusieurs voies d'exploration pour faire cesser ces pratiques qualifiées de mafieuses par les autorités espagnoles. Les sociétés dont nous parlons ont des sièges sociaux, sont généralement déclarées au registre du commerce, mais ne déclarent pas leurs vraies activités et s'affublent de faux hommes de loi. Et en plus elles sont animées par des français !!

    Nous prenons la liberté de vous présenter quelques orientations que nous jugeons souhaitables sans pour autant prétendre nous immiscer dans vos prérogatives :

    1. le Timeshare est à éviter pour deux grandes raisons :
    1. Les ressources qui lui sont imputables fuient vers les paradis fiscaux et ne profitent pas à votre économie.
    1. les sociétés gérant ce genre de solution touristique sont totalement amorales, elles nuisent à votre réputation, car elles pratiquent l'escroquerie ;
    2. Cependant, si le timeshare est une option retenue, il est souhaitable de légiférer pour :
    1. Lui fixer un cadre juridique protégeant les utilisateurs des escroqueries, celui reconnu par les cartes visa, c'est-à-dire par le droit européen : un délai de rétractation de 10 jours lors d'une transaction, délai qui doit être inscrit sur el contrat
    2. Obliger les vendeurs de prouver la valeur de ce qu'ils vendent en donnant immédiatement une revue qui donne les noms des organismes avec lesquels il y a réduction (noms adresses, téléphones)
    3. Interdire la pratique des soi-disant packs pour contourner la réglementation légale
    4. Interdire d'indiquer qu'il y a une revente possible : il n'y a aucune revente de timeshare, de packs ou de faux packs et de semaines de timeshare
    5. Imposer un prix minimum d'adhésion à un club.

    Nous espérons avoir été entendus de vous. Le GRAND SUD MAROCAIN, la place DJEMÂA EL FNA ou la VALLEE DU DRÂA ne méritent pas les vautours du timeshare en son état.

    Etant à votre disposition pour tout renseignement, nous vous prions d'accepter, Monsieur le Ministre, nos bien sincères et très respectueuses salutations.