La liste noire

  • Arrestations mafia

    L'association

  • Qui sommes nous ?
  • Bienvenue
  • Notre but
  • Nos activités
  • Adhérez
  • Nous contacter
  • Statuts
  • PETITION
  • liste des députés

    Le timeshare

  • Qu'est-ce ?
  • Mafia et Timeshare
  • Discussion sur le timeshare
  • Payer ses charges ?*
  • sociétés de recouvrement
  • Timeshare France
  • la Justice en question
  • Banques Espagne TS
  • Qu'est-ce qu'un trusty ?
  • Défiscalisation
  • Temps partagé dans copropriété
  •  

  • Les textes de loi

  • Les textes applicables
  • La nouvelle directive européenne*
  • la directive en droit français

  • La loi espagnole
  • La loi tunisienne
  • La loi en Floride
  • Loi 1986, réformée par lois de 2009, 2014
  • projet loi temps partagé
  • Décret Andorre
  • Jurisprudence Charges
  • Europay Visa
  • Aide: CEC, centre européen cons.
  • Aide Que Choisir ?

    Les arnaques type

  • Banques
  • Arnaques à l'étranger

    Eviter une arnaque: DANGER !

  • Opacité contrats
  • Packs Vacances
  • Réductions voyages
  • Recrutement vendeurs
  • La taupe
  • Les rabatteurs
  • Les huissiers et notaires
  • Publicité mensongère
  • Semaine Gratuite
  • Systeme à points
  • Revente: n'existe pas !
  • Besoin notaire et arnaques
  • L'escroc Palmer

  • Suivi Escroqueries

  • Liste noire
  • Sociétés A à P
  • Sociétés P à V
  • BBVA
  • Bois d'Aurouze.
  • CLUBHOTEL Maeva
  • COGEP / SCF/Interevente
  • Arnaques en France
  • Escrocs Grèce/Crête
  • Escrocs dits Bulgares
  • Escrocs Espagne
  • Escrocs Maroc
  • Escrocs Saint Martin
  • Escrocs Thaïlande
  • Escrocs Répub.Dominicaine et Mexique*
  • Escrocs lisbonne
  • HUTCHINSON
  • Key World International
  • Lettres au Maroc
  • Lettre à Mr Zapatero
  • Malibu
  • MARINA
  • Moulin de Connelles*
  • OTE
  • PLANETE
  • PRIVILEGE CLUB
  • Procès Key World
  • JAUSIERS REGIVAL
  • RESA DIRECT
  • RCI, les points, le Palms
  • Roca Mare
  • Strategy Conection
  • Sunterra-GVC =Diamond
  • Teneriffe Clubhotel
  • Témoignages divers

    Que faire ?

    Association ADTOVEM

    Aux Députés Sénateurs

    Lettre aux Ministres 2012*

    Les liens Internet

    GREVE DES CHARGES*

     

  • Les responsables
  • Notions de droit
  • Recouvrement Intrum Justicia
  • Centre européen de consommation
  • Demande d'audit

     

  • Ecrivez-nous :

    * = nouveau ou mise à jour

  • Affaires Sociétés (de P à V)

    Dans cette rubrique, vous trouverez les sociétés: Palmer, Privilege Travel Club (ex Planet Balear), PBSB Producciones, Planete Evasion, Planete Horizons, Provoyages, Proyecto Tour ou Proyect et Torre, Roca Volcanica et Inmo de las islas, Royal Albatros, Sol Consejo (voir aussi CBM), Stimson Investments, Strategy Conection, Suner Arnoux - Balmar, Univers vacances, Universal travel Concept, Vacation Savings, Vacances Hivernales (victimes La Dorada), Vacances les Valls, Viva Vacation Club, Volter...

    Il va de soi que ces rubriques ne sont pas complètes et méritent d'être revues.

    Voir à UTC, un extraordinaire témoignage des relations entre UTC et PLANETE EVASION: les mensonges de C.PAMBOUC sont éclatants.

    Palmer John

    Les victimes de la fraude " John Palmer " (le célèbre escroc du train postal anglais) peuvent désormais s'associer au groupe de victimes.

    L'affaire est en jugement et est sur le point d'aboutir (2003)



    Voir : http://www.imonline.co.uk/johnpalmergroup/index.asp

    Ce lien permet d'accéder à l'ensemble des informations et s'inscrire pour ceux qui le souhaitent.

    Il y a déjà 350 personnes inscrites.

    Cordialement,

    Gilles Keller.

     

    Parque Denia

    Je viens de faire connaissance avec votre sîte et peut-être que vous pourrez m'aider.
    Je suis "propriétaire" depuis 10 ans de semaines à ParqueDenia (Alicante) Espagne via RCI
    Je'étais encore dans cette résidence il y a 3 semaines et j'ai reçu hier un long courrier m'informant que le club Parque Denia à court de finances ne pourra désormais plus nous recevoir. Nous payions 600 euros par an après avoir versé environ 30000 euros il y a dix ans. Un montant "luxueux" pour des vacances qui ne l'étaient pas.
    Afin de se donner bonne conscience ParqueDenia nous propose "gratuitement" de nous transférer dans une résidence aux Canaries moyennant la redevance annuelle de 1500 euros... rêve ou cauchemard...il semblerait donc que nous n'ayons plus qu'à "laisser tomber". J'aimerais apporter un témoignage sur votre sîte et vous en remercie à l'avance.

    (le 13-10-06)

     

    Pbsb Producciones

    Domiciliée à Tenerife (voir liste noire)

    Témoignage du 14-10-2004

    "Suite à notre conversation cette après midi, je vous prie de trouver ci-joint les documents que j'ai reçus (concernant Pbsb producciones).

    La proposition (de revente) est justifiée de la manière suivante :

    Un tour operator veut racheter des parts de la société Club xxx. Pour convertir ma semaine de droit d'occupation en parts (en paet sociales) il faut passer devant un cabinet juridique d'Etat.
    C'est moi qui doit payer car il faut que la transformation se fasse en mon nom pour garder le droit de bail de 99 ans, ensuite le tour operator rachète la semaine convertie.
    La nouvelle loi n'autorise plus les baux de 99 ans mais limite aujourd'hui à 30 ou 40 ans (en fait 50 ans)
    Il faut payer 28% du montant d'achat pour convertir car 14% pour l'Etat espagnol, 7% pour la "gestoria" et 7% pour le cabinet juridique d'Etat.
    De plus ils me disent que le Club xxx dira que c'est une arnaque car au moment de légaliser la semaine Le club doit payer 17% d'enregistrement pour les impôts.
    En effet lorsqu'il y a eu une nouvelle loi en 1999 tous les propriétaires auraient du déclarer leur semaine au fisc pour la légaliser et payer les 28%, et le Club xxx aurait payé 17% sur chaque semaine.
    Comme ce n'était pas possible il ont choisi de le faire au moment ou un propriétaire vendrait sa semaine."

    (Commentaires: tout ceci est un tissus de mensonges, sauf la durée des contrats de 50 ans. L'imagination des vendeurs est incroyable et se pare de vraisemblance pour mieux pigeonner la future victime qui versera de l'argent à Pbsb pour revendre mais ne verra jamais rien aboutir...Cela est digne des vendeurs de STRATEGY CONNECTION. Si ça se trouve, tous ces gens sont le mêmes. Les documents sont totalement identiques)


    Témoignage du 18-10-04 par téléphone.

    Pbsb donne les n° de téléphone de personnes qui ont soi disant revendu leurs semaines pour 12000 euros dans les meilleures conditions

    Rollot: 06 14 234 956, Delmart : 06 65 684 794, Dussart: 0032 498 802 105 (Belgique), M° Mendez: 0034 666 292 777 (Espagne).( S'agit-il du Studio Mendez-Zanardi ??).

    (On remarquera qu'il s'agit uniquement de portables, ou alors que les tél fixes sont en Belgique et en Espagne: non atteignables par la police.... Les méthodes sont les mêmes que celles de Strategy Connexion sauf que cette dernière société est dénigrée par les vendeurs de Pbsb ... par astuce ??)

     

    PLANETE EVASION (Marrakech) offre planet voyages

    (voir la rubrique Planete Evasion)

     

     

    PRIVILEGE TRAVEL CLUB ou PETIT LLAR BALEAR et MASTER BALEARRIC INMUEBLES (groupe CBM, UTC...):

    témoignage du 1-10-05

    "Nous avons gagné une semaine gratuite aux Baléares ou à Tenerif. Sur place, on nous fait un baratin d'enfer avec repas, cocktails, entourage convivial et très symphatique... pour nous proposer un pack de 5 semaines de vacances à 150 Euros la semaine + des réductions de prix de 50% sur les tarifs des agences de voyages "classiques". Nous devons avouer que nous avons marché. Nous y avons laisser 1000 Euros ( 2500 Euros étaient demandés) et 25000 Euros (si-si !) à payer sous un mois après notre retour en France. La cerise sur le gâteau est la possibilité de revendre 3 des 5 semaines pour un peu plus de 1000 Euros par an et par semaine. On nous a même proposer de nous payer d'avance pour les deux premières années (6300 Euros environ),... 30 jour après l'encaissement du chèque de 25000 Euros. Nous en sommes là pour l'instant et nous souhaitons ne pas aller plus loin et surtout ne pas payer les 25000 Euros. .....Les nigauds"

    (tout cela est mensonges...)

     

    PROVOYAGES

    Pro-voyages (suite de Elites Loisirs) tout comme Horizons SA (groupe CBM), sauf erreur de notre part, sont toutes
    les deux domiciliées chez Insinger de Beaufort. Cette fiduciaire est soit
    une simple boîte aux lettres, soit a des intérêts dans les sociétés qu'elle
    abrite, ce qui vous vous en doutez est difficile à déterminer.
    La pratique de domiciliation de sociétés chez une fiduciaire est légale.

    Des victimes nous ont informés avoir déjà eu un litige avec Pro-Voyages il y
    a 3 ans. Cette société présente à la Foire Internationale du Luxembourg avait
    organisé une loterie. Tous les participants ont gagné un voyage en Espagne
    avec visite obligatoire dans une société de vente de Timeshare, avec toutes les
    conséquences qui vont avec Des collègues se sont arrangé pour
    faire interdire cette société à la Foire Internationale du Luxembourg, même
    si celle-ci à déjà tenté de s'y inscrire sous d'autres noms.

    L'année dernière nos collègues de Bruxelles nous ont contacté pour savoir si
    cette société vendait du Timeshare. Nous ne sommes pas en mesure de vous
    informer sur les suites que le CEC Bruxelles a donné à cette demande.

    Ce sont toutes les informations dont nous disposons sur Pro-Voyages.

    Si ces sociétés sont immatriculées au Luxembourg
    c'est sûrement pour bénéficier du secret bancaire et de l'inertie des
    autorités. Sachez toutefois que les clauses attributives de compétence des
    tribunaux et de loi applicable peuvent être contestées mais si l'actif de
    Pro-Voyages est au Luxembourg, c'est peut-être intéressant d'attaquer cette
    société au Luxembourg.

    (de la part d'une collègue du Luxembourg en 2004)

     

     


    PROYECTO TOUR CANARIAS

    Complément de "Strategy Conection" ou substitut à "Inmo de Las islas", ou les deux !

    On remarquera le jeu de mots entre Proyect Torre et Proyecto Tour ! Nous avons des raisons de penser qu'il s'agit de la même société: Témoignage du 8-6-04

    Cette société est très agressive en ce début 2005. Elle promet de revendre pour 20000 et 30000 euros, ce qui est impossible. Elle demande de venir sur place et dément toute demande de contrepartie (vente de timeshare ou de packs vacances), mais soyez sûr qu'il faudra payer sur place quelque chose: de soi-disant réductions de voyages par ex, ou alors il faudra placer votre argent... Proyecto Tour lit nos rubriques régulièrement et tente d'améliorer ses méthodes de vente...

    "Nous avons été contacté par PROYECTO TOUR CANARIAS pour le rachat de
    notre appartement à Ténérife.
    Mon mari a répondu favorablement et nous avons payé les frais
    d'hébergement de 250 Euros par transfert bancaire. Nous devons nous
    rendre sur place le 14 juillet 2004. Les billets d'avion ont été payés
    aussi. J'avais des doutes sur la transaction et j'ai fait la recherche
    sur internet pour enfin trouver vos informations.
    Pouvons nous encore agir et nous rétracter et récupérer notre argent? Je
    pense qu'ayant payer l'avion par CB OR, nous pourrons faire jouer
    l'assurance et récupérer notre argent. Quant aux 250 Euros ils ont été
    encaissés et j'ai bien peur de les avoir perdus.
    Merci de bien vouloir m'indiquer si je peux agir sur cette arnaque.J'ai
    à votre disposistion les documents me garantissant la transaction sur
    présentation des documents originaux.
    Pouvons nous mettre en accusation cette société qui a pignon sur rue à
    Ténérife. Mon mari a envoyé les photocopies des Actes de propriétés,
    peuvent-ils s'en servir ?

    Ceci dit nous avons toujours été satisfaits de nos échanges avec RCI
    (USA, Turquie, Espagne). Nous avons acheté en 1995 et avons touché des
    dividendes lorsque nos amis ont eux même acheté en allant gratuitement
    là-bas. Notre résidence nous est revenu à moitié prix (soit 35000F pour
    6 personnes).

    Jusqu'alors nous étions satisfaits des échanges réalisés mais nous avons
    eu cette opportunité de vendre et bien mal nous en a pris de répondre.
    Merci de bien vouloir nous répondre."

     

    Témoignage du 2-8-04

     

    "Témoignage sur la continuation des arnaques à Tenerife"
    Il y a quelque temps nous avons été contactés par un certain M. VIDAL, de l'agence de voyages PROYECTO TOUR CANARIAS, qui souhaitait racheter nos 2 semaines de timeshare. Malgré nos réticences et notre méfiance clairement exprimée, il a rappelé à plusieur reprises, se défendant d'appartenir à une société arnaqueuse, et affirmant que pas un centime ne nous serait demandé!
    Afin de ne pas passer à côté d'une éventuelle opportunité de revente, sans prendre de risque, nous avons profité de nos vacances pour passer une semaine à TENERIFE et examiner leur proposition.
    La conclusion est claire: ARNAQUE!
    Détails: promesse de rachat de nos semaines pour un prix grossièrement surévalué, pour apâter le gogo, mais payable dans 6 mois à 1 an, et assortie d'une contre-partie consistant à racheter je ne sais plus quoi, pour 3 ans, et pour 13500 € payables immédiatement.
    Il est donc clair que M. VIDAL nous a fait venir sur la base d'un mensonge, et que si nous avions accepté leur proposition, nous aurions seulement été soulagés de 13500 € supplémentaires. Curieusement, il n'était pas question qu'ils prélèvent cette somme sur celle, plus importante, qu'ils promettaient de nous payer plus tard!?"

     

    Témoignage du 4-8-04

     

    "J'ai été contacté par PROYECTO TOUR CANARIAS. Cette agence de voyages se propose de nous acheter notre semaine 15 625 €.(cf pièce jointe). Il faut se rendre à Ténérife. Ils nous promettent que l'on n'aura aucun chèque de caution à signer ni aucune proposition de vente de pack-vacances ni autre proposition malhonnête. On doit seulement leur présenter les originaux des actes de propriétés et les justificatifs de paiement des charges que l'on garde et qu'on ne leur enverra, sous pli recommandé avec accusé de réception, que lorsque notre compte en banque aura été provisionné des 15 625 € augmentés des frais d'entretien de la résidence. On doit seulement remplir une déclaration manuscrite selon laquelle on s'engage à leur renvoyer l'acte de propriété original lorsqu'on aura perçu les fonds sur notre compte en banque.
    Je dois vous avouer que d'autres sociétés ont essayé de nous arnaquer à Ténérife et à Malaga, mais grâce aux conseils de votre site, nous ne sommes pas tombé dans leur piège.
    Aux objections que vous formulez sur ce site et que je leur ai présentées, ils rétorquent ceci et très calmement: - "Vous êtes sur la liste noirede ADCSTP". Réponse: "toutes les sociétés de Timeshare et agences de voyages, bonnes ou mauvaises sont sur cette liste".
    - "vous avez un faux numéro de régistre du commerce". Réponse:" en effet lorsqu'on s'est inscrit, on s'est juste trompé d'un chiffre, maintenant l'erreur est réparée".
    Devant autant de simplicité et de clarté, on aurait bien envie de tenter le coup une troisième fois. Si ça ne marche pas, on ne perdrait que les billets d'avion et les 250 € qu'on doit avancer si on veut être hébergé, et encore cela est facultatif !!!
    Que doit-on faire ? Quel autre "coup fourré" nous préparent-ils encore ? Une réponse rapide de votre part m'honnerait.
    Avec toutes mes amitiés et mon admiration pour tout ce que vous faites pour nous".

    (nous répondons que se rendre à Tenerife c'est se mettre à la merci de cette société qui, sur place, inventera, comme cela se fait toujours, la nécessité de débourser de l'argent: notaire ou autre... ou alors elle présentera un ennui de dernière minute qui nécessitera de verser de l'argent..L'imagination des vendeurs est très fertile)

     

    Témoignage du 26-8-04

    "Voici en pièces jointes tout ce que nous avons comme dossier de "Poyecto Tour". C'est assez maigre, mais lorsque, sur place, dans cette agence, on nous a dit que la reprise de nos semaines ne se ferait qu'à la condition que nous achetions autre chose dans leur groupe pour le prix de 13500 €, nous avons instantanément mis fin à la discussion, l'arnaque étant évidente.
    Nous n'en savons donc pas plus sur ce que le vendeur a tenté de nous fourguer!
    Nous espérons que notre témoignage pourra tout de même vous être utile."

     

    Témoignage du 15-11-04 (par téléphone)

    (Un couple va à Tenerife rencontrer la société. Il en profite heureusement pour faire du tourisme. La revente de leur semaine est alors soumise à la condition d'acheter un pack VACATION SAVING de Malaga (13000 euros, rien que ça !). Etonnement du couple à qui une dénommée Mélanie Delacroix avait dit au téléphone qu'il n'y aurait aucune contrepartie à la revente. Explication du responsable sur place, Bernard Wipret ( ce serait son vrai nom), "C'est un argument de marketing pour vous faire venir "!

    Le couple n'a pas de chéquier, promet de payer, puis va voir la police. La police sur place connait ces méthodes, demande photocopie des papiers signés, et ne semble pas plus alarmée que ça... Nous supposons évidemment que Vacation Saving n'est pas au courant de ces pratiques.. Le couple est suffoqué que ce soit des français qui pratiquent ces "indélicatesses"...)

     

    Témoignage du 10-5-05

    "M. DEPRES m'a rappelé ce matin : je lui ai dit " je réfléchis à votre proposition, en effet des amis m'avaient mis en garde car ce genre d'opération n'aboutit pas en général"
    Réponse de M. DEPRES
    " Bien sûr il y a plusieurs sociétés qui ont arnaqué des clients et notamment des sociétés espagnoles basées à Ténérife.
    Le gouvernement espagnol s'est mis d'accord avec les gouvernements français et belge pour faire cesser ce trafic lié au Times share. (sans blague !!)
    A cet effet il a été mis en place un système de rachat des périodes au profit d'agences de voyage pour les soustraire aux arnaques constatées jusqu'à ce jour.
    Aussi ils ont mis en place le type d'opération que je vous propose, à savoir la signature des actes directement en présence des propriétaires afin de régulariser toutes les opérations et les déclarer au fisc pour bien montre la transparence du système.
    A cet effet vous constaterez que je ne vous réclame pas d'argent ni de frais; les frais de vols et d'hébergement vous seront remboursés dès validation des actes et constat du bon déroulement des opérations."
    J'ai indiqué que je ne pouvais prendre de décisions aussi rapidement. Je répondrai par e-mail début juin. Il m'a alors proposé de me rappeler après réception de l'e-mail ou sinon dès la deuxième semaine de juin."

    (vous constaterez l'imagination de Depres..pour mentir)

     

    Témoignage du 10-7-05

    "Je viens d'être sollicité par : Proyecto tour Canarias (Melle Dulac- sans doute un pseudo) pour revendre ma semaine au Club Taharal. J'ai cessé de payer les frais de maintenance exhorbitants demandés par Nexus Leisure. Il y a qq semaines Nexus Leisure m'a prévenu que je ne pouvais plus utiliser ce droit de résidence à cause du non-paiement des charges. C'est une méthode efficace, qu'ils emploient pour mettre les gens à la porte, et eux l'utiliser en louant où en se mettant de connivence avec une société de revente comme Proyecto.
    Proyecto se présente en disant qu'ils ne sont pas une société de revente; mais disant être une agence de voyages désirant acquérir des appartements pour loger leurs clients. Pour faire la transaction , toujours le même système, il faut aller à Tenerife, bien sûr, nos frais seront remboursés sur place.
    J'ai répondu, que je ne pouvais pas me déplacer avant le 1er octobre. Melle Dulac, m'a dit que c'est dommage car j'avais là une opportunité à saisir, car d'ici là les 300 appartements qu'ils souhaitent acheter seront certainement trouvés. Affaire suivre, je verrai bien s'ils me recontactent en octobre. Ce qui est fort probable .
    Je vous adresse cet Email pour vous informer, car cela prouve qu'il y a complicité entre Nexus Leisure et Proyecto. Elle savait que je n'avais pas payé mes charges."


    Une doublure:

    ( TRAVEL TOUR PROYECT et TORRE )

    (cf précédente)

    La société Proyect est très agressive en 2004. Remarquez les nouvelles méthodes de persuasion ! Cette société a les mêmes méthodes que Strategy Connexion: la ténacité, l'agressivité, la prospection systématique et une capacité de mensonges extraordinaire."

     

    Témoignage du 12-7-04

    Bonjour,

    > Je m'appelle Elisabeth. Mon mari, Michel et moi avons "acheté" en
    92 une semaine à Ténérife. Les charges demandées pour cette semaine étant très importantes, nous avons
    décidé de ne plus rien verser et de considérer cet investissement comme une perte sèche.
    > Voila que la semaine dernière nous sommes contactés par la société TRAVEL TOUR PROYECT.
    > Celle-ci nous propose d'acheter notre semaine pour la somme de 14 786
    euros, mais il faut qu'auparavant nous versions la somme de 4140 euros de "coût des formalités", (droits
    d'enregistrement des ventes en multipropriétés suivant la legislation en vigueur en Espagne) disent-ils.
    Je sais que cette Société est fichée chez vous.
    > Le lendemain, nous avons une nouvelle proposition de la Société Torre sa
    basé à Malaga. Je vous laisse découvrir les documents qu'ils m'ont adressé ainsi que le relevé de compte
    d'un certain Monsieur Dotte à qui ils ont "racheté une semaine et versé la somme de 36000 euros". Pour me
    prouver leur honeteté, ils m'ont fourni le n° de tél portable de Monsieur Dotte qui habilte dans la région de Melun :
    06.03.48.51.77. Très aimable, cette personne m'a proposé immédiatemnt de m'envoyer la copie de son relevé de
    compte et deux jours après, il m'a téléphoné pour s'assurer que je l'avais bien reçu.
    > Ils m'ont également transmis le n° de tél de la Chambre de Commerce de
    Malaga 0034618570902 pour que je prenne des renseignements sur eux (uniquement de 10h à 12h), ce que je
    n'ai pas fait. J'ai téléphoné à l'Ambassade d'Espagne qui m'ont dirigé vers l'Office Commercial qui m'ont
    indiqué votre site.
    > Je me doutais bien qu'il s'agissait d'une escroquerie mais étant au chômage, la revente de cette semaine
    > m'aurai bien arrangé. En voila donc un autre à ajouter à votre liste, je pense.
    >Bien sincèrement "


    (Mr DOTTE va devenir célèbre, il fournit même le relevé de son compte bancaire qui montre qu'il a bien été crédité... mais il ne montre pas quand son compte bancaire est débité de la même somme !)

     

    Roca Volcanica, Inmo de las Islas, Gestionnes tricolor, Mundo Fonal

    Ces 4 sociétés travaillent ensemble et sont en fait les mêmes. Leurs responsables ont été arrêtés au printemps 2004, un procès devrait se tenir début 2005 à Tenerife.... (voir une autre rubrique sur les deux dernières sociétés)

    Une victime écrit:

    "Voici un nom à ajouter dans votre liste au rayon Roca Volcanica : Monsieur MEYER, C'est ce charmant personnage qui sévit en ce moment au téléphone pour proposer des rachats de semaines à des prix défiants toutes concurrence. Méthode habituelle : venez avec votre épouse, on vous rembourse tout et même plus ! Personnellement, j'ai tout stoppé avant, mais j'ai quand même perdu 250 Euros de réservation de frais d'hôtel . Dommage .

    Si cette info peut rendre service à d'autres ..."

    A défaut de parvenir à ses fins, cette société ne néglige pas les petits larcins..

     

    Témoignage du 24-2-04.

    Sujet : escroquerie à la revente + complicité d'une
    agence de voyages.

    " En juin 2003, j'ai été contacté par Mme Natacha CARTIER, de
    la Société ROCA VOLCANICA SL (Trasera Hôtel Volcanica -
    Local n° 8 - 38650 LAS AMERICAS - ARONA - TENERIFE).

    Cette charmante personne m'a proposé de me transmettre un
    projet de contrat alléchant, en vue de la revente de la
    semaine dont je suis propriétaire au CLUB LA COSTA en
    Espagne, pour la somme de 14500 euros. Ayant déjà été
    escroqué par une autre société, j'étais assez sceptique,
    mais Madame CARTIER a réussi à me persuader que la revente
    était certaine. Mais, pour finaliser cette transaction, il
    fallait que je me rende à Tenerife avec mon épouse... " ..pas
    de problème! On vous remboursera les billets d'avion!"

    Et voilà donc que je m'inquiète de trouver un vol direct
    pour Tenerife-Sud depuis Toulouse, aéroport le plus proche
    de chez moi.
    Mme CARTIER, bonne poire, me donne l'adresse d'une agence de
    voyage: SAINT-CHRISTOPHE-VOYAGES - 24, bd des Filles du
    Calvaire - 75011 PARIS. J'ai suivi son conseil, en achetant
    deux billets d'avion pour 780 euros. En même temps, je verse
    une caution de 250 euros à la Société ROCA VOLCANICA pour
    l'hébergement.

    Nous partons, mon épouse et moi, du 23 au 30 août 2003 à
    Tenerife et sommes hébergés à Los Abrigos. Nous sommes
    reçus, le 26 août 2003, par M. TREVEL Jean-Louis, de la
    Société INMO DE LAS ISLAS - Trasera Hôtel Vulcano - Oficina
    17-18 - Playa de Las Americas - 38640 ARONA - TENERIFE. Nous
    signons un contrat autorisant INMO DE LAS ISLAS à vendre
    notre semaine du Club La Costa pour 18448 euros +
    remboursement des billets d'avion (780 euros) et des frais
    d'hébergement (250 euros). M. TREVEL est très gentil. Il
    nous met en confiance et nous paie même le taxi pour
    retourner à Los Abrigos. Il nous assure qu'il nous
    téléphonera vers le 15 septembre 2003 pour nous tenir au
    courant de l'état du dossier. Il nous assure que "tout se
    passera bien".

    Nous revenons chez nous avec l'espoir de pouvoir récupérer
    le "capital" que nous avions investi malgré nous en 1996 au
    Club La Costa. Nous avons besoin de cet argent, car je suis
    en congé de longue maladie depuis un an et mon épouse ne
    travaille pas. J'ai trois enfants, dont deux étudiants, et
    je comptais sur cette somme pour payer leurs études.

    Le 15 septembre a passé... pas de nouvelles de M. TREVEL...
    Le 15 octobre, j'essaie de téléphoner à Tenerife... Le
    téléphone sonne, mais on ne me répond pas. J'écris, j'envoie
    des e-mails, des fax... Pendant plus de deux mois...

    En novembre, une personne de ROCA VOLCANICA me téléphone
    pour me dire qu'il fallait que je patiente jusqu'à fin
    décembre 2003. Nous sommes fin février 2004 et je n'ai
    toujours pas de nouvelle de cette revente. J'ai encore
    envoyé des fax et des e-mails en janvier 2004... Pas de réponse!

    En réalité, je suis maintenant persuadé que cette vente
    n'aura jamais lieu et que nous avons été abusés, mon épouse
    et moi, par les Sociétés ROCA VOLCANICA et INMO DE LAS ISLAS
    qui figurent déjà dans votre liste noire.

    Je pense que vous pouvez ajouter la SARL
    SAINT-CHRISTOPHE-VOYAGES - 24, bld des Filles du Calvaire -
    75011 PARIS (Tél 01 49 29 33 33 - Fax 01 49 29 33 01)dans
    les complices des escrocs à la revente de timeshare.

    En effet, c'est la Sté ROCA VOLCANICA qui m'a donné les
    coordonnées de cette agence de voyages. De plus, M TREVEL,
    de la Sté INMO DE LAS ISLAS, m'a avoué que le patron de
    cette agence de voyages est un ancien "collaborateur" (moi
    je dirais "escroc") d'INMO DE LAS ISLAS.

    Je vous remercie de m'avoir lu et que mon témoignage servira
    à éviter à d'autres personnes de se faire avoir par ces
    escrocs minables."


    A ce jour, 13 juin 2004, je n'ai plus aucune nouvelle des
    sociétés ROCA VOLCANICA et INMO DE LAS ISLAS. Je ne suis pas
    surpris qu'une enquête de police soit ouverte à leur
    encontre mais ça ne me réjouit pas et je ne me fais aucune
    illusion. Je leur en veux plus pour m'avoir donné de faux
    espoirs que pour le préjudice financier (250 ?).

    Avez-vous entendu parler de la SARL SAINT-CHRISTOPHE VOYAGE
    - 24, boulevard des Filles du Calvaire à PARIS (75011)?
    Cette société est complice de ROCA VOLCANICA et INMO DE LAS
    ISLAS, mais il est impossible de le prouver."

     

    Témoignage du 1° mars.

    (l'objet de ce témoignage: une revente d'une semaine contre le rachat d'un pack vacances à VACATION SYSTEM HOLDING CORPORATION..)

    "J'ai été contactée par Mme Delphine Picon de "Roca Volcanica".

    Jocelyne est venue nous chercher à l'aéroport. Nous nous sommes rendus à l'agence "Gestiones tricolor 2000 SL (Paseo Teneguia 3, CCT en Princess, Las Americas, Tenerife).

    Le contrat a été proposé par le patron français, en place depuis 8 ans (???), Jean Louis Trevel et sa charmante recrue Jessica Bruel (dont les parents ont revendu leur Timeshare il y a juste 3 ans et bien sûr ont récupéré tout ce qui était promis...!

    Heureusement en Belgique, il n'y a plus de chèque, et la seule possibilité de payer des grosses sommes est le transfert bancaire à faire depuis la Belgique, 1067 euros en rentrant, 8233 pour le 15 mars...Entre temps je découvre votre site..."

     

    Témoignage du 4-1-2005.

    " .....concernat les sociétés ROCCAVOLCANICA et GESTIONES TRICOLORES évoluant à TENERIFE, sachez que j'ai été contacté par ces deux sociétés pour le rachat de semaines en temps partagé que je possède à l'hotel LA TOUBANA en GUADELOUPE. Finalement je me suis laissé convaincre par GESTIONES TRICOLORES qui m'offrait de racheter mes deux semaines pour un montant de 19000 euros mais qui me demandait de me déplacer sur place. Bien que sachant le marché de la revente nul , j'ai voulu aller jusqu'au bout de la démarche et j'ai donc rencontré un représentant de la société à TENERIFE. Dans un premier temps il a repris le discours initial en expliquant qu'il agissait au nom d'un groupe qui rachetait du temps partagé pour faire des packages comprenant vol + hébergement. Dans un deuxième temps il a commencé à laisser entendre qu'il y avait une contrepartie à savoir acheter des voyages avec la dite société (en réalité Universal Travel Concept) à des prix défiant toute concurrence. Mon épouse qui m'accompagnait s'est alors raidie évoquant la proposition initiale et le fait que nous ne voulions plus rien acheter via de telles sociétés. Le vendeur s'est alors éclipsé soit disant pour faire des photocopies, mais voyant notre méfiance et après probable concertation avec des accolytes au look de maffieux, il est revenu avec une proposition de revente que je vous joins à laquelle il n'y a bien sûr eu aucune suite"

    Témoignage du 5-1-2005.

    " En juin 2003, j'ai été contacté par Mme Natacha CARTIER, de la Société ROCA VOLCANICA SL (Trasera Hôtel Volcanica - Local n° 8 - 38650 LAS AMERICAS - ARONA - TENERIFE).

    Cette charmante personne m'a proposé de me transmettre un projet de contrat alléchant, en vue de la revente de la semaine dont je suis propriétaire au CLUB LA COSTA en Espagne, pour la somme de 14500 euros. Ayant déjà été escroqué par une autre société, j'étais assez sceptique, mais Madame CARTIER a réussi à me persuader que la revente était certaine. Mais, pour finaliser cette transaction, il fallait que je me rende à Tenerife avec mon épouse... "Mais pas de problème! On vous remboursera les billets d'avion!"

    Et voilà donc que je m'inquiète de trouver un vol direct pour Tenerife-Sud depuis Toulouse, aéroport le plus proche de chez moi.
    Mme CARTIER, bonne poire, me donne l'adresse d'une agence de voyage: SAINT-CHRISTOPHE-VOYAGES - 24, bd des Filles du Calvaire - 75011 PARIS. J'ai suivi son conseil, en achetant deux billets d'avion pour 780 euros. En même temps, je verse une caution de 250 euros à la Société ROCA VOLCANICA pour l'hébergement.

    Nous partons, mon épouse et moi, du 23 au 30 août 2003 à Tenerife et sommes hébergés à Los Abrigos. Nous sommes reçus, le 26 août 2003, par M. TREVEL Jean-Louis, de la Société INMO DE LAS ISLAS - Trasera Hôtel Vulcano - Oficina 17-18 - Playa de Las Americas - 38640 ARONA - TENERIFE. Nous signons un contrat autorisant INMO DE LAS ISLAS à vendre notre semaine du Club La Costa pour 18448 euros + remboursement des billets d'avion (780 euros) et des frais d'hébergement (250 euros). M. TREVEL est très gentil. Il nous met en confiance et nous paie même le taxi pour retourner à Los Abrigos. Il nous assure qu'il nous téléphonera vers le 15 septembre 2003 pour nous tenir au courant de l'état du dossier. Il nous assure que "tout se passera bien".

    Nous revenons chez nous avec l'espoir de pouvoir récupérer le "capital" que nous avions investi malgré nous en 1996 au Club La Costa. Nous avons besoin de cet argent, car je suis en congé de longue maladie depuis un an et mon épouse ne travaille pas. J'ai trois enfants, dont deux étudiants, et je comptais sur cette somme pour payer leurs études.

    Le 15 septembre a passé... pas de nouvelles de M. TREVEL...
    Le 15 octobre, j'essaie de téléphoner à Tenerife... Le téléphone sonne, mais on ne me répond pas. J'écris, j'envoie des e-mails, des fax... Pendant plus de deux mois...

    En novembre, une personne de ROCA VOLCANICA me téléphone pour me dire qu'il fallait que je patiente jusqu'à fin décembre 2003. Nous sommes fin février 2004 et je n'ai toujours pas de nouvelle de cette revente. J'ai encore envoyé des fax et des e-mails en janvier 2004... Pas de réponse!

    En réalité, je suis maintenant persuadé que cette vente n'aura jamais lieu et que nous avons été abusés, mon épouse et moi, par les Sociétés ROCA VOLCANICA et INMO DE LAS ISLAS qui figurent déjà dans votre liste noire.

    Je pense que vous pouvez ajouter la SARL SAINT-CHRISTOPHE-VOYAGES - 24, bld des Filles du Calvaire - 75011 PARIS (Tél 01 49 29 33 33 - Fax 01 49 29 33 01)dans les complices des escrocs à la revente de timeshare.

    En effet, c'est la Sté ROCA VOLCANICA qui m'a donné les coordonnées de cette agence de voyages. De plus, M TREVEL, de la Sté INMO DE LAS ISLAS, m'a avoué que le patron de cette agence de voyages est un ancien "collaborateur" (moi je dirais "escroc") d'INMO DE LAS ISLAS.

    Je vous remercie de m'avoir lu et que mon témoignage servira à éviter à d'autres personnes de se faire avoir par ces escrocs minables."

     

    Sol Consejo

    Voir la rubrique La Dorada.

    A à voir avec le groupe CBM, Elites Loisirs, Planet Balear, LAR Services, Résidence Cala Pi, Groupe La Dorada, Horizons... etc

     

    Témoignage du 16-1-2005

    "C'était à Tenerife aux Canaries. Laurent Delmas m'avait contacté par téléphone pour racheter mon pack vacances UTC (acheté en 2002 chez Elite Loisirs (Christine) par l'entremettrise de Planet Balear (Eric, Marco, etc). Il a prétendu travaillé pour une société, Sol Consejo.
    Comme je lui demandais comment il me connaissait, il m'a dit qu'aux Baleares il était possible d'avoir accès à tous les contrats signés car ils circulaient entre les professionnels...
    J'acceptais donc de me rendre aux Baleares (de toute façon, je voulais partir en vacances en Espagne), puis aux Canaries car il n'y avait plus de place aux Baleares. Evidemment, en cas de revente de mon pack au prix d'achat (j'aurais même revendu à moins!), il m'a assuré que je serai remboursé de mon déplacement et de mes frais d'hotel.
    Nous (épouse et enfant) y sommes donc allés en famille, en vacances, dans un aparthotel loué par la société de Laurent Delmas, en ayant refusé de payer quelque avance que ce fut. L'objectif pour moi était de passer un séjour agréable, sans me faire arnaquer une nouvelle fois...
    J'avais donc réservé deux semaines à Las playas de Las Americas.
    Laurent Delmas m'accueillit très gentiment à l'aéroport, me conduisit à l'aparthotel.
    Le lendemain, Jean-Marc m'apporta la facture de paiement de la location.Le prix n'était pas le même que celui annoncé, alors je refusais de payer. Laurent Delmas revint, avec le prix convenu, et je réglais par chèque la somme convenue.
    Puis nous prîmes rendez-vous pour la signature du contrat. Je m'étonnais qu'il faille se rendre à Santa Cruz, mais nous nous y rendîmes en famille, pour visiter.
    Nous rencontrâmes le représentant de Sol Consejo, Bernard Devaugelas. Il nous proposa le contrat. Il me proposait de racheter mon pack, mais je devais d'abord payer 3000 euros de taxes. J'obtins 48 heures de réflexion, que je passais à trouver sur internet des raisons de ne pas signer ce contrat, que je ne trouvais pas (catholique).
    Le jour venu, je signais le contrat, aveuglé par mon envie de vendre, et ce chèque initial de 3000 euros. Le soir, je consultais à nouveau internet, en tapant le mot "arnaque", ce que je n'avais jamais eu l'idée de faire auparavant (!), et je finis par entrer sur votre site. Et enfin j'ai fini d'espérer que je reverrai l'argent de mon pack vacances!
    Je fis "opposition" à mon chéquier et à ma carte bancaire, et repris contact avec Bernard Devaugelas. Celui-ci me remit en contact avec Laurent Delmas. Nous nous revîmes, déchirâmes les contrats, et même il me rendît mon chèque (J'avais fait des photos numériques du contrat auparavant).

    L'histoire ne se finit pas là, disons simplement que le seul remboursement que je n'obtins pas fut celui des billets d'avion. Je ne perdis pas trop de temps et nous avons passé un agréable séjour, après avoir décidé de ne pas porter plainte.

    Voilà pour mon affaire de rachat.
    L'achat du pack UTC en 2002 est beaucoup plus banale et fort identique à ce que j'ai pu lire."


    Stimson Investments

    Nous savons fin 2004/début 2005 que les sociétés STIMSON, KOFFORD, BUCKINGHAM, PASKIA sont les mêmes.

    Cette société Stimson non répertoriée en Espagne, mais agissant spécialement en Espagne, prétend avoir une adresse en Angleterre : 2wd Floor. 145-157 Saint John Street. London ECIV 4 PY. Or les lettres n'arrivent pas. Un courrier recommandé avec AR du 15-12-2003, n'est jamais arrivé mais il n'a pas été retourné. L'AR n'est pas revenu. La Poste, début mai 2004, a indemnisé la victime après avoir fait des recherches vaines. Des postiers anglais seraient-ils complices ? Comment peut-on laisser une lettre sans que l'AR soit signée immédiatement ?

    Voilà un exemple de la très caractéristique honnêteté de certaines sociétés du Timeshare.

    Par ailleurs, le contrat malhonnête de cette société, identique à celui de Buckingham et Paskia, indique, dans un dernier paragraphe, qu'en cas de litige, seuls seraient compétents les tribunaux de.... Gibraltar ! Aucune adresse de Gibraltar n'est donnée dans le contrat, mais peut-être leur vrai siège social (s'ils en ont un !!) se trouve là!!

    L'OTE devrait pouvoir nous renseigner ! Ou RCI.... mais conformément à leurs habitudes, ces institutions répondront qu'elles ne connaissent pas !! Normal !

     

    Strategy Conection

    Démantelée à Tenerife en 2005, ses documents mis sous scellés, elle s'est reconstituée en 2006 et tient à pavoiser et montrer l'impunité dont elle bénéficie grâce auc complicités des autorités locales...

    (Les sociétés qui emploient les mêmes méthodes de vente et les mêmes contrats que Strategy Conection sont en 2004 VOLTER, DURAGRIA SL, OPTIMA SINERGY, TRAVEL TOUR PROYECT, PROYECTO TOUR, UNION TRANS ACTIONS, SOL DESTINATION SERVICES SL, PBSB Producciones, TOURISME PRESTATION DE SERVICES.... Sont elles des doublures ??) (Liée explicitement à TELEPERFORMANCE, MULTIGESTION FINANCES)

    Vous lirez:

    -Les attaques en diffamation de cette société.

    -Strategy Conection est déboutée par deux fois par la justice et condamnée à nous payer des dommages intérêts.

    -Qui est cette société ?

    -Témoignages.

    -Les méthodes pour justifier finalement l'impossibilité de revendre, mais en gardant l'argent des "frais"...

     

    -LES ATTAQUES EN DIFFAMATION DE CETTE SOCIETE

    Il peut paraître paradoxal que la société en question s'attaque aux associations de défense des victimes du Timeshare en prétendant qu'elle serait diffamée ! Il y a des victimes que cela stupéfie, mais ce qui caractérise cette société est son toupet et son arrogance. Elle pense également qu'elle peut faire plonger des associations en les traînant en justice, ce qui n'est pas exclu. Sachez cependant que le tribunal de Paris l'a totalement déboutée le 11 septembre 2004 en déclarant nulle ses demandes vis à vis de l'APAF et en la condamnant à 1500 euros de dommages intérêts plus les dépens. Cette société ne payera rien, nous en sommes convaincus et elle continuera d'agir en justice..... Mme Dricot ne sera pas inquiétée outre mesure ! L'ADCSTP a obtenu le rejet de la plainte de cette société en novembre 04. Nous en ferons le bilan très bientôt.

     

    -Strategy Connection est déboutée par deux fois par la justice française.

    En juillet 2004 contre l'APAF, et en octobre contre l'ADCSTP, cette société est déboutée. Elle est condamnée à payer 1500 euros àl'APAF, autant à l'ADCSTP et 1500 euros à la Présidente de l'ADCSTP.

    Cette société Strategy & Connection déclare dans les documents aux victimes avoir son siège "Calle Manuel Machado n° 2-4 à Arménime. En réalité, au registre du commerce figure une société "Strategy and Conection", Calle Antonio Machado n° 5 à Arménime ! ça n'est pas la même oarthographe et adresse). La société invoque une erreur de plume.. aucune régularisation n'a jamais été faite. En réalité la société espérait qu'en cas de plainte contre elle, elle pourrait faire valoir la nullité de la plainte, au motif que la société en question n'aurait pas existé... C'est l'histoire de l'arroseur arrosé !

    La société n'a pas payé ce qu'elle devait. Non contente, elle continue ses arnaques contre les touristes de langue française jusqu'aux derniers mois de 2004.

     

    Dores et déjà une procédure au pénal est engagée par les victimes contre cette société.

     

    -QUI EST CETTE SOCIETE en 2002 ?

    Cette société n'est pas inscrite à la Chambre de commerce d'Espagne ; elle est inscrite au " Registro Mercantil Central", qui correspond à un registre de commerce, mais qui n'est pas la chambre de commerce. L'inscription à la chambre de commerce ne serait pas obligatoire. Elle est inscrite sous une activité qui n'a rien à voir avec le Timeshare (la vente de logiciels, traitement de données, marketing.....), et a un culot à toute épreuve. Elle est inscrite sur toutes les listes noires. Elle s'en moque. Elle met en avant au téléphone ses meilleurs vendeurs qui font du charme, sont convaincants ; on leur donnerait le bon dieu sans confession. Ces vendeurs ne sont pas inquiétés en Espagne. Ils interviennent sous d'autres noms en réseau: TELEPERFOMANCE, MULTIGESTION FINANCES.....

    Ils vous proposent de revendre votre semaine à des prix mirobolants (18 à 20000 euros) et, se faisant, ils se moquent de vous car la valeur du droit d'usage d'une semaine ne vaut rien. C'est invendable.Mais ils vous font croire que vous aviez une multipropriété, ils ont ce mot plein la bouche alors que la loi espagnole l'interdit. Ils vous disent qu'il faut faire effectuer un certificat de conformité ou de validité pour 5000 ou 3500 euros !! Cela n'existe pas, c'est une invention, une farce. Ils disent "faites le donc faire par votre notaire". Il va de soi qu'aucun notaire en France, s'il est honnête ne se livrera à cela. Mais Strategy Connexion a un "notaire" qui va faire l'enquête de validité ! C'est une farce aussi. Elle n'a ni notaire, ni avocat, mais des guignols déguisés en notaires et avocat. Les dossiers des victimes ont les mêmes caractéristiques: A moment donné Strategy Connexion prétend n'avoir pas pu se mettre en contact avec le gestionnaire de votre résidence, ou que ce gestionnaire refuse de répondre à ses demandes; cela fait donc soi disant capoter le certificat de validité, alors il faut envisager autre chose : que vous alliez à Tenerife par exemple, rencontrer " Multigestion Finances ", une copie de SC..etc. Ou bien le certificat de validité a bien été établi, mais l'acheteur a eu un problème... Ce qui est étonnant, c'est que les victimes ne demandent pas à voir ce fameux certificat avant de payer, ou ne demandent pas à rencontrezr l'acheteur ...
    A moment donné, vous vous fâchez, mais trop tard, vous demandez qu'on vous rembourse, mais le refus de rembourser est indiqué dans une lettre circulaire signée par un faux notaire ou avocat. Dès lors S C prétend que c'est vous qui rompez le contrat !

    Les vendeurs vous donnent aussi des n° de téléphone où vous pourrez vous assurer qu'il y a des témoins à leurs bonnes affaires. Ces témoins sont très persuasifs. Réfléchissez, ce sont leurs amis! On vous donne des n° de portables, des faux noms (vous pouvez vous en douter), et jamais d'adresse. On vous donne un ou plusieurs n° de téléphones fixes en Belgique, hors de portée de la police, mais pas d'adresse. S'il vous plaît, cessez d'être fasciné par les sommes colossales qu'ils vous promettent. Si les n° de téléphone vous ont été donnés oralement, exigez qu'ils vous soient envoyés par fax ou par courrier, ou par email.

    Demandez à ces excellents vendeurs la photocopie de leurs cartes d'identité, et vous verrez ce qu'ils vous répondront. Si vous ne marchez pas dans leurs mensonges, ils vous insulteront très facilement.

    Demandez leur aussi qu'ils vous indiquent quel est le nom de l'acheteur de votre semaine, qu'ils ont sous la main soi-disant: son nom, son adresse. Ils vous répondront que c'est impossible car ce serait une manière de perdre leur commission ! Sans le nom de l'acheteur et sans son adresse, vous devez refuser de continuer la discussion.

    Faites attention ils sont capables de vous donner des copies de chèques encaissés par Mrs X ou Y. La société MONDIAL VACATIONES envoie aussi ces copies ainsi que des n° de téléphone. Il s'agit peut-être des mêmes vendeurs.

     

    Témoignages.

    Au hasard....

    21-11-02

    "A propos de Stratégy Connection, j'ai été contacté le 21 11 02. Je devais leur transférer la somme de 5 600€ correspondant à des frais de dossier. La personne qui m'avait contacté; pour me convaincre, m'avait fourni le nom de 3 "clients" avec leur n° de tel.
    -Mme Brunet 06 03 98 91 06
    -M. Audin 0032 49 92 07 589
    -M. Vion 0034 66 06 97 064 "

    (n'a pas accepté la proposition)

    23-07-03

    "Je viens d'être contacté par cette société qui propose de racheter mes semaines de timeshare situées en Espagne. Elle me donne des références de clients avec qui elle a réalisé la même opération, et, après leur avoir téléphonés, ces clients me confirment effectivement avoir été payés (et largement par rapport au prix d'achat..), qu'en pensez-vous?..."

    (les téléphones sont des portables ou des n° en Belgique) (Quand on veut rêver...)

    "J'ai été contacté par la société Strategy Connexion (Claire Delorme, Cartier) qui m'offre de racheter 3 semaines de timeshare que je possède à .....pour un prix très intéressant ! sans doutes trop intéressant ! Puisque ces personnes me demandent de verser d'abord dans les 10 000 euros environ pour vérification et mise en conformité, somme qu'on me récréditera après, paraît-il.... on m'a carrément demandé les coordonnées de mon notaire.."

    L'argument du notaire est un argument faux !

    15-10-03.

    Par téléphone: La famille F cède aux arguments des vendeurs de Stratégy Connexion et verse l'équivalent de 30 000F de frais pour la revente de 9 semaines. En mai 2004, cette famille croyait toujours que l'affaire allait se faire.

    Les arguments des vendeurs: "S'il y a eu des problèmes de non revente, c'est parce que des gens n'avaient pas payé leurs charges et ne nous l'avaient pas dit...ou parce qu'ils avaient omis de nous donner les papiers demandés pour le notaire" (reçu par téléphone). Pourquoi dans ce cas précis, la "revente" n'a pas lieu ?? Parce que le vendeur originel des semaines ne les auraient pas inscrites au registre du commerce !!! (on aura tout entendu de la part d'une Mme Leroy)

    Pourquoi alors Strategy Connection demande de l'argent ? Pour enquêter sur la "propriété" de ces semaines !! Elle fait croire que les victimes ont des propriétés immobilières. Ce sont des enquêtes très longues !

     

    13-2-04

    "Nous avons été contactés au milieu du mois de septembre par une société Strategy Connexion..

    Nous avons eu à faire à Mr Vialat, très fort, très bon vendeur, qui a fini par nous convaincre, après 20 jours de réflexion. Nous lu avons fait un transfert bancaire, et photocopié un dossier de 53 pages. Ce dossier n'est jamais arrivé, il nous est revenu avec soi-disant adresse incomplète, ce qui est faux.

    Depuis ils nous appellent..nous expliquent que le dossier est compliqué, qu'il faut être patient. Ce qui était bizarre ce n'était jamais la même personne qui nous répondait: Mr Vialat, Mr Robert, Mme Clément, Mr Martin...

    A ce jour, si je téléphone, il y a toujours une secrétaire qui transmet les messages... Nous en avions assez d'être mené en bâteau. Nous venons de découvrir le pot aux roses sur internet"

     

    16-2-04

    "Bonjour,
    Je suis en ce moment victime de l'"Arnaque Revente" avec la société Stategy Connection.
    Il faut reconnaitre qu'ils sont très forts.
    J'ai été appâté par un "commercial" si persuasif que je me suis fait avoir en beauté.
    Pour le moment j'ai versé 3000 Euros (Je ne pense pas en verser davantage....).
    Je viens de recevoir un courrier m'informant bien sûr que la transaction avec un pseudo client n'avait pu aboutir... et qu'il me proposait de me faire venir à Tenerife pour une nouvelle négociation avec une autre societé (Multigestion Europe Finance)....Il est évident que je n'irai pas sur place, mais je crois que je vais jouer avec eux pour voir jusqu'où ils peuvent aller.
    Y-a-t-il un moyen de récupérer quelques euros vraissemblablement perdus à jamais.
    Merci par avance de vos conseils"

    (Nous avons fait porter plainte)

     

    1-03-03

    "Suite à de multiples appels téléphoniques de cette Société en février 2004 ,
    nous nous posons la question ??!!!

    Voici le Nom des interlocuteurs :

    MR TISSOT Responsable Juridique Me PITTET idem
    Mlle Cassandra BRIAND Commerciale Mr Philippe BRUNEL Commercial

    Propose de vendre notre Semaine 43 de Torrenueva Park (Espagne, Malaga) à un
    CE d'un Société de MADRID pour une somme de 16560 Euro.... dont des coûts de
    Formalité de 3000 Euro rachetés aussi par le futur acquéreur.
    Ces coûts de Formalité représentent le Certificat de Validité nécessaire (loi
    Espagnol N°42 du 15/12/1998).
    Bizarrement passé à 2000 Euro car nous avons un acte notarial établi."

    (les vendeurs se prévalent d'une loi que les victimes ne connaissent pas et sur laquelle ils disent n'importe quoi)

     

    4-03 04

    "J'ai acheté un pack Universal Concept Travel en
    2003.
    Et en fin de semaine derniere on m'a contacté pour me
    racheter ce Pack.
    La personne Mr Brunel s'est présenté comme faisant partie
    d'une agence immobiliere
    "Strategy Connexion".
    Que dois-je faire car il me demande 4000euros pour les
    frais de formalités.
    Pouvez vous me donner un conseil car je ne sais plus quoi
    faire."

    (conseil donné: refuser cette transaction)

    Le 8-03-04

    " ..En France aucun notaire ne veut entrer dans ce jeu, et au bout du 3ème refus de notaire, l'arnaqueur nous dit de prendre un notaire chez eux et d'envoyer l'argent...

    C'est honteux de savoir que tant d'escrocs peuvent dormir tranquillement, en sachant qu'ils font tant de mal, il faut arriver à les piéger..."

    11-03-04

    "Juste un mot pour vous dire que les propositions de revente reprennent en force.

    Stratégie Connection ( M.Vialat ) tél :00 34 922 74 11 37 proposition de ce jour.
    FinaGest Europe S.L. dont je vous envoie les documents...."

    25-03-04

    "STRATEGY CONNECTION -
    Interlocuteurs : Mr. VIDAL et Mme. DELORME
    Là, le processus est différent (par rapport à Mundo Fonal) car nous n'avons pas à nous déplacer. Succinctement, j'ai proposé, pour nous garantir, qu'après avoir donné mandat (ils disent avoir l'acheteur) le montant de la vente soit bloqué chez NOTRE banquier ou une banque partenaire sur Tenerife (avec attestation de cette banque partenaire). La somme ne nous serait affectée qu'après régularisation officielle de la vente engageant des deux parties.
    Ils nous ont expliqué n'avoir encore jamais appliqué cette manière de procéder mais qu'ils comprenaient parfaitement notre position. Ils nous proposent une autre solution :
    Leur faxer un acte notarié (établi par nos soins) présentant le bien à vendre, le montant, en bref le descriptif.
    L'acte original ne serait expédié par nous qu'une fois les fonds versés à NOTRE Banque.
    Ma question est la suivante :
    Si sur cet acte notarié, nous précisons une clause par laquelle le document original ne peut avoir de valeur et ne pourra être transmis qu'après confirmation de la part de NOTRE Banque que les fonds lui ont été remis, pensez-vous possible, dans ce cas, de poursuivre la transaction. ? "

    (Nous avons répondu que la société d'elle-même ne poursuivrait pas puisque son intention est de tromper et non pas de revendre)

     

    26-3-04.

    Mr C s'adresse à la chambre de commerce espagnole de Paris sur un document de Strategy Connexion

    "Cette agence ci-dessus, située sur votre territoire, ne me donne plus aucune nouvelle depuis un mois, alors que j'essaie de téléphoner tous les jours (à Mme Lemaistre) et qu'un disque me signale que toutes les lignes sont occupées. Je m'inquiète et vous demande d'accéder à cette agence, et de me donner une réponse que j'esprèe positive, à savoir qu'elle existe et qu'elle n'a pas disparu frauduleusement. Cordialement.... Mr C"


     

    12-4-04 (de Suisse)

    "Nous sommes victimes d'une escroquerie de la part de Strategy Connexion: 5000 euros, versés en acompte pour frais de notaire, dans la revente d'une semaine de vacances.Nous n'avons jamais vu la couleur de notre argent (pour la revente). Nous avons été mis en confiance par les références citées dans la liste ci-joint de personnes qui avaient l'air tellement sincère ! (Suit une liste de 5 personnes avec des n° de téléphone en Espagne, en Belgique, des n° de portables... tous parlant français...: Chapuis, Loiseau, Van Develde, Martin, Lagrange...). (Nous sommes) écoeurés."

     

    26-04-04

    "Il y a un an nous avions été contactés par une certaine Carole Durieux de
    Strategy connection qui nous a harcelés au téléphone (pour revendre notre semaine) jusqu'à ce que je lui
    demande les statuts de sa société et les règlements européens sur lesquels
    elle prétendait s'appuyer pour nous demander une avance de frais de
    notaires remboursables (!!!).

    Je me suis demandée comment elle avait notre numéro de téléphone : mon ami a
    acheté la semaine à son nom et donné son adresse à Champigny sur Marne.
    Strategy a appelé chez moi à Paris, alors que mon nom n'apparaissait sur
    aucun document. Il n'y a que le vendeur (de la semaine que nous avions achetée) qui a ainsi pu donner ce numéro de téléphone usuel que nous avions laissé au moment de l'achat, ce qui suppose
    qu'il vend également les listes de ses clients permettant ainsi de les
    pigeonner deux fois, à la vente et à la revente..
    .
    Strategy nous a proposé de nous racheter 15 000 euros une semaine à
    Teneriffe achetée 4500 euros (sur un coup de tête 8 ans avant et grâce à
    l'acharnement payant du vendeur qui ne nous avait pas lâchés avant que nous
    cédions).
    Strategy nous a appelés pour savoir si nous désirions vendre, puis proposé
    un prix très alléchant et enfin rappelés quelques jours après, en
    prétendant avoir un acheteur pour nous.
    Carole Durieux m'a alors expliqué qu'il fallait avancer les frais de
    notaire (de l'ordre de 5000 euros) qui nous seraient remboursés ensuite, en
    nous indiquant qu'il faudrait déduire du montant proposé les charges que
    nous avons cessé de payer depuis des années.
    Pour me convaincre elle m'avait proposé de me donner le téléphone de "gogos
    heureux", complices, disposés à témoigner de leur satisfaction d'avoir
    vendu et réalisé une bonne opération financière. Elle m'a dit qu'elle était
    belge, ravie de vivre au beau soleil de Ténériffe et que ses revendeurs
    étaient aussi belges (je n'ai jamais appelé).

    Ayant pris contact avec votre association qui a confirmé nos soupçons, nous
    avons refusé cette offre; Dans un premier temps nous avions pensé qu'il s'agissait peut-être d'une
    opération de blanchiment d'argent puis compris que c'était une arnaque totale.
    Nous avions envoyé un double des documents transmis par fax par Strategy
    Connection à votre association."

    27-4-04

    "Voici en fichiers attachés deux fax que j'ai reçu de Stratégie Connection. Bien sûr je ne verserai pas les 3200 euros mais j'ai l'intention de faire durer les communications téléphoniques à leur frais le plus longtemps possible.

    Bien cordialement"

     

    27-4-04.

    Dans une lettre à Mr B, Cette société fait valoir que la gestoria de la résidence, où Mr B possède une semaine, refuse de répondre aux requêtes de Stgratey Connexion et met en péril l'opération de revente.....

    (méthode bien connue pour annuler la "revente" tout en conservant les frais à leur profit)

     

    28-4-04


    "Veuillez trouver en pièces jointes deux offres récentes qui sentent l'arnaque, dont celle de Stratégy Connection
    Madame Lemaistre, mandataire de cette dernière, nous a justifié les frais à payer d'avance pour obtenir un certificat de validité et un acte notarié en vertu de la loi espagnole du 6/01/1999; elle nous a contacté à plusieurs reprises.
    J'ai demandé le texte de cette loi, sans l'obtenir
    Cette brave dame, constatant que nous n'étions pas décidés à tomber dans le piège, nous a finalement reproché de ne pas avoir été honnêtes
    Avec l'arrivée du printemps nous avons reçu d'autres propositions du même genre, avec proposition de venir signer sur place le contrat de vente contre promesse de remboursement des frais de voyage et de séjour, mais après la transaction
    Sincères salutations"

     

    Une lettre d'un vrai de vrai avocat en date du 22-3-04 arrivée à une victime vers le 20 avril.

    Quelques explications:

    Mr D et sa femme se font démarcher en juillet 93 par des commerciaux de Island Village qui leur proposent d'acheter leur semaine et de leur revendre à la place une semaine dans un appartement plus grand. Leur semaine n'est pas revendue, et la famille D se retrouve avec 2 semaines sur les bras (première tromperie).

    En juin 2003, la famille D se fait démarcher par Strategy Connection pour racheter leurs semaines. On les convainct de faire affaire en leur fournissant des n° de téléphone (portables) de gens "satisfaits" des services de la dite société. La famille D verse 10360 euros pour les frais de constitution du dossier et de l'obtention des certificats de validité. Les virements sont faits.

    En décembre 2003 Strategy Connection indique que l'affaire de revente n'a pas pu se faire et demande à la famille D de venir à Tenerife pour effectuer cette transaction immobilière (!) avec Multigestion Europe Finance. La famille D, qui comprend qu'elle s'est fait avoir, demande la restitution de la somme versée. Stgrategy Connexion fait répondre par un supposé avocat que c'est impossible.....

    Voici cette lettre du vrai de vrai avocat Angeles Aznares Agustin (Santa Cruz tenerife) qui se revendique comme tel (voulant par là peut-être faire honneur à sa profession).

    (cette lettre difficile à traduire a été mise dans un français acceptable. Elle est disponible en espagnol)

    "Cher Monsieur,

    Mon client Strategy & Connection, S .L, m'a chargé de l'étude de son dossier, ainsi que de votre demande de remboursement de la somme versée.

    Il faut partir du fait que ce ne sont pas les services d'une personne physique qui sont engagés, mais d'un organisme professionnel, lequel, vous le comprendrez, compte de nombreux employés à son service, consacrés à l'accomplissement des démarches engagées, ce qui suppose que la société a des frais. Indépendamment de ce qui précède, depuis le moment où vous avez contracté avec Strategy et Connection S.L., celle-ci a mis à votre disposition tout son potentiel de clients, actuels ou à venir, ce qui suppose que vous disposez d'un vaste éventail d'offres qui permettent l'optimisation de la vente de votre bien, dans le plus court délai possible.

    En conséquence, la première tâche de mon client a été l'obtention de toute la documentation nécessaire relative à votre intention de vendre votre semaine, et à partir de là de l'obtention de certificats de validité pour que celle-là soit mise sur le marché, non sans difficulté. En effet, il n'a pas été possible d'obtenir ceci de "Island Park Village Resort", malgré de multiples démarches, pour des raisons étrangères à la volonté de la personne représentant mon client 2 lettres recommandées de l'Agence et une lettre de l'avocat engagé à cet effet.

    A partir du moment où pour d'élémentaires raisons de sécurité vis-à-vis des possibles acheteurs (en tenant compte que mon client a pris un risque considérable, vu, les circonstances du marché, en toute confiance), mon client accepta seulement de vous faire des offres de vente de la semaine ( ?) tandis que vous refusiez de vous déplacer à Tenerife pour des raisons particulières.

    Pour ce qui est du contrat que vous avez signé avec mon client, on doit retenir que vous autorisez seulement la réalisation de démarches de vérification et de mise sur le marché, mais jamais de vente, c'est pourquoi la Société ne peut en aucun cas procéder à la transmission du bien à un tiers, sans que vous déposiez votre signature au bas du contrat. En même temps, l'acceptation du prix de vente dépend aussi entièrement de vous, c'est pourquoi votre présence est indispensable à la conclusion de la commercialisation de la semaine.

    De même, l'annulation unilatérale du contrat a rendu impossible à la personne qui représentait mon client de continuer ses démarches.

    Pour tout ce qui précède, je me vois dans l'obligation de rejeter votre demande de remboursement de la somme versée, qui a été utilisé pour couvrir les frais (comme précédemment exposé), puisqu'il n'est pas possible de conclure les démarches confiées en raison d'une faute non imputable à mon client.

    De toute manière nous nous mettons à votre disposition, si vous souhaitez que la société continue à essayer de commercialiser votre semaine, après obtention du certificat de validité de votre Résidence, afin de poursuivre son service."

    (si vous consultez la rubrique Ortiz, vous constaterez que des avocats, vrais ou faux, jouent le jeu en Espagne de demander des "certificats de validité" aux résidences, ce à quoi ces résidences ne répondent évidemment pas puisque ces certificats sont une pure invention, ou bien ils entrent dans le jeu des explications de leurs clients et justifient les agissements de sociétés pour le moins douteuses. Ils s'étonnent ensuite que nous ayons des doutes sur leur vrai profession, mais c'est leur problème.... La plupart du temps ces avocats n'écrivent même pas aux résidences, mais leur client fait dire que les résidences ne répondent pas....)

    Modifié le 6-8-04

    Témoignage le 12-5-04

    "..J'ai été harcelé par la société.Stratégie Connexion qui m'a pourchassé pendant plusieurs mois.(Environ six mois).
    Le vendeur Monsieur Vialat a commencé par m'envoyer un fax illisible en partie. Je lui ai proposé de traiter par mail, mais cela ils ne le font pas (aucune de ces sociétés d'ailleurs) on se demande pourquoi. J'ai posé la question à son supérieur qui m'a répondu d'une façon bizarre" :c'est parce les employés l'emploient à leurs fin personnelle ????.". Possible, mais il faut être de son temps.
    Toujours est-il que Mr. Vialat qui a été très gentil au téléphone, et avec qui j'ai passé de très long moments, a essayé pendant plusieurs mois de me faire cracher 3.525€.
    Je lui ai toujours dit que s'il avait un amateur, il pouvait me le présenter et je lui réserverais sa commission, et même une plus grosse somme. Mais sans suite.
    Je lui ai alors proposé que son client verse sur une banque de mon choix la somme de la transaction, et que je ne pourrais prendre possession de celle-ci qu'une fois les frais payés. Refus. Bref j'ai été harcelé pendant des mois. Je connais toute sa vie ou du moins ce qu'il a bien voulu me raconter. J'ai eu son supérieur au tel pendant plusieurs heures au total. Ils sont très durs à la détente.
    Enfin ils ont compris et pour le moment je n'ai plus de problèmes avec eux.
    Entre-temps d'autres firmes se sont acharné...."

    (Si la société Strategy Connexion avait eu l'intention de revendre, pourquoi n'a-t-elle pas accepté la proposition ci-dessus ?)

     

    Témoignage du 16-5-04.


    "Témoignage d'une victime de STRATEGY CONNECTION
    .

    En 1997, pendant des vacances pleines de soleil en Espagne, Nous avons eu le " privilege d'acheter une semaine de " rêve " , une semaine de Timeschare dans le complexe de Cambril Parc à Cambril (Espagne).
    Bien sûr, nous avons tenté de la revendre au complexe qui évidemment est très content d'arnaquer les clients mais pas du tout prêt à reprendre les semaines pour les revendre.

    A plusieurs reprises nous avons été sollicités par des sociétés Espagnoles pour soi disant nous revendre notre semaine moyennant avance de somme d'argent importante pour frais divers.
    Malgré certaines offres alléchantes, nous n'étions pas tombés dans le piège, les commerciaux ne devant pas être suffisamment performants…

    Cependant, au mois de septembre 2003 , nous avons été contacté par téléphone à notre domicile par la société STRATEGY CONNECTION. Et la, je dois reconnaître que nous avons eu a faire à de vrais professionnels de l'arnaque et de l'abus de confiance.
    Interlocuteur: Mr Viala.
    Celui-ci nous explique tout d'abord que Strategy Connection est la seule société en Espagne habilitée à revendre des semaines de temps partagé, qu'elle est répertoriée à la chambre de commerce espagnole et que toutes les autres sociétés ne sont que des arnaqueuses etc etc.
    Stratégy Connection est à la recherche de semaines car elle a un gros client Américain qui désire faire des placements financiers pour de la défiscalisation, de ce fait il lui faut 30 semaines, elle en a déjà 20 et bien sûr si l'opération nous intéresse il faudra faire vite. Prix proposé pour le rachat: 15200 Euros.
    Et en principe l'affaire est conclue et soldée en 3 ou 4 semaines….
    Ce qui est somme toute très intéressant …
    On nous donne le contact de personnes de leurs clients avec qui tout c'est bien passé.
    Nous les appelons par tél. et bien sûr, ces personnes nous confirment.
    Pour ce faire, il est indispensable d'établir un certificat de conformité soit disant obligatoire.
    j'informe Mr Viala sur le fait que nous n'avons pas réglé les charges de la résidence depuis l'acquisition de la semaine en 1997 et que la vente de la semaine ne peut se faire que si le propriétaire est en règle par rapport à ses charges.
    Cela ne pose aucun problème, Stratégy Connection paye les charges dues et les retire du prix total de vente.
    D'autre part Mr Viala nous informe que les coûts de formalités pour la réalisation de cette vente s'élèveront à 3040 Euros; cette somme étant prise en charge à l'issue de la vente par le client soit un prix vendu total de 18240 Euros mais que bien sûr nous devons en faire l'avance des 3040 Euros.
    Quelles sont ces formalités ?:Droits d'enregistrement et autres taxes notariales dues par le vendeur propriétaire (moi même) en cas de conclusion du marché.
    Tout cela semble en effet cohérent.
    Et si Stratégy n'obtient pas ce certificat de formalité ?.
    Pas de problème non plus. Si le certificat ne peut être établi, la vente ne peut dons pas être faite, donc il n'y a pas de frais de formalité et donc l'avance des 3040 Euros nous sera renvoyée aussitôt. C'est formidable
    Le 15 Septembre, nous recevons donc un contrat et autres pièces (Voir copies jointes) et le 18 Septembre nous effectuons le virement de 3040 Euros
    A partir de ce moment, Strategy lance la procédure pour établir le certificat de validité.
    Car nous avons 14 jours comme le prévoit la loi pour nous désister.
    Après 11 jour j'appelle Strategy pour savoir si tout est bon. Tout est bon , le dossier ne pose aucun problème et nous devons être informés très rapidement quant à la date de transaction avec le fameux client américain.
    Les semaines passent et toujours rien.
    Quelques temps plus tard, le 11 novembre, on nous confirme que la date de transaction est fixée le 31 Janvier. Bien sûr le client ne se déplace pas pour un seul dossier et attend donc que tout soit prêt pour aller sur place.
    Nous attendons donc le 31 Janvier.
    Mais surprise, le 13 février, un courrier de Strategy nous informe qu'ils sont confrontés à un problème majeur sur le dossier, relatif aux charges (courrier joint). Tout était pourtant bon en septembre.
    Et vers le 10 Février, un courrier nous informe que la transaction prévue le 31 Janvier n'a pu aboutir.
    On nous propose alors une autre solution avec la société " Multigestion Europe Finance " basée également à Ténérife. Il faut dans ce cas aller à Tenerife…… Nous refusons.
    Je demande alors le remboursement des frais (les 3040 Euros).
    Le dossier est suspendu et transmis au service juridique qui depuis nous répond en Espagnol afin de " faciliter " la communication..
    Depuis, comme je ne leur envoie plus de courrier ou de fax, je n'ai bien sûr plus de nouvelle.

    Nous en sommes là à ce jour, " plumés " de 3040 Euros.

    Nous avons depuis déposé une plainte au Procureur de la Vendée et à ce jour nous sompmes toujours sans nouvelole du tribunal.

    Vous trouverez ci-joint les copies des échanges courriers ou fax, et autres documents que nous avons reçus."

     

     

    Témoignage du 21-5-04.

    Une proposition d'achat ordinaire dans le monde du Timeshare

    "

    Trois jours seulement après ma comparution au tribunal d'instance, dans le cadre d'une banale affaire de refus de paiement de charges abusivement réclamées par mon gestionnaire de Timeshare en France, je reçois deux appels téléphoniques à mon domicile ( avril 2004).
    On me propose, étrangement, de racheter ces semaines et ce alors que depuis, au moins deux ans, je ne m'intéresse plus à la revente de mes semaines et que je n'ai reçu aucune proposition d'achat.
    Ma première interlocutrice m'informe que je suis repris sur une liste de propriétaires, une banque de données de la multipropriété me dit elle. Selon un rituel trop connu, elle me propose alors de venir à Tenerife avec ma femme. Notre voyage sera évidemment remboursé etc.…
    Cette dame me précise que contrairement à d'autres sociétés qui demandent pas mal d'argent, eux, ne demandent rien car les frais dans ce genre de transactions sont infimes .
    Au cours de notre conversation, elle apprend ce qu'elle ignorait, selon toute vraisemblance, que ma résidence est en France ce qui ne correspond manifestement pas à sa spécialité, trop de frais de notaire, c'est compliqué etc. donc je ne les intéresse pas.
    Elle est désolée mais ajoute, fort obligeamment, que surtout il ne faut pas envoyer des frais de dossiers, elle me le déconseille formellement , car là c'est de l'argent qui est perdu.
    "Les sociétés qui demandent des frais il faut éviter de les envoyer, vous comprenez ce que je veux dire monsieur ? " ajoute avec une douce insistance ma bienfaitrice, qui est peut être celle- là même, qui va glisser mon adresse à la malheureuse qui me contactera un quart d'heure à peine après .
    Cette dernière se présente comme une employée de STRATEGY CONNECTION et m'informe qu'elle a un acheteur pour 52 semaines de Timeshare et elle commence à m'interroger sur la nature de mes semaines et paraît tout de suite fort intéressée par mes semaines rouges " ça c'est super !"s'exclame t-elle ravie.
    Elle présente alors sa société, c'est une société immobilière, mais ils ne sont pas un bureau de revente de multipropriété, car la multipropriété c'est quand même un domaine assez…voir " très..très complexe " et qu'il y faut marcher sur des œufs car il y a énormément de malversations, il y a des gens qui ont été escroqués au moment de l'achat, il y a des gens qui sont escroqués dans les échanges aussi (curieusement elle oublie de me signaler ceux qui l'ont été lors de la revente…).Certes il y en a qui sont satisfaits, ajoute-t- elle, mais ce n'est nettement pas une majorité.
    M'ayant ainsi rappelé la dimension calamiteuse de ce bien qu'elle a tellement envie de m'acheter, elle m'informe qu'elle doit contacter son client, qui seul décidera en définitive, si il est vraiment intéressé .


    Je m'absente quelques temps et à mon retour, second coup de téléphone de STRATEGY CONNECTION. Cette fois ci c'est une autre dame; la première est entre temps tombée malade et on m'annonce avec un brin d'enthousiasme qu'ayant soumis mon dossier à leur client, ils ont reçu, fort opportunément un retour favorable puisqu'il est en mesure de faire une offre pour ces deux semaines de 27438 €.
    Elle me demande, anxieuse, si cela me convient.
    Quand on sait que mon diligent gestionnaire, pourrait peut être revendre( c'est le terme )ces mêmes semaines pour la somme prodigieuse de 26€ et ce dans des délais impossibles à préciser , on imagine aisément ma satisfaction .
    Néanmoins et précisément pour les raisons susdites, soit la prolifération des escrocs dans le monde du Timeshare (ah bon ? ) il lui faut enfin…, elle non, mais son client veut avoir la certitude que mon bien est " valide " et cette dame qui l'est si peu elle même, au point de nous faire état à plusieurs reprises de ses douloureuses infirmités, va alors nous énoncer la litanie des étapes de la vente. Une rengaine qu'elle ne cessera de reprendre, mot à mot, comme un texte soigneusement appris par cœur au fil de nos échanges .
    Pour le moment elle se contentera que je lui faxe un double de mon acte de vente pour être bien sûre que je suis honnête par rapport à ce bien, selon sa délicieuse expression.
    Je m'exécute et je reçois alors un troisième appel de cette dame au talon d'Achille décidément très homérique , puisqu'à l'en croire elle s'était presque cassée la jambe ce jour là.
    Et voilà qu'elle me félicite de mon honnêteté(ouf !) mais se désole de ne point avoir reçu " mon certificat de validité " un certificat qu'exige son très méfiant client
    Elle me le définit ainsi : c'est l'identification des promoteurs et des marqueteurs pour savoir si ma semaine n'a jamais été hypothéquée ou déjà vendue , la vérification des 5 dernières années de charges , la gérance des charges annuelles, la garantie financière de la résidence, le mode de commercialisation et le statut de la résidence etc.
    Il s'agit d'un document d'une cinquantaine de pages réalisé par un cabinet d'audit international .Absolument désintéressée la dite dame ne m'oblige pas à passer par eux pour cette expertise, je peux la faire faire moi même par un notaire de mon choix ou un audit international , si j'en trouve un bien sûr, dans ma campagne obscure.
    Mais à l'occasion " si vous le souhaitez monsieur ! par un cabinet une gestoria en lien avec STRATEGY CONNECTION qui s'occupera de toute la démarche administrative et de " la mise en conformité de mon bien " selon son expression.
    Par une coupable paresse, j'accepte sa proposition et je reçois alors par fax un dossier à compléter pour que la dite gestoria, qui est le regroupement de 5 notaires et un avocat espagnols, puisse faire le certificat de validité et se rendre dans ma résidence en France .
    Il faut que je leur renvoie ce dossier complet avec la photocopie de ma carte d'identité recto verso pour savoir si je suis le propriétaire du bien,(on n'est jamais trop prudent dans le Timeshare ! , un bulletin d'enregistrement , un mandat de représentation , un relevé d'identité bancaire et évidemment, " last but not least " un récépissé de transfert bancaire pour pouvoir rémunérer cette indispensable enquête de validité soit tout de même :2600€.
    Puis je dois renvoyer tout le dossier complet avec les fonds pour faire cette mise en conformité, j'ai 14 jours de délai d'annulation moi et le client. Et si cette enquête apparaît négative, on le sait au bout de 10 jours .Le notaire ou STRATEGY CONNECTION m'appellera et me dira " Monsieur faites moi une lettre manuscrite envoyez moi la, faxez moi la, et on annule votre dossier " dans ce cas je suis remboursé immédiatement, bien entendu de mes frais, comme c'est stipulé dans le document en deuxième ou troisième page du dossier.
    Par contre, s' il n'y a pas de soucis pour la réaliser, au bout du 15 jour le compte séquestre s'ouvre et je suis crédité 8/ 10 jours après, suivant les jours ouvrables. Une fois que je suis crédité, ils me demanderont naturellement de leur restituer les titres originaux par lettre recommandée.
    La dame qui comprend un peu ma perplexité devant la somme que je dois avancer d'emblée, même si on m'assure la main sur le cœur, que tout me sera remboursé si l'affaire ne se fait pas, me laisse le week-end pour réfléchir et me rappelle quelques jours plus tard pour savoir où j'en suis de mes réflexions .
    Je lui avoue alors sans ambages, mon indignité quant aux charges :je ne les ai pas payées depuis un certain temps, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai des ennuis avec ma résidence, alors c'est clair je le vois bien à ma grande honte, je ne serai pas validé, dés lors que les austères pèlerins polyglottes de la gestoria viendront enquêter sur moi en France.
    Mais la dame aussitôt me rassure, il ne faut pas que je m'inquiète elle a beaucoup de clients dans ce cas là qui n'ont pas payé, étant donné que les charges augmentent chaque année et que ça devient vraiment de plus en plus cher alors les gens se refusent à payer.
    Mais ce n'est pas du tout un souci pour l'enquête de validité !
    Donc si c'est une question de charges il y a pas de souci pour ça, c'est régularisé en résidence, quand le notaire se rend sur place, il régularise les charges et quand je serai crédité, ils m'enverront une facture pour les rembourser.
    Et vraiment très magnanime elle m'assure, en touchant du bois, qu'il n'y a pas de souci qu'ils ont déjà crédité plus de 33 personnes sur cette opération et qu'il n'y a aucun certificat de validité qui est revenu négatif d'autant que c'est en France, alors c'est encore plus sûr.
    Ce qui lui permet d'évoquer au passage les horreurs qui se passent dans ce domaine en Espagne, son pays d'élection , et dont je suis fort heureusement épargné.
    Conscient, tout de même, des difficultés que j'ai avec mon gestionnaire, je lui fas part de mon souhait que cette affaire soit finalement réglée directement avec celui- ci, ce serait plus commode pour moi d'autant que je sais qu'il a hélas un avis à donner sur la vente .Là, refus très net de la dame, pour le moment ils n'ont jamais traité avec une résidence, car celle ci n'avancera jamais les fonds pour l'enquête de validité .
    Je comprends mieux !
    Enfin j'en arrive à la question cruciale et je l'interroge sur l'acheteur, je lui dis que je voudrais m'assurer que c'est bien une vente réelle que je signe là et non une sorte de mandat de représentation pour une vente aux calendes grecques comme c'est l'usage commun dans le Timeshare.
    Là elle m'assure avec force, que c'est bien une vente, " c'est vendu !" me dit elle, pour peu bien entendu que le certificat de validité soit positif , mais il l'est toujours on l'a vu.
    Je me permets alors, invoquant l'extraordinaire suspicion que l'acheteur fait peser sur ma résidence et moi même et les devoirs qu'il m'impose, de lui dire que moi aussi, j'aimerai avoir quelques garanties sur cet ombrageux personnage. Elle paraît un peu surprise par cette question incongrue, mais, bonne fille elle me comprend et elle va voir avec son responsable si on ne peut pas faire quelque chose pour moi.
    Une heure après en effet, nouveau coup de fil, cette fois ci d'un homme, son responsable j'imagine , qui va avec une épuisante volubilité reprendre l'ensemble de la négociation de a jusqu'à z .
    Il insistera notamment sur l'exigence de son client, soit l'expertise de validité de mon bien " c'est un peu comme le contrôle technique d'une voiture " me répète à plusieurs reprise ce grand connaisseur de la chose automobile et il me rappelle qu'on ne conçoit pas d'acheter une voiture sans ce contrôle préalable .
    Certes, mais je lui fais remarquer que si je ne vends pas ma voiture, personne ne me remboursera la dite expertise et c'est d'ailleurs normal, une objection à peine entendue et qui comme les autres sera noyée dans une logorrhée inextinguible.
    Comme sa collègue, il m'assure que sur les 45 semaines (tiens je croyais que c'était 33 ) déjà vendues il n'y a pas eu de soucis, tous les certificats furent valides.
    Mais tout de même on ne sait jamais, "imaginez que les charges ne servent pas à entretenir la résidence monsieur mais a simplement gonfler la poche du gestionnaire(mon dieu ça arrive ?) ". Il nous est fait alors le brillant étalage de ces turpitudes communes qui font le charme de la multipropriété (terme systématiquement employé soit dit en passant ).
    Et puis après cette magnifique diatribe contre le Timeshare, ce monsieur qui nous fera une description hallucinante de ce qui se passe en Espagne (où il exerce) me vante les mérites de la France où les produits sont absolument sûrs… " pourquoi alors toute cette enquête ?" m'enhardis je alors …une remarque naïve qui sera la encore bien vite engloutie dans le torrent d'un discours qui multipliera les incohérences et les contradictions au fur et à mesure de sa prolifération tumultueuse .
    Parvenant enfin à l'interrompre, je reviens à mon seul et unique souci dans cette affair, soit la présence effective d'un acheteur dans cette opération et comme à regret on va tout de même tenter de m'en dire un mot.
    Voici en résumé ce que nous allons comprendre de la vie et des mœurs de cet être cavernicole qui constitue , quoi qu'en disent mes interlocuteurs, la clef de voûte de l'édifice :
    Il ne rachète pas dans la même résidence plus de 3 semaines donc s'il a déjà racheté une semaine dans la même résidence, il n'est pas intéressé puisque lui il veut diversifier an maximum ses résidences au sein de l'Europe .
    Il rachète une année complète donc 52 semaines exactement.
    C'est lui qui exige l'enquête de validité.
    C'est lui qui fait son offre de prix à partir du moment où il est intéressé par les semaines.
    Informé sur mon bie, il a directement manifesté son intérêt pour mes semaines
    Il a déposé sur un compte séquestre le budget de l'opération, un très gros budget y a été déposé pour cette opération.
    C'est pour un projet de défiscalisation.
    Il n'est en aucune manière une mafia qui voudrait blanchir de l'argent comme tout ce mystère qui l'entoure pourrait le laisser supposer.

    Lui, eh bien c'est une GMC, une multinationale qui veut équiper son comité d'entreprise d'une année complète en multipropriété, du groupe Ford une filiale du groupe Ford….les voitures ajoute-t-on.
    Précision supplémentaire fournie par le responsable qui est le seul, rappelons le, à avoir contact avec Lui :c'est une GMC ce qui veut dire " General Motors , la filiale du groupe Ford "(sic)

    Le problème de la présence réelle de l'acheteur est crucial dans ce genre de péripétie, au moins pour le vendeur, mais on ne voudra jamais nous en dire plus sur celle ci, secret professionnel oblige, évidemment .
    Par contre on se proposera devant notre obstination stupide à vouloir obtenir ne serait-ce qu'un souffle , un frémissement de cet acheteur mystérieux , de nous donner en guise de hochet, les statuts de la société STRATEGY CONNECTION , et puis la loi espagnole sur le Timeshare et puis même les numéros de téléphone de vendeurs satisfaits .
    Nous ferons fi de ces propositions, l'incarnation de l'acheteur hic et nunc étant le seul et au combien modeste " certificat de validité " exigé par nous dans cette opération.
    Faute de celui-ci , condition suspensive à la vente, pour reprendre les termes de nos interlocuteurs, nous mettrons effectivement , un terme définitif à ces échanges le jour de l'ascension 2004 , avec l'intime conviction d'avoir ainsi économisé 2600€. Les tractations auront duré un moi, consistant en une dizaine d'appels émanant tous de Tenerife et deux échanges de fax .

    Enfin considérant qu'il est stratégiquement plus judicieux de tenter d'entrer en connexion directe avec Dieu plutôt qu'avec ses saints nous nous en sommes remis à sa divine providence et c'est avec confiance que nous attendons de lui les lumières qui nous ont toujours manquées dans cette ténébreuse affaire."

     

    Suite du même témoignage.

     

    " Epilogue :Fiat lux!

    Ce n’est pas en vain que nous faisions appel à la grâce divine puisque nous venons de recevoir (juin 2004)du service juridique de la firme d’automobile dont la réputation et le prestige international étaient sans vergogne utilisés comme garantie morale à ce conte de fée , un courrier où il était expressément précisé que le dit "Groupe Ford" n’avait d’autre activité que la conception et la commercialisation d’automobiles et que les organismes « Strategy Connection » et « GMC multinationale » lui étaient totalement étrangers.
    Dont acte. "

    Rappel :
    Article 313-1 du Code Penal
    L’escroquerie est le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.
    L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375000 euros d’amende.
    Article 313-3
    La tentative des infractions prévues par la présente section est punie des mêmes peines."

     

    (les termes soulignés le sont par l'ADCSTP, pour indiquer la somme des plus gros mensonges énumérés par SC)


    Témoignage du 22-6-04.

    "Bonjour,
    J'ai été contacté début avril 2004 par un certain Mr VIALAT du Service
    Commercial de STRATEGY & CONNECTION qui me fait l'article sur sa société (
    seule habilitée à racheter des semaines de temps partagé, honnête : 9 ans
    d'exercice, inscrite à la chambre de commerce etc.......) et m'indique que
    son client Mr MILLER est intéressé par mon bien pour une somme non
    négociable donnée. Devant mon scepticisme il m'adresse par fax les documents
    administratifs nécessaires à la réalisation,en attirant mon attention sur la
    procédure administrative de réalisation ( conditions de vente, bulletin
    d'information, d'enregistrement, certificat de validité etc.....) conduisant
    à transformer sous acte notarié mon bien de jouissance en bail emphytéotique
    par enregistrement au cadastre.Lui ayant dit que cela ne m'intéressait pas car
    déjà en affaire avec une autre société SUNER ARNOUX, il a continué son
    harcèlement en dénigrant cette société car la sienne ne se comportait pas
    de même (?). Toujours est-il qu'habilement il réussit à me convaincre,
    d'autant que la somme proposée ( 41 000 euros pour 2 semaines) (était alléchante mais ) comportait
    les frais de dossiers de 4600 euros qui devaient être versés par avance et
    qui seraient récupérés à la vente.Après versement de cette somme, silence
    complet sur Mr VIALAT et je suis reçu par le service clientèle Mme MARTIN .
    Depuis les lignes téléphoniques de SC sont toujours encombrées et je suis
    invité à rappeler plus tard......Ce 22/6, je viens d'adresser à cette
    Société une mise en demeure de rembourser les sommes indûment perçus (envoi
    recommande avec AR) et j'attends une réponse ( ?)."

     

    Témoignage du 7-7-04



    " Je vous ai trouvé sur internet en cherchant des avocats pour contrôler le sérieux d'une société qui s'appelle STRATEGY & CONNECTION.
    Un certain Mr Philippe BRUNEL téléphone régulièrement à une de mes amies pour qu'elle revende sa part d'une ''multipropriété" à temps partagé (Tenerife Club). Il lui aurait trouvé un candidat acquéreur, une société qui pour des raisons fiscales souhaite s'approprier de cette ''opportunité''.
    Il est un fait que cette amie souhaite se débarrasser de sa participation en temps partagé, or elle s'est fait faire avoir à plusieurs reprises. Je lui ai demandé de m'avertir si quelqu'un se présente comme intéressé afin que je puisse contrôler le sérieux de cette personne. Ce Monsieur Brunel lui explique qu'il faut d'abord se mettre en règle avec un ''certificat de validité'', chose dont je n'ai jamais entendu parler en Espagne (Marbella) lorsque j'y opérais comme agent immobilier pour des clients belges. Pour obtenir ce certificat, on lui demande 2.900 € comme frais de formalités et payables à l'avance !!! On lui restituerait ce montant après. J'ai ces documents qui me sont envoyés par fax. Ce que je trouve fortement bizare, c'est qu'il n'y a pas de nom à côté d'une signature ce qui ne dévoile rien du tout. J'ai proposé à ce monsieur de verser cette somme sur un compte bloqué auprès d'une Banque à Marbella, la signature des deux parties libèrerait ce montant à sa fa faveur dès que le transfert du "'bien" aurait eu lieu... Mais il trouvait cela trop compliqué. Dans son ultime bonté, il proposa d'avancer lui-même 40% du montant et que le restant devrait être versé par nous. Il prenait le risque que cette somme lui serait déduit de son salaire si nous ne payons pas....(!)

    Je vous ai téléphoné et laissé un message sur votre répondeur à ce sujet.

    Dans un premier temps, j'ai cherché le nom de cette société sur internet et j'ai retrouvé qu'ils s'y présentent comme des avocats spécialisés en matière de time sharing et qu'ils opèrent au profit des gens dupés... il suffit de taper Strategy & Connection.

    Pour votre information, je suis un indépendant à mi temps pour faire des expertises judiciaires à Bruxelles. Je connaîs donc pas mal d'avocats à Bruxelles, si cela peut s'avérer être utile."

     

    Témoignage du 15-7-04.

    "15.7.04 de Suisse

    Il y a un mois, mon mari et moi avons été contactés par téléphone par Madame Couderc de Stategy et Connexion à Tenerife. La somme proposée pour notre semaine à Ibiza étant très alléchante, soit 17 521 Euros, nous y avons cru un peu, beaucoup. Tout avait l’air honnête, pas de déplacement, somme bloquée sur un compte jusqu’à conclusion de la vente. Là où ça a coincé, c’est lorsqu’un Mr Vidal, collaborateur de Mme Couderc, reprend l’affaire en main et nous demande de verser 3990 Euros pour l’enquête de mise en conformité.

    Je lui demande des explications, et il me garantit que cette somme nous sera remboursée en cas de non-vente. Pas de problème ! Je lui demande une garantie écrite de ce remboursement, ainsi que l’enregistrement de l’entreprise à la chambre du commerce. Je reçois par fax la garantie d’être remboursée des 3990 Euros dans les 14 jours suivants mon accord si je me désiste !!! Nuance ! Plus question de remboursement en cas de non-vente. Et à propos comment s’écrit la société ? Strategy et Conexion comme sur le soi-disant certificat de la chambre du commerce qui ne porte ni sceau officiel ni signature, ou Strategy et Connexion comme l’en-tête de la société ? Pour faire plus vrai, on m’a donné 2 numéros de clients revendeurs très satisfaits...un n° de portable plus valable en France, et un couple en Belgique, dont le répondeur nous dit : « je ne suis pas là pour le moment », bizarre pour un couple de répondre « je » !

    Notre acheteur des 50 semaines ? Un membre de General Motors !!! Facile et invérifiable ! Ils n’auront pas un sou de nous et ceci grâce à vos mises en garde ! Merci"

     

    Témoignage du 20-7-04 concernant "Union Trans Action" (probablement la même chose que SC)

    (UNION TRANS ACTION
    Fait penser à une doublure de STRATEGY CONNEXION (voir cette rubrique pour des témoignages) ?. A une boîte aux lettres à New York : 410 Park Avenue, 15th Floor, mais agit en Espagne. Mme Maréchal prétend être du service juridique et parle de notaire et d'enregistrement de la semaine à revendre au cadastre !! demande 550 USD pour régulariser cet enregistrement ! Le Directeur refuse de donner son nom et téléphone avec un n° masqué... d'Espagne probablement. Agit avec la banque Wachovia Bank de NY.)(liste noire)


    "Bonjour,

    Je viens d'être contacté par une certaine Mme Le Marechal du service
    juridique de la société Union Trans Actions.
    Comme par hasard, elle me demande 550 USD pour s'occuper de mon dossier
    afin de régulariser mon enregistrement
    de propriété devant un notaire et pour le cadastre (ils ne savent plus quoi
    inventer ! ). Lui signifiant que je ne débourserai pas un centime pour cette semaine,
    elle s'est cru obligée de me faire peur en m'indiquant que si je ne vendais pas, ou tout au moins ne régularisais pas
    les charges pour vendre, je risquais de conserver ma semaine et de payer des impots sur la fortune, face aux
    nouvelles lois de la commision européenne....
    Je crois que c'est là que j'ai éclaté de rire.... Elle a rencontré à qui parler !"

     

    Témoignage du 11-8-04.

     

    "Je viens à l'instant de découvrir votre existence en cherchant à
    m'informer sur Stategy Connection qui m'a contactée plusieurs fois en
    quelques jours pour me proposer de racheter pour 16800 Euros une semaine
    achetée à Teneriffe il y a quelques années. Je sentais l'arnaque et suis
    édifiée. J'ai demandé à mon interlocutrice de m'envoyer le dossier dont
    elle parlait par la poste et vais vous le faire suivre. Je lui ai dit au
    téléphone que je ne débourserais pas un centime d'avance et ai eu droit
    au couplet sur le notaire etc...exactement ce que vous décrivez. Il
    s'agit d'une certaine Juliette Couderc, n° de téléphone 00 34 922 74 11
    37, poste 159. Curieusement un Marc Vidal (signalé par un de vos
    correspondants) m'a appelé également et a paru surpris qu'une de ses
    collègues m'ait déjà contacté. Il ne la connaissait apparemment pas, m'a
    fait épeler son nom et a prétendu que le "secrétariat" avait par erreur
    "listé" 2 fois notre nom. Je me suis abstenue de demander d'où venait la
    liste en question, sachant qu'elles circulent à Teneriffe pour avoir été
    déjà plusieurs fois appelée au téléphone sans avoir jamais accepté
    d'entamer la moindre conversation.
    Mais je suis écoeurée de lire que RCI est probablement partie prenante
    dans ces escroqueries. Mon mari et moi faisions partie des gens "plutôt
    contents" de RCI au début et de notre résidence de Sunningdale Village,
    agréable et située sur le golf del Sur. Nous pouvions nous y rendre
    quand nous le voulions, y inviter des amis, il me suffisait même
    d'appeler la résidence et de prévenir ensuite RCI. Mais depuis 2 ans, le
    résidence a été rachetée par le club La Costa qui a instauré un système
    d'échange par points interne, tout en restant partenaire de RCI. Nous
    avons refusé d'acheter des points et de payer davantage. Depuis, plus
    moyen d'échanger notre semaine pour une autre, nous avons donc décidé
    d'exploiter le système en nous y rendant seulement pendant la semaine
    qui nous est impartie. Il est clair que nous nous sommes fait arnaquer,
    nous payons une bourse d'échange et ne pouvons plus échanger.
    La lecture de votre site me donne à penser que nous avons été, hélas,
    particulièrement naifs (je viens de vérifier que la société vendeuse est
    située sur l'île de Man) .
    Bravo pour votre site et tout le travail fourni.
    Je vous transmettrai toutes les informations que je recevrai.
    Informer est je crois la meilleure façon de faire obstacle aux escrocs.
    Bien cordialement "

    (la partie concernant RCI est également mise dans la rubrique RCI)

    Témoignage du 16-8-04

     

    "Bonjour,

    C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai consulté (par hasard) votre site.

    Pour votre information et si ça peut vous être utile :

    je viens d'être consulté par téléphone par une certaine Christine Delersi
    d'une certaine société "Multigestion property" à Teneriffe sud, dont la
    présidente serait une certaine Madame Tourest, me proposant la revente de ma
    semaine (semaine 36, Appt. no 56, à Garden Lago, Baléares). Après quelques
    renseignements, elle m'a proposé un prix de revente de 24000 Euros ! Parmi
    d'autres salades, elle a prétendu qu'il fallait régler une avance de 6'720
    Euros pour frais de notaire, à verser sur un compte bloqué, blablabla....
    J'ai bien entendu refusé tout paiement d'avances et lui ai dit qu'elle
    pouvait déduire ce montant du prix de la revente, ce qu'elle a naturellement
    refusé en arguant qu'elle n'était pas une banque, que je lui avais fait
    perdre du temps précieux et que, si c'était comme ça, je pouvais garder ma
    semaine et elle m'a bouclé le téléphone au nez !"

    (Multigestion est la soeur jumelle de Strategy Connection"; et Christine Delersi est très probablement Christine Dricot, la directrice de SC)


    -Les méthodes pour justifier l'impossibilité de revendre.

    Strategy Connection ne revend jamais, mais à la différence des autres sociétés, elle ne disparaît pas, elle trouve des prétextes pour ne jamais rien revendre.

    Deux méthodes principales

    -1)(Nous communiquons ici la plus récente des multiples lettres faisant part d'une difficulté majeure, lettre du 9-8-04):

    "Nous vous informons par la présente que nous sommes confronté à un problème majeur qui constitue une entrave à l'évolution de votre dossier. Comme vous le savez nous avons mandaté une "gestoria" afin qu'elle prenne contact avec la société en charge de la gestion des "frais d'entretien" de votre propriété. (figure ensuite le nom de la résidence). Cette dernière refuse obstinément (!) de répondre à leurs diverses requêtes et compromet la commercialisation de votre bien. Après un ultime essai, nous serons dans l'obligation de faire intervenir notre avocat. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé...etc"

    (Evidemment la difficulté ne sera jamais levée, et l'avocat...s'il y en a un, n'aura pas perdu de temps à s'embêter dans une démarche inexistante. C'est alors que SC proposera les services de "Multigestion", c'est à dire elle-même..)

    -2)(La revente ne se produisant pas dans les délais, la victime écrit, téléphone, puis elle en a assez et réclame le remboursement de ce qu'elle a versé ou la revente dans un délai qu'elle fixe: c'est une bonne aubaine pour SC qui répond sans se troubler "vous rompez le contrat, nous qui nous donnons tant de mal ...et refuse de rembourser ses frais !):

    Voici une lettre du 23-7-04 de SC, c'est le grand jeu:

    "Strategy Connexion

    Cl Manuel Machado n° 2 / 4
    38670 - Armenime - Adeje Tenerife
    Gif. B.38694436


    Monsieur F A
    FRANCE
    LR/AR

    Tenerife, le 23 Juillet 2004

    Cher Monsieur,
    Je m'adresse à vous en ma qualité de Directrice de la Société Strategy & Connection, en réponse à votre lettre datée du 22 Juin dernier, précisant votre décision unilatérale de rompre vos contrats.
    Tout d'abord, je dois refuser votre commentaire concernant la commercialisation de vos biens sous 3 semaines, à partir de la date du paiement du coût des formalités.
    En accord avec des termes précis de nos conditions générales, vous avez accepté que nous obtenions une attestation positive de vos semaines. En effet, aucun acheteur ne va réaliser une opération sans être sûr que vous êtes bien le propriétaire des dites semaines, que ces mêmes semaines se trouvent libres de toutes charges et que la société ayant en gestion celles-ci présente tout le sérieux nécessaire.
    Dans notre courrier du 28 Mai, nous vous informions que la " date de transaction " proposée par votre client est prévue le 30 Juillet 2004.
    Votre annulation nous empêche de continuer le traitement de vos dossiers et concrétiser le transfert de vos semaines.
    Votre décision unilatérale nous empêche d'accepter votre demande de remboursement, qui n'est fondée sur aucun fait ni aucun droit.

    En conformité avec l'article W des Conditions Générales, le remboursement n'est accepté, que si l'annulation du contrat intervient dans le délai des 14 Jours après la signature audit contrat.
    Pour finir, et étant donné les insultes et calomnies écrites contre la société que je représente, elles seront mises dans les mains de notre avocate afin qu 'elle intervienne et entame, si besoin, les actions civiles et pénales correspondantes à votre encontre.

    Salutations distinguées. Christine DRICOT. Directrice Générale "

    (incroyable mais vrai, il n'y a pas d'article W des conditions générales; tout est faux dans cette lettre; en plus cette dame menace alors qu'elle n'a jamais rien revendu !!)

    Cette société, n'étant pas à court d'imagination, trouvera bien encore d'autres méthodes pour justifier l'arrêt de la transaction sans remboursement !

     

    Témoignage du 20-8-04.

    "Nous sommes citoyens suisses, honorablement connus; nous avons respectivement 85 ans et 77 ans. Nous témoignons avoir été volés de 5040 euros par la société STRATEGY CONNEXION à Tenerife.

    En mars 2003, les vendeurs de cette société ont pris contact avec nous dans le but de revendre des semaines de vacances que nous posédons dans un magnifique endroit à Ibiza, appelé le "Pueblo Vista Alègre". Ils se sont montré charmeurs, tenaces mais sont devenus importuns. Méfiants, nous leur avons faxé de nous laisser tranquilles. Quelques mois après, ils ont repris contact par téléphone avec nous.

    Des vendeurs tenaces comme des sangsues. Pour nous mettre en confiance, ils nous ont fait parvenir une liste de numéros de téléphone. Nous en avons contrôlés 5 d'entre eux. Des voix de personnes âgées, semblait-il, ont répondu chaque fois avec le plus grand naturel, qu'elles avaient été payées. Sincères ou complices ?

    Mis en confiance, nous avons alors chargé la société STRATEGY CONNEXION de revendre nos semaines de vacances à Ibiza, et nous lui avons fait parvenir le dossier des pièces nécessaires à cette transaction.

    Des papiers, des papiers et encore des papiers. Tout se passait par fax à la signature illisible, et par téléphone. On nous laissait entendre que 2 acheteurs s'intéressaient à l'affaire, qu'ils allaient venir avec leur avocat, enfin que c'était fait.

    Le 8-12-2003, nous leur avons fait parvenir 5040 euros pour leur commission et frais de notaire par la banque Raiffeisen de Collonge-Bellerive 1245 Genève.

    Nous serions payés le 12 janvier au plus tard, disaient-ils. Nous an'avons jamais vu la couleur de notre argent et jamais reçu de réponse à notre lettre du 8 mars 2004 les menaçant d'une plainte.

    Nous certifions que tout ceci est exact"

     

     

    Témoignage du 26 août 04.

    "Nous sommes les "malheureux" propriétaires d'un appartement timeshare à
    Tenerife depuis 94. Nous sommes revendeurs. Nous sommes harcelés depuis
    1 an par un certain M. Chamfort de Stratégie et Connexion, et cette
    personne ne figure pas sur le listing sous Stratégie et Connexion dans
    la liste noire. Ma première question : allez-vous le rajouter, le
    connaissez-vous, est-il fiché ailleurs?

    A titre de témoignage :
    j'ai lu votre site en entier, et je viens de comprendre qu'il s'agit
    bien d'une arnaque
    Ce M. Chamfort nous demande une avance de 3600 euros afin de nous
    procurer une enquête de validité (3600 E qui doivent nous être
    remboursés dès lors que la vente a lieu). Sur notre réticence, il a
    accepté que nous n'avancions que 2000 E. Il nous dit que c'est la loi
    espagnole qui exige ce certificat de validité
    ..... En plus, il a eu le
    culot de nous dire que c'est en application de l'article 4 de la
    directive de 94. Il nous a même donné des numéros de téléphones
    portables de Français qui nous ont juré qu'ils avaient vendu grâce à
    lui. Pour l'instant, c'est lui qui nous appelle pendant des heures,
    cela ne nous a coûté que du temps.

    Autre point important: c'est RCI elle-même qui nous a déconseillé de
    contracter avec lui. C'est elle aussi qui nous a dit qu'il fallait que
    nous tapions "arnaque timeshare" dans google pour vérifier que Chamfort
    n'y était pas. Et c'est d'ailleurs comme ça que nous vous avons trouvé."

    Témoignage du 26-8-04.

    "Je vous écris suite à un contact téléphonique avec SRATEGY & CONNEXION .

    Ils m ' ont proposé de m ' acheter mes 2 semaines au PORTUGAL pour 24000 euros , moyennant des frais pour recherche de conformité de 4230 euros . Comme j ' ai fait trainer les choses , ils m ' ont mis en contact avec 2 personnes qui auraient vendu leurs semaines par cette société . L ' argument est fort , car ces personnes présentent des éléments avec un fond de vérité , alors il est tentant de les croire .Ou est le piège ?

    J e leur ai proposé de retenir le montant des frais sur le prix de vente . Ils ont accepté une avance de 30% .J ' ai demandé davantage . Jusqu ' où puis-je aller ?

    Merci pour votre collaboration ".

    (Un principe: on ne paye rien d'avance. les personnes qui ont soi-disant vendu: leur demander leur adresse, leur n° de tél fixe, copie de la somme que leur aurait créditée SC sur leur compte)

    (Ces gens de Stratégy Connexion disent que l'ADCSTP est constituée d'escrocs ! Nous demanderions aux présumées victimes 92 euros pour les aider..(?))

     

    Témoignage du 30-8-04.

     

    "Il y a une semaine on (Strategy Connection) m'a contacté pour la soi-disant revente de mes deux semaines dans une luxueuse villa à Tenerife, au système flottant, en disant que la nouvelle loi espagnole exige un certificat de validité. J'ai tout de suite répondu "voilà encore une escroquerie". Après une explication de ma part sur ce que j'avais subi avec Finagest à Malaga, la personne au téléphone, Laurence, m'a assuré que je n'avais pas à payer les frais de gestion, mais l'acheteur de mes semaines.J'ai insisté que je n'étais plus disponible à payer quoique ce soi à l'avance.Elle m'a chiffré toutes mes pertes préalables et elle m'a donné un prix de revente à 74000 Euros. Ensuite elle m'a promis d'envoyer les documents nécessaires pour la suite de l'opération. J'ai reçu 18 fois 3 pages , ce qui démontre qu'on ne maîtrise pas plus l'ordinateur. Le surlendemain la fille me téléphone à nouveau et me demande si ce que j'avais reçu correspondait à ce qu'elle avait dit au téléphone et j'ai calmement répondu "non". Elle était surprise et voulait une explication. J'ai répondu franchement , je connais votre société, parce qu'ielle figure sur plusieurs listes noires, de sociétés bidons.
    La fille a essayé de nier en disant que ça n'était pas le cas et j'ai demandé si elle savait qu'il y a un procès à Paris contre sa société. Elle a répondu, oui! Elle voulait encore insister sur la validité de sa proposition, après quoi j'ai renversé la vapeur en disant:'' ok. je vous enverrai un R.I.B. et vous me versez au premier lieu les 740000 Euros et après je vous rembourse les frais se montant à 3299 Euros. Si je ne paie pas dans la semaine qui suit, vous pouvez me poursuivre pour escroquerie!!! Silence de quelques secondes, et elle dit "non je ne peux pas faire ça". Alors, elle continue à balbutier et après je raccroche. J'en avais assez!
    Triste, si on se rend compte que World Wide Holiday m'avait déjà escroqué en 2000 (heureusement les frais ont été récuperés après denonciation auprès de la Police à Tenerife en 2002).Et que United Paradise est aussi sur la liste, qui m'a vendu en 1996 encore un truc".

     

    Témoignage du 10-10-04.

    "Bonjour,
    J'ai eu connaissance de votre site par la revue "Le Particulier de juillet-août 2004 qui m'a donné beaucoup de renseignements en général sur le time-share et sur la société "Stratégy & Connexion en particulier.
    Cette société m'intéressait particulièrement car nous avons été arnaqués ma femme et moi ainsi qu'un autre couple d'amis en début d'année 2004 de 3000 euros pour la revente de notre semaine au Green blue house en Guadeloupe, nous avons fait confiance à notre acheteur ( un certain Mr VIALAT qui est un excellent vendeur malheureusement)
    Nous avons reçu en septembre un courrier du cabinet d'avocat Angeles Aznares Agustin que j'ai retrouvé sur votre site avec les mêmes phrases et personnalisée suivant les différents cas des clients.Cette lettre nous l'avons reçue en espagnol mais nous avons demandé sa traduction à S.C que nous avons reçu la semaine dernière.
    Nous avons également profité de nos vacances aux Canaries pour rendre visite à cette "chère" société, nous n'avons pas eu rendez-vous avec Mme DRICOT mais avons obtenu un rendez-vous avec Mr ROWLAND qui était soit disant l'adjoint de la responsable.
    Cette réunion a été courtoise mais avec des moments d'énervement de notre part, car nous voyons bien que cette personne n'avait aucun pouvoir de décision pour faire aboutir rapidement notre demande de remboursement pour carence de STRATEGY & CONNEXION, objet de notre visite......."

     

    Un témoignage du 14-10-04 dans la rubrique "Pbsb Producciones" est à lire: vaut son pesant d'or !

    Témoignage du 30-10-04

    Nous publions ici des extraits d'une lettre qui nous a été envoyée...

    "RACHAT DE 2 SEMAINES ROUGES.

    Strategy & Connection ont abordé M. et Mme V par l’intermédiaire d’une Mme SILVIA, commerciale suave qui est prête à demander un abattement sur les frais à son patron.

    Un courrier leur a été adressé avec formulaire de virement swift habituel et mandatement....

    Ci-joint ma réponse pour le moins constructive et synergique postée ce jour dont je vous donnerai les suites ..........


    "

    Mme SILVIA. Strategy Connection

    Vos références : n° d'identification 025071


    Madame,

    ..........................

    Je pense qu'une transaction est possible pour l'intérêt des époux V comme pour celui de STRATEGY & CONNECTION sur un principe permettant de désamorcer harmonieusement un procès d'intention dont souffre malheureusement le time-share en Espagne.

    Dans cette optique et vu la bonne perception qu'ont les époux V de leurs échanges verbaux avec vous, nous sommes convenus d'insister pour suivre la procédure de vente suivante :

    " Votre client étant prêt à payer 38 568€ dont 3 506€ de coûts des formalités, nous ne vous demandons de nous verser que seulement 20 000€ pour la cession de nos deux semaines, ce qui conduit pour vous à un bénéfice brut de 15 062€. En contrepartie, nous ne vous avançons pas les frais de formalités.
    " Dès création du document confirmant l'achat de nos deux semaines, vous voudrez bien virer les 20 000€ nous revenant. A réception, nous vous transmettrons l'original des certificats de membres de....., à qui il vous appartiendra de signifier le changement de membre. Bien sûr, nous signerons à ce moment la pièce attestant de la vente.

    Cette procédure est la seule base pour une transaction qui s'appuie sur les relations de confiance telles qu'elles se sont établies entre vous et les époux V

    Aussi, avant d'aller plus loin dans la cession, nous demandons d'accepter par écrit sur cette procédure honnête - car fondée sur la confiance mutuelle- et capable de réhabiliter le time-share en Espagne … sans compter le bénéfice financier que Strategy & Connection peut en tirer.

    Pour la bonne forme, je vous serais reconnaissant de me faire parvenir une photocopie de votre passeport à l'instar de ce que j'ai produit, une copie de votre carte professionnelle de même que la source où vous avez trouvé les coordonnées des époux V.

    Dans l'attente de votre courrier répondant à nos suggestions et renseignements complémentaires, je vous prie d'agréer, Madame, mes salutations les meilleures"


    Témoignage de 17 et 18-11-04.

    (La dernière trouvaille de Strategy Connection: faire dire par son vrai de vrai avocat que la société propriétaire de la résidence où se trouve la semaine à revendre est désormais interdite... donc que la semaine ne peut se revendre. Il en irait ainsi de OGISAKA GARDEN...Des messages contredisent totalement ceci naturellement)

    Témoignage du 8-12-2004

    "Nous avons été contacté par téléphone par Stratégie Connexion pour le rachat de notre semaine et nous
    avons bien failli être pris au piège à nouveau, car à les entendre ils nous reprenaientt notre semaine à 16600 ? et on devait faire faire les papiers en
    règle avec un notaire, (et régler une grosse somme) soit 18 % de la somme du prix de vente (dont 6% pour les taxes espagnoles, 4%
    pour experts comptables et 2% de frais de traduction. Et vraiment ils avaient l'air sincère, nous disant qu'ils devaient faire une
    enquête fiscale par un expert comptable sur place (Andorre pour nous), et que même ils pouvaient nous donner les coordonnées d'un notaire en Andorre,
    etc....Mme Delorme avait le pouvoir de nous représenter près du Notaire, l'acheteur a été présenté comme étant Mr Mathieu, d'une agence immobliière devant racheter des semaines pour le CE d'un groupe pharmaceutique basé à Tenerife....

    Soit-disant qu'il fallait un notaire suite à une directive européenne du 6/1/99.
    Partant donc pour Toulouse, je lui ai demandé de m'envoyer les documents (que je n'ai pas reçus à ce jour) et il doit me faxer demain au bureau..

    J'ai téléphoné à mon notaire puis à la Chambre des Notaires de Paris et ils m'ont assuré qu'il
    n'y avait aucune obligation de passer devant un notaire, donc je suis plus encline à les croire et en plus j'ai vérifié dans les documents visités:
    ils font partie de la liste des escrocs...."

    Témoignage du 7-1-05

    " Je viens de recevoir un coup de téléphone de la société Strategy and
    connection, qui me propose, soit la location, soit la revente à des
    clients anglais, de ma semaine au Cambrils Park.

    Le vendeur, un certain Philippe Allain, charmant au demeurant, me dit
    d'emblée qu'il n'y a pas de déplacement à Ténériffe à faire, ni de somme
    à avancer. Il me donne son numéro de téléphone 0034 921741137 et son numéro de fax
    0034 922740842.
    Quand je lui dis que, si nous faisons affaire, je demanderai un
    copie de sa carte d'identité, il me dit qu'on ne le lui a jamais demandé et
    qu'il est un peu étonné, mais qu'il n'est pas contre. Nous raccrochons.

    Peu après, je reçois un appel d'une dame (Claire ?), qui me dit être la
    juriste de la société. Elle me dit qu'il n'y a aucune raison de
    demander la carte d'identité du vendeur mais que je pourrai avoir celle
    du patron de la société.
    Elle ajoute qu'il faudra que je leur envoie par fax barré une copie de
    mon acte de propriété, et qu'il faudra faire une espèce de cahier des
    charges de la résidence.

    Je suppose que c'est là le hic : le fameux cahier des charges. Elle m'a
    dit que si je vendais ma maison, ici en Belgique, je devais aussi
    produire un cahier des charges. Je lui ai répondu que non.

    En conclusion de la conversation téléphonique, elle m'a dit qu'on
    m'enverrait une proposition. J'attends donc....."
    --
    (le cahier des charges, une pure invention; de toutes façons la semaine de TS ne relève pas de l'immobilier.)

    Témoignage du 10-1-05

    "Strategy Connection nous a contactés aussi fin novembre ou début décembre en demandant si on était
    intéressés à revendre nos deux semaines à Tenerife ! Je leur ai répondu que
    leur nom (se trouvait) dans une liste noire de firmes de revente sur Internet et la
    dame m'a répondu que c'était un malentendu à cause de la semaine d'un couple
    qu'ils n'ont pas pu vendre et alors ces derniers ont fait une mauvaise publicité sur eux !!!!
    Je lui ai dit que de toutes façonsj'étais au courant qu'aucune firme de revente
    n'arrivait à revendre, que c'était des arnaqueurs pour gagner de l'argent car on
    nous demandait de l'argent pour soi-disant des frais de dossiers etc... et puis on
    ne revendait rien du tout...
    La dame me dit "pas du tout (!!!) nous ne sommes pas comme cela, on ne demande
    pas de frais du tout (!!), la preuve je vais regarder combien on donne pour vos
    semaines et vous envoyer par fax une proposition".
    Par curiosité je lui ai donné le n° de fax et voilà on nous dit qu'on a
    beaucoup de chance ! : un grec est très intéressé par nos deux semaines, qu'il
    veut bien nous acheter 38.000 euros, que c'est lui, l'acheteur, qui paie
    tous les frais, que nous ne payons rien du tout, que nous ne devons pas aller
    en Espagne ni nulle part, et que nous n'envoyons notre certificat que quand on
    aura l'argent à notre compte.....
    Je n'ai pas répondu, soyez sans crainte. Je crois avoir toujours leur fax à la
    maison. Je vous l'enverrai."


    Témoignage du 7-2-05.

    "Contactés par un M. Michel MATHIEU (tél 0034 922 741 137 poste 152), j'ai eu en présence des époux V une discussion avec ce Mr. qui jure sa bonne foi, que la Société qu'il représente s'appelle EURIDILE et que si nous prenions la peine, nous trouverions sur minitel, via le 3617, toutes les coordonnées, les bilans et la structure d'Euridile. Cependant, le courrier habituel en vue de transfert d'argent est à en-tête Stategy & Connection, avec l'adresse de cette crémerie et le N° SWIFT d'icelle !
    Bien sûr, la société est inscrite au tribunal de commerce de SANTA CRUZ DE TENERIFE, fax 0034 922 100 411 et il nous était loisible de demander tout extrait expressément à ce N° de Fax.
    Il n'a pas aimé que je parle des procès où S&C a été déboutée et fulmine contre ces personnes qui utilisent internet pour salir d'honnêtes agents immobiliers, et qui se font des revenus lucratifs au détriment de particuliers, et M. MATHIEU suppute qu'avec 4000 adhérents payant chacun 60€, une organisation de défense française permet un revenu de 240 000€ à la personne qui publie tant d'insanités. Il ajoute qu'il est temps de sévir sur internet, car on y trouve n'importe quoi.
    Je vous passe les détails et question : de combien suis-je arnaqué cette année, car je tiens à rester membre bien que ne jouissant pas de Time share !

    Cordialement"

    (Intéressant les 4000 adhérents ! SC nous donne sans s'en rendre compte le nombre de gens supposés être "arnaqués" en France par eux et leurs amis..)

    En février 2005, Strategy Conection, après avoir troqué ses 2 n contre 1 n continue son sale travail de mensonge et de tromperie.

     

    Témoignage du 18-06-06 de MF de Suisse.

    Je me permets de m'adresser à vous, pour une plainte que je souhaite déposer à l'encontre de la société Strategy Conection S.L.

    En 1998, je me suis rendue avec ma famille en Espagne pour des vacances. Je ne pensais pas tomber dans un piège comme celui que je vis depuis lors. Des jeunes gens nous ont accostés dans la rue pour un jeu. Ils nous ont expliqué que nous avons gagné et qu'il fallait aller chercher notre gain. Ce fut le moyen de nous attirer et de nous séquestrer jusqu'à ce que nous contractions l'achat d'un appartement en Time-share (propriété collective dont nous pouvions disposer une semaine par année).

    Je suis veuve depuis 2001. A cette date, je décide de revendre cet appartement. C'est la période durant laquelle la société Strategy Conection prend contact avec moi, sans que je leur aie demandé de l'aide. J'essaye d'abord d'entreprendre des démarches par moi-même. Je comprends finalement qu'il me faut un contact dans le pays pour la revente. J'accepte en octobre 2004 de contracter avec cette entreprise de revente qui, par téléphone, me promet d'avoir déjà un client prêt à réaliser un achat rapidement.

    Les événements ne sont pas enchaînés selon mes prévisions. Je me sens dans une impasse. Je vous joins en annexe la lettre que j'ai adressée dernièrement à Strategy Conection. J'ai également un dossier du courrier reçu par de cette société que je tiens à votre disposition si nécessaire.

    Je vous remercie dors et déjà des conseils et du soutien que vous pourriez m'apporter.

     

    En 2007, la société reconstituée défie la justice française chargée d'une procédure contre elle à Versailles...

    Pour manifester sa totale impunité, et sans doutes l'accord de toutes les parties en faveur de cette impunité, Christine Dricot, directrice de Strategy Conection, à la même adresse qu'en 2003, continue d'envoyer aux victimes du timeshare (dont elle a la liste) des projets de revente de leur semaine pour la modeste somme de 4000 euros et plus, à payer préalablement. Le dernier envoi, parvenu à notre connaissance, est en date du 9 septembre 2007. Un grand bravo à la justice !

    ADCSTP octobre 2007

     

    Une lettre extraordinaire de Christine Dricot en date 18-10-07

    Strategy Conection

    C/Manuel Machado n°2
    38677 Armé ime- Adeje
    Tenerife- Espana
    C. F.: B-386944.36

    A Monsieur…..

    Tenerife le 18/10/2007 Madame, Monsieur,

    Par la présente, nous vous informons que depuis quelques temps plusieurs incidents se sont succédés à cause de personnes peu scrupuleuses qui, se faisant passer pour un employé de notre entreprise, contactent nos clients (nous ne savons pas d'où ils détiennent les informations), exigent le paiement d'impôt territorial, taxe de non résident, intervention en justice, frais notariés, IGIC, HACIENDA Agencia Tributaria, etc... qui n'ont rien à voir avec la réalité.

    La seule chose qu'ils cherchent est de les tromper en leur sollicitant un paiement.

    Cette mise en garde a pour but de vous confirmer que notre Société n'a rien à voir avec ces "Gestoria", "Asesores", "Notaire", ou "Oficina de Abogado", qui se font appeler Adamo Pontrelli, Serniclay Cambert&Asociados, JP Laurent, Groupe Lambert, RLSW, Oficina Garcia Santovena, Sebastiana Marc, Mariano Toscano San Gil, Oficina Morales Van Geen&Asociados ...

    Nous vous demandons de ne réaliser aucun paiement d'argent si vous n'êtes pas sûr que, votre interlocuteur téléphonique n'est pas habilité par notre société et que, le versement correspond au travail pour lequel vous nous avez engagé. Aucun frais supplémentaire ne sera demandé.

    Si à réception de ce courrier, vous avez déjà été contactés par ces personnes, nous vous prions de vous mettre en contact avec nos bureaux, pour que nous puissions effectuer les démarches correspondantes auprès des autorités pertinentes.

    Nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos sincères salutations.

    Christine Dricot (Directrice Générale)

     

    (cette dame tente de se faire passer pour un ange en robe blanche. Elle a un culot monstrueux... On serait presque ému !! Elle se fait aider par les anges suivants en 2007 pour faire affirmer que SC revend bien les semaines des victimes : Michel Champion : 06 26 10 16 21, Geneviève Weber : 06 81 09 89 81)

     

    Témoignage du 12-12-07

    N° de tél communiqués par Strategy Conection, (puisque c'est le règne de l'impunité ! ) en vue de démontrer que des gens font affaire avec cette société:

    Ce sont des escrocs:

    - Mme LANDOIS en Savoie, 70 ans, en journée au 06 42 17 63 65
    - M. et Mme LUSCHER en Belgique au 0032 499 29 14 70
    - M. Michel CHAMPION de 10h à 20h au 06 26 10 16 21 (Lyonnais)

    (Champion est toujours là !!)

     

    En 2008, Strategy Conection intervient toujours à la barbe de la justice dans les mêmes locaux..! Quelles complicités ??

     

     

    Suner Arnoux, Trevi Pearson, ou BALMAR

     
    Ces sociétés sont équivalentes, tandis que voici la dernière née: FIRST BUILDERS CORPORATION Edificio melior, calle palma del Rio 19, 29004 Malaga, Espagne. Prétend revendre une semaine pour 19000 euros !!! et demande en conséquence 9000 euros de frais et de rétribution, banque Bankinder à Fuengirola/Malaga. Aucun nom de responsable sur les documents.

     

    HISTORIQUE D'UNE REVENTE D'UNE SEMAINE EN TEMPS PARTAGE: TEMOIGNAGE: 22-3-04


    "Début septembre 2003, nous avons été contactés téléphoniquement par Madame Sandra LOPEZ pour le compte de la société SUNER ARNOUX située à Malaga (Espagne) pour la revente de notre semaine en temps partagé dans la résidence Somnis à Cambrils (Espagne).
    Puis une proposition par fax nous a été faite, et nous avons répondu que nous étions intéressés, alors une invitation à nous déplacer à Malaga pour signature de la revente de cette semaine nous a été proposée.
    Le 26 septembre 2003 nous sommes partis de Poitiers pour Paris.
    Le 27 septembre 2003 nous avons pris le vol Air France AF 1730 pour Malaga.
    Dans l'après-midi du 27 septembre 2003 nous avons été reçus au siège social de la société SUNER ARNOUX (Edificio Melior, calle Palma del Rio 19, 29004 Malaga) par Monsieur Philippe SOLER, qui nous a expliqué la chronologie de la revente de notre semaine en temps partagé. Nous avons signé les documents relatifs à cette revente sous la référence SL0912GA.
    Le 28 septembre 2003 retour de Malaga pour Paris vol Air France AF 1731 et retour à Poitiers.
    Le 1er octobre nous avons été contactés téléphoniquement par Monsieur Jean Pierre DEMONGE pour lui adresser un premier versement de3000 euros.
    Le 3 octobre 2003 nous avons fait un transfert bancaire de 3000 euros au bénéfice de la Rabobanks Netherlands, puis transfert sur Bank Crozier International, puis transfert sur le compte FFC SUNER ARNOUX LLC A/C # 10197810001042
    Le 10 novembre 2003 appel téléphonique de Monsieur Jean Pierre DEMONGE nous demandant de faire un deuxième versement de 6000 euros, et que dès que la preuve de ce transfert (envoi d'un fax) sera faite nous devrions être crédités sur notre compte de la somme de 29500 euros au plus tard au bout de trois jours.
    Le 12 novembre 2003 nous avons effectué le versement des 6000 euros demandés selon la même procédure Rabobanks Netherlands, puis transfert sur Bank Crozier International, puis transfert sur le compte FFC SUNER ARNOUX LLC A/C # 10197810001042.
    Le 26 novembre 2003 réception d'un fax de Monsieur Jean Pierre DEMONGE, nous indiquant un changement des références bancaires. Après information prise téléphoniquement nous devions être crédités du second versement des 6000 euros et refaire un nouveau transfert de ces 6000 euros sur les nouvelles références bancaires. Cette opération n'a jamais eu de suite.
    Le 13 février 2004 nous avons adressé une lettre recommandée à SUNER ARNOUX demandant le remboursement intégral des frais engagés pour cette transaction (10238,28 euros).
    Le 17 février 2004 appel téléphonique de Monsieur Jean Pierre DEMONGE nous assurant que tout allait se régler d'ici la fin février.
    Puis le 26 février 2004 réception d'un courrier de SUNER ARNOUX nous indiquant que notre dossier à été transféré au siège social de la société aux USA. Ce courrier nous précise que leur client fait jouer l'article 5 de la Direction Européenne 94/47CE du 26/10/94 quant au droit de l'information, et qu'il ne manquera pas de nous informer sur l'évolution de cette affaire.
    Depuis, après plusieurs tentatives d'appels téléphoniques sans succès nous avons appris par un message vocal de la compagnie téléfonica que la ligne n'existait plus depuis le 17 mars 2004.
    Conclusion, cette société s'est évaporée.
    Sommes nous les seuls dans cette situation?"

     

    Témoignage du 29-9-04

     

    "Bonjour,

    Je viens de tomber par hasard sur votre site et quelle ne fût pas ma surprise de trouver le récit précis de l’arnaque dont mes parents ont été victimes.

    Il s’agit exactement de la même pratique. Mes parents et moi-même nous sommes fait avoir par des discours bien rodé de la part de Messieurs SOLER et DEMONGES.

    Les dates correspondent à quelques jours près et la chronologie des évènements trait pour trait.

    Je confirme par contre avoir pu joindre le secrétariat jusqu’au mois de mai mais j’ai eu du mal à garder mon calme et l’on raccrochez au nez et plus répondu après.

    Je suis désespérée car je ne sais pas comment faire pour que mes parents soit indemnisés et je m’en veux de ne pas avoir senti l’arnaque qui finalement était grosse comme VERSAILLES.

    Pour notre compte nous avons versé la somme de 9000 € sans compter les frais de virement et les intérêt du prêt contracter par mes parents pour l’occasion. Les frais de déplacement s’élèvent environ à 1500 € ; nous avons fait le trajet de Marseille à Barcelone en voiture pour réduire le coût et avions pris l’avion jusqu’à Malaga.

    Quelle procédure doit-on suivre pour espérer être remboursé ?

    Merci d’avance".


    Poursuites ?

    Nous avons un certains nombre de personnes trompées par SUNER ARNOUX. Nous proposons à ces personnes, après réponse du Procureur de la République à leur plainte, d'envisager des poursuites pénales. Prenez contact avec nous.

    L'un d'entre vous nous a adressés une lettre circulaire de Suner Arnoux lui demandant un délai de 3 mois supplémentaire pour revendre, car le soi-disant client-acheteur se réclamait de l'article 5 de la directive européenne sur le droit à l'information…L'article 5 des décisions de la directive prévoit ce délai de 3 mois lorsque le contrat ne contient pas les informations exigées en annexe de la directive. Or c'est Suner Arnoux qui a établi le dit contrat et le soi-disant acheteur n'a pas fait valoir quelles informations il manquait au contrat ! C'est une preuve des interprétations mensongères de la société en question, utilisées pour faire lanterner les opérations et prendre le temps de disparaître momentanément de la circulation.

     

    Témoignage du 22-5-06

     

    " J ai été contacté ce jour a 20 h 50 par un représentant de la société Balmar (Monsieur Alain CHANDELIER Tel : 0034 606 928 945).

    Celui ci a proféré des menaces a mon encontre, m indiquant qu' il me sommait d' envoyer les papiers, qu' il m avait filmer durant l entretien et que si je ne m'executais pas, il m envoyait un avocat.

    Quels conseils me donnez vous ?

    Si vous pouvez me contacter le plus rapidement possible"

     

    Univers Vacances

    Disparaît provisoirement à l'été 2004

    TEMOIGNAGE: (février 2004)

    "Pour infos,
    nous venons de vivre exactement ce que vous décrivez dans la rubrique
    "une semaine gratuite"

    Cela se déroule sur la plus grande place de marrakech avec des bons à
    gratter qui comme par hasard vous donne droit à une semaine gratuite, "le
    meilleurs score" !!! d'après le rabatteur. Et bien le hasard fait que cette
    offre est évidement systématique pour appater le client.
    Vous êtes en vacances, déconnecté, et en plus, on vous offre une semaine
    dans un hôtel 5*, c'est vraiment votre jour de chance.

    Il s'ensuit le grand jeu dans un hotel de luxe avec 3 heures d'explication
    pour aboutir à une offre "exeptionnelle" : 55000 F investit sur 6 ans pour
    avoir accès à un catalogue de voyage à des prix 50% inférieur au marché !
    Le tout à l'entête de "Interval International" et de son catalogue.

    Heureusement par manque de temps, on a coupé court à l'argumentaire du
    vendeur, de retour à paris et après quelques recherches on a découvert
    plusieurs sites, dont le votre, dénonçant ce type de système.

    Pour informer les futurs touristes de passage à marrakech qu'ils risquent de
    se faire avoir, n'hésitez pas à faire passer cette information."

     

    HISTORIQUE.

    L'ancêtre de UNIVERS VACANCES est HERMES INVESTISSEMENT. Les escroqueries très nombreuses ternirent la réputation de cette société au point qu'elle changeât d'appellation. Une association s'était constituée pour lutter uniquement contre les agissements de cette société. Cette association a disparu mais la société demeure. Celle-ci vend un droit d'utilisation d'hébergement ( de semaines en temps partagé) pour 20 ans ( 94 rue Tensift, quartier Semlalia, 40000 Marrakech), opère pour le compte du groupe " GRUP IMMOBILIARI I LLEURE " (GIL) dont le siège social se trouve en Andorre, Av. Princape Benlloch n° 66-72, Bureau 409, Andorre la vieille. Elle vend des semaines dans la résidence " Le MARRAKECH ", et dans l'Hôtel " KENZI LOUKA " à Marrakech dont elle est peut-être propriétaire. Le contact officiel fut longtemps Philippe LOBELL0 dont l'adresse était en France : Agence France, SL PRO, CLUB AIDA, 41 rue André Lenôtre, 30900 Nîmes. Cet individu se présentait comme simple vendeur. Aujourd'hui il travaille dans une autre société au nord de l'Espagne: "Vacances du 21ème siècle". Autres vendeurs : Eva Gonzales, Katia, Séverine, Myriam.... Mais on le retrouve également comme "banquier" à Univers Vacances.

    La banque qui encaisse l'argent est la Banca Privada d'Andorra, 19 Av. Carlemanny Escaldes. Andorre la vieille. N° de compte : 1242756682 CLE RIB 51. Son correspondant en Europe est la Société Générale, exactement comme pour Key World international.

    UNIVERS VACANCES a donc pris le relais avec exactement les mêmes références, les mêmes contrats au nom du même groupe GIL ; récemment c'est encore Hermes Investissement qui encaisse les chèques pour Univers Vacances.

    Nature de la tromperie ou de l'abus de confiance :
    Il n'y a pas à proprement parlé une escroquerie en termes juridiques, mais une immense tromperie fondée sur un HARCELEMENT invraisemblable dont le but est de faire craquer les gens. Cela commence dans la rue : la future victime gagne une semaine de vacances qu'elle est conviée à aller faire confirmer dans un hôtel. Là on va la prendre en amitié et ne pas la lâcher avant qu'elle achète une semaine. Elle aura sa semaine " gratis " ensuite. En réalité elle va la payer très cher.
    Oralement on lui dit qu'elle n'achète pas du Timeshare et d'ailleurs le mot n'est pas écrit dans le contrat. Tous les vendeurs de Timeshare se relaient auprès de la victime pour la faire céder c'est-à-dire lui faire signer un contrat. Les nouvelles méthodes de vente consistent à faire croire à la victime qu'on lui offre un contrat-abonnement à des réductions fantastiques de voyages, de transport (avion et voiture) par l'intermédiaire d'Interval International (cf la Gold Card: voir la rubrique sur notre site). En fait le vendeurs font signer pour un contrat Timeshare. Peu de victimes parviennent à s'échapper, car il faut faire violence aux vendeurs pour parvenir à partir de l'hôtel Kenzi Sémiramis (pendant l'été 2003)

    Enumération des éléments de l'abus de confiance :

    -Harcèlement qui dure de 4 à 5 heures dans un hôtel. Toutes les victimes s'accordent sur ce temps qui est le temps pendant lequel tous les vendeurs de Timeshare s'affairent auprès de la victime.

    -Propositions mensongères de réductions de 50% sur les billets d'avion.
    -La proposition d'un Timeshare pour 20 ans ne tient pas compte de l'âge de la victime. C'est un abus. Des gens de 50 ans et plus ne devraient pas se faire offrir une semaine pour 20 ans, ce n'est pas honnête.
    -Il n'est pas dit dans le contrat qui est le directeur de la société Univers Vacances; de la même façon le directeur de la société fondatrice GIL n'est pas connu.
    -Les propriétaires des résidences " Le Marrakech " et " Kenzi Louka " ne sont pas connus.
    -Il n'est pas dit dans les contrats qu'il s'agit de Timeshare. Par contre il est bien dit qu'il s'agit d'un droit d'utilisation d'hébergement.
    -Il est dit au point 4 de la Déclaration de compréhension que le droit en question peut être légué, loué, revendu à des sociétés spécialisées de la revente à tous moments : ceci est faux. Seul le propriétaire des résidences, ou le promoteur, peut décider à tous moments de revendre et de gruger les propriétaires du droit d'usage de semaines. Mais l'acheteur de droit d'usage de semaines ne pourra jamais revendre, et il louera avec les plus grandes difficultés. Cette impossibilité de revente est une spécificité du Timeshare. En effet ce droit d'usage est un abus qui ne vaut rien. En fait ce droit d'usage vise à vous faire entrer dans un système dont vous ne pourrez pas sortir ; on vous fidélise à lui, et votre nom va être inscrit dans une liste qui va être transmise à toute une série de voyous commercialisateurs qui vont vous harceler durant des années…
    -Le droit d'hébergement ou droit d'usage, payé en général 65000F, ou 9900 euros (soit 495 euros l'an) s'accompagne de charges (167, 10 euros l'an), d'une adhésion à Interval International (212 euros pour 3 ans, soit 71 euros l'an), de frais de réservation en cas d'échange (140 euros). Ces frais annexes, en plus du droit d'hébergement, se montent à 378 euros soit 2480 F. Ce qui porte la semaine à 495+378=873 euros ou 5726 F (si tous les ans les victimes utilisent leur semaine) . Tout cela n'est pas dit au départ et pas une victime n'a l'occasion de faire ces calculs avant plusieurs mois .
    -Le contrat fait croire que 4500 résidences et hôtels sont disponibles par Interval International. Cela est faux. Il est extrêmement difficile de pratiquer des échanges (point 7) dans ces résidences et hôtels.
    -La société fait croire que le droit en vigueur est le droit marocain (point 6 des Conditions générales ) car la vente a lieu au Maroc dans une résidence du Maroc. Or le droit est en fait celui du siège de la société fondatrice : GIL, donc le droit d'Andorre, or Andorre dépend de l'Europe. Ceci est important : dans les conventions avec le Maroc, l'acheteur a droit à 3 jours de rétractation seulement. Alors qu'en Andorre comme en Europe il y a un droit de rétractation d'au moins 10 jours qui doit être inscrit sur le contrat. Or ici cela ne figure pas au contrat et une fausse information est donnée.

    -Vous voulez faire profiter de votre semaine des amis ? En récupérant le montant des charges ? Univers Vacances vous voit venir ! Il faut payer de nouveaux frais, ben voyons, ça serait trop facile de tenter de récupérer vos billes !! (mars 2004)

    Les points réellement litigieux concernent la promesse de revente, la juridiction compétente, la qualité des gens qui sont derrière cette affaire, le temps accordé pour se rétracter, le harcèlement, les méthodes de vente très agressives..

    Néanmoins UNIVERS VACANCES ou UNIVERSAL VACANCES, alias HERMES INVESTISSEMENT, a adopté la stratégie 1) de ne pas encaisser les acomptes de suite et de respecter dans les faits les 10 jours de rétractation propre à l' Europe, 2) d'accepter les demandes d'annulation de contrat dans les 10 jours. C'est la seule société du Timeshare à faire cela à notre connaissance. Cette nouvelle stratégie semble faire suite à des déboires importants qu'a connus Hermes Investissement.

    Mais les récentes annulations de contrats suite à des abus intervenus en fin de "semaines offertes dites gratuites" ont fait réagir Univers vacances. Ainsi lorsqu'une annulation de contrat a lieu aujourd'hui (janvier 2004), cette société réclame le paiement de la semaine gratuite (qui servait d'appât) et 518 euros de frais juridiques..!

    Nous conseillons de faire bloquer cartes bleues et chèques par votre banque lorsque vous êtes dans les délais. La banque doit accepter de faire ce blocage en faisant valoir les lois de 1998 sur le Timeshare en France et en Espagne. Egalement d'écrire en recommandé à Univers Vacances pour tout annuler.

    Si vous n'êtes plus dans les délais, tentez de transiger pour vous faire rembourser en argumentant sur la nullité du contrat en droit. Cette nullité peut être obtenue devant les tribunaux ; serez-vous remboursé pour autant ? Alors tentez de profiter de votre semaine ou d'en faire profiter d'autres.

    Témoignage du 28-6-04 concernant deux semaines de vacances supplémentaires.

    ( en compensation d'une vente "forcée", une victime obtient une semaine en plus de celle "gagnée" dans la rue. On notera l'exaspération de cette victime. Il est possible que les personnes désignées comme étant d'Interval International et RCI ne soient en fait que des vendeurs déguisés...)

    "Bonjour,
    Nous sommes rentrés samedi de Ténérife où nous avons bénéficié de notre semaine cadeau (gagnée dans la rue à Marrakech) et de notre semaine de bienvenue (pour avoir "adhéré" à Interval) (en réalité à une semaine de timeshare d'Univers Vacances). Lors de la première semaine, nous avons rencontré (entretien obligatoire de 2 heures) un dénommé Frédéric Giboullot (ancien modèle de carte d'identité qu'il a jugé bon de nous montrer !!!) employé par Interval International, qui souhaitait savoir où nous avions acheté et si nous étions satisfaits. Il n'a pas été déçu de ce que nous lui avons répondu.
    Nous racontons les faits sur notre harcèlement à Marrakech et nous lui exprimons notre mécontentement et regret face à cet achat précipité. Il nous dit rencontrer de plus en plus souvent des gens dans notre cas qui se sont fait arnaquer (ce sont ses termes) et même pire que nous... Je lui réponds que je ne comprends pas pourquoi I I, informé de ces abus, ne cesse pas ce trafic à Marrakech.
    Très embarrassé, il m'explique alors, que toutes les personnes ayant acheté n'auraient plus rien à la fin du compte...(?) Je m'insurge, en lui déclarant que de toutes façons nous n'avions pas grand chose, et que si la résidence prenait feu ou bien que le gérant mettait la clé sous la porte nous n'aurions plus rien du tout et qu'il fallait que tout cela cesse de toute urgence pour que d'autres ne se fassent plus arnaquer. Tout ceci le gênait beaucoup. En fait, il était là pour nous proposer une revente éventuelle....mais face à notre révolte il n'a pas déballé clairement son intention.
    Nous avons quand même appris que notre numéro de semaine n'était pas fixe, qu'il fallait demander à notre résidence tous les ans, quelle semaine nous était attribuée et qu'en fait les semaines sont vendues jusqu'à 5 fois chacune et qu'il n'y a que 2 chambres dans l'hôtel le Marrakech qui étaient pour les échanges, donc peu de probabilité de pouvoir retourner dans la résidence chaque année.
    Je ne me suis pas gênée de lui dire qu'une procédure était en place, en France, contre cette mafia de l'arnaque et que j'y avais contribué en déposant une plainte.
    Il a terminé son entretien comme il l'avait débuté sans rien nous dévoiler de ses intentions.
    La deuxième semaine, nous avons rencontré un commercial de RCI. Même topo, mêmes questions, même étonnement sur le produit que nous avions acheté ; mais à la fin du compte il y avait une visite obligatoire d'une nouvelle résidence en construction en vue d'acheter une autre semaine. Alors là c'en était trop, ils allaient trop loin.... Je devins extrêmement désagréable avec le commercial, car il m'a obligée à monter dans sa voiture et m'a dit que je devais lui consacrer quelques heures de mon temps ( condition stipulée dans les papiers que j'avais reçus avec la confirmation de l'hébergement) J'étais d'accord pour lui exposer mon dossier mais de là à racheter une semaine de timeshare il allait trop loin. Le ton a monté; il est devenu agressif et il nous a alors confié à une autre commerciale. Elle s'est tout d'abord excusée pour lui, a écouté notre mésaventure, désolée pour nous, puis elle est entrée dans son déballage d'arguments en vue de nous faire adhérer à RCI (en fait d'acheter une semaine de timeshare avec la bourse d'échange RCI). Nous n'en sommes pas revenus !!!
    Elle nous a proposé de nous reprendre notre semaine achetée à Marrakech (avec une plue value, soit 70 000 francs + le prix du billet pour le vol jusqu'à Marrakech) en échange de 2 semaines achetées dans la résidence Parque Albatros (RCI) où nous étions logés gratuitement. Nous avons décliné tout de suite son offre sans même attendre le montant.
    Nous nous sommes séparés sans problème.
    Nous nous sommes demandés jusqu'à quel point nous étions manipulés. Ces semaines vendues à Marrakech font le bonheur des pseudo- revendeurs qui disent travailler pour Interval ou pour RCI. Ce trafic n'est malheureusement pas prêt de s'arrêter si les hautes autorités n'interviennent pas.
    Nous pouvons néanmoins confirmer que les semaines gratuites le sont réellement et que le désagrément n'est que de quelques heures en début de semaine.
    Je voulais vous informer afin que vous puissiez utiliser mes informations ,si besoin, pour d'autres personnes.
    Amicalement."

     

     

    Temoignage du 2 Juillet 2004.

    "
    Bonjour,

    Brièvement, je tiens à témoigner une fois de plus contre la société Hermès Investissement, qui m'a vendu (il y a 4 ans) un Time Share en lieu et place d'une nouvelle formule incroyable pour voyager à prix discount....jeune et mal informé, je me suis fait lamentablement arnaqué et j'ai perdu plus de 10000 euros alors que je commençais à peine dans la vie active.
    Tout était strictement identique à ce qui est raconté sur votre site : le grattage, les grands gagnants, la visite du Kenzi Semiramis, le blabla; les mensonges, le jus d'orange, l'acompte obligatoire, bref du grand n'importe quoi et je me demande comment j'ai fait pour y croire moi qui ne suis pas d'un naturel naïf...
    C'était simplement le manque d'information sur le concept même du time share.
    Sachez que je suis même retourné à Marrakech dans leurs bureaux pour négocier l'annulation de ma semaine, mais rien à faire, je sentais que je n'étais pas en position de force et que la mafia était derrière, et que mon intérêt n'était pas de faire trop de bruit...
    J'ai donc essayé de rentrer dans leur jeu en leur faisant croire que je voulais revendre des semaines moi aussi afin d'en savoir plus sur leur organisation. Effectivement Philippe Lobello, la fameuse Myriam, et surtout Cédric...., un libanais bien mafieux, sont les têtes pensantes de cette organisation. Cédric ......reste le patron local et le pire voyou de la terre. Il faut absolument citer son nom sur le site internet.


    Vous avez aussi raison de mettre en garde contre la COGEP et SCF que je connais aussi très bien, car là encore c'est une arnaque sans nom. Je suis par ailleurs intimement convaincu qu'ils collaborent avec Hermès pour remettre une deuxième couche d'arnaque. D... est le nom de ce voleur qui veut vous vendre un appartement permettant de vous défiscaliser et de vous reprendre votre time share...son système ne tient pas la route, mais son vocabulaire bien rôdé en droit immobilier peut faire la différence et vous noyer.

    En conclusion, je crois que la meilleure façon d'en sortir c'est de tirer un trait sur ces arnaques, d'en informer un maximum de monde, et de faire le deuil de son argent bêtement perdu.
    Pour moi ça fait 4 ans que je me suis fait arnaquer et personne ne m'a réclamé les fameuses charges annuelles...je les attends de pieds fermes par ailleurs.

    Si vous avez des moyens de recours nouveaux, je serai preneur de ces informations.

    cordialement, "

     

    Universal Travel Concept, ou Concept Travel, ou Concept Program

    ou Universal Design Project =Resa Direct= Privilege travel Club...

    Directrice :Mme Pambouc Christine.

    (Nous avons allégé cette rubrique et supprimé des textes parmi les plus anciens. Sur demande, ils peuvent être transmis)

    Ces nouvelles appellations datent de 2004

    Voir entre autres le site www.avantagestravelclub.com, et le site www.worldtraveltour.com

    Ces sites sont intéressants à regarder. Il est impossible d'imprimer par exemple le cadre worldtraveltour avec le contenu des textes extrêmement pauvres par ailleurs. Les textes sont séparés du concepteur du site ! Pourquoi donc ? Pas de preuve ? Vous ne trouverez pas une seule adresse, pas un seul nom de responsable. Est-ce secret ? Vous ne trouverez pas un seul nom d'hôtel si vous voulez vérifier que aurez 50% de réduction dans 4200 hôtels, quant à la carte "Carte Hôtels", essayez de vous la procurer et parlez nous en !.. et tout à l'avenant (mais vous trouverez sur internet la carte "Hotel express International" pour 270 euros sans passer par ces faiseurs...)

    Mme Pambouc a inventé les packs vacances de 35 mois (3 ans moins un mois) à la fin des années 90 pour échapper aux lois sur le timeshare (3 ans et plus). Ces packs consistaient en la possibilité de bénéficier de 3 à 4 semaines de séjour avec charges (dites "frais") par an pendant 35 mois, dans 4500 résidences dans le monde (celles de RCI), avec en outre des cartes dites de réduction (sur les hôtels, les locations d'auto, les avions, la thalasso..etc). Des critiques innombrables ont été faites sur cette volonté de vendre un produit qui échapperait aux lois du timeshare, critiques émanant de toutes les associations y compris de l'APAF, pourtant tant vantée par Mme Pambouc.

    Celle-ci s'est donc résolue courant 2002 à vendre un produit de 3 ans, et non de 35 mois, pour faire tomber la critique. Mais elle appelle toujours son produit "packs vacances" et elle s'évertue à expliquer qu'il ne s'agit cependant pas de timeshare.

    Après avoir fait vendre son produit abondamment en Espagne, elle a trouvé une terre d'élection encore meilleure, car sans loi sur le timeshare, à savoir le Maroc. Les affaires y ont été fructueuses depuis 2002, et les sociétés qui lui ont vendu son produit étaient réputées n'avoir aucun lien entre elles, et être mal connues de Mme Pambouc.

    Mme Pambouc ne vend pas son "produit" (pratiquement sans contenu) directement, mais à partir des copains ou exécutants qui veulent bien le lui vendre soit contre de fausses promesses de ventes, soit comme cartes de soi-disant réductions qui n'existent pas. Naturellement Mme Pambouc ne connait pas ses copains et exécutants, ils escroquent tous les touristes, mais elle n'est pas au courant. C'est normal, elle ne contrôle pas ce qu'ils font, ben voyons !!

    Mais le plus extraordinaire est que ces sociétés exécutantes, que Mme Pambouc ne connait pas bien, ne roulent jamais UTC ou Resa Direct dans la farine, Pourquoi donc ? Seuls les touristes sont enfarinés, mais jamais Mme Pambouc ! Allez vous donc savoir pourquoi !

    Mme Pambouc dit ne recevoir que 1000 euros sur son produit en 2007. Elle ne délèguerait que la charge de le vendre à ses amis et non celle de le faire fonctionner puisque c'est elle qui a la centrale de réservation. Pourquoi ce circuit qui rapporterait de l'argent essentiellement aux vendeurs qui ne seraient que des parasites à ses yeux (ils empocheraient entre 6000 et 20000 euros ) ? Ce circuit n'est-il pas là uniquement pour diluer les responsabilités et brouiller les cartes, puisque finalement c'est au niveau de la centrale de réservation que gisent les plus gros problèmes de mensonges relatifs aux soi-disant réductions de voyage et autres ??

     

    Octobre 2003: Prix auxquels sont vendus les "packs"

     

    Vers la fin de février 2004, la presse rapporte qu'il y a eu une descente de police dans les locaux de la société INMO DE LAS ISLAS, alias ROCA VOLCANICA à Tenerife...

    UTC a traité avec INMO de las ISLAS, plusieurs fois, et encore il n'y a pas longtemps. UTC prétend ne pas avoir été payée par cette société, pourtant elle reconnait que son produit a bien été vendu et a inscrit les acheteurs dans ses registres ! Elle prétend ne rien savoir sur cette société ! Rigolons ! UTC a-t-elle porté plainte ? Elle ne porte pas plainte contre ses amis.

    Elle passe contrat en avril 2004 avec PRO VOYAGES de Palma, un substitut de ELITES LOISIRS qui nicherait au Luxembourg !

     

    Pourquoi ne vend -t-elle pas son produit elle-même ?

    1) Il lui faudrait éviter de mentir sur les tarifs de voyages, et sur les facilités d'obtenir les 4 semaines par an pendant 3 ans..car elle se ferait attraper immédiatement puisqu'elle a pignon sur rue. Tandis que que les sociétés, qui vendent pour elle, peuvent mentir, elles disparaissent aussitôt

    2) Il est beaucoup plus intéressant d'expliquer qu'elle n'a que des relations de commerçants avec ces sociétés, dont elle méconnait les pratiques.

    3) Si UTC vendait elle-même, il lui faudrait dire où est sa banque et quel est son compte bancaire... or ça c'est top secret ! Vous avez tout compris ??

     

    Témoignage: décembre 2003

     

    "Bonjour,

    J’ai fait l’acquisition il y a 2 ans de cartes de voyages donnant droit à des reductions avantageuses (cout de l’achat 8000€) . Lors de mon achat , le vendeur m’a certifié qu’il me reprendrait les cartes et me rembourserait l’intégralité des sommes versées sur simple retour du coffret. Malheureusement , apres m’avoir mené en bateau la société a déposé le bilan , quels sont mes recours possibles ?

    Cette société s’appelle PLANETE EVASION , je leur ai fait parvenir les cartes mais ils les ont laissées en souffrance au bureau de poste et elles m’ont ete retournées.

    Merci de me tenir informé sur la suite des évènements à venir."

    (Cette société n'a jamais déposé le bilan, elle continue ces affaires sous le nom de Planet Voyages et a gardé le compte en banque PLANETE EVASION)

    Correspondance avec UNIVERSAL TRAVEL CONCEPT:

    (Mr L se plaint à Planete et à UTC du comportement de Planete Evasion et finit par écrire à C.Pambouc, voici cet échange de mails) :

     

    Mail à MR LABORDE de Planète Evasion :

    Date:
    Fri, 24 Mar 2006 de L

    Objet:
    RECLAMATION

    À:
    info@planetevasion.com


    Monsieur LABORDE,

    Suite à l'achat de cartes de voyage lors de notre séjour au Maroc le 13/08/2004 , vous nous aviez confirmé qu'en cas de non satisfaction ou qu'en cas de problèmes , sur simple renvoi de ces dites cartes , je serai remboursé. Quel n'est pas mon étonnement que, suite aux plusieurs appels de notre part (plus de 10 APPELS en tout), on nous fasse tourner en rond , "...la personne du service réclamation n'est pas la...." , "....il faudrait rappeler plus tard , il n'y a personne...." etc.Je vous rappelle tout de même que je suis venu dans vos locaux et que je connais vos effectifs ( environ 5 personnes), je trouve donc tres dommageable de me prendre pour un idiot en me faisant croire que lorsque l'on appelle il s'agit d'une multinationale disposant de plusieurs services...

    Aujourd'hui ,nous sommes le 24/03/06 je viens de regler la somme de 18 Euros 42 correspondant au retour des cartes que je vous ai envoyés (le 3 DECEMBRE 2005 sur vos recommandations ) par colissimo internationnal , et qui n'ont pas été réclamés par votre société depuis le 27 DECEMBRE 2005 date à laquelle un avis de souffrance vous avait été livré.

    Donc de deux choses l'une ou cette affaire est réglé comme elle l'aurait due etre , c'est àdire entre gens HONNETES ou nous déposerons plainte contre vous et votre société.

    J'attends donc de vos nouvelles pour savoir si lors de mon prochain envoi , vous serez disposé à aller a votre agence postale récupérer le colis , puis dans un second temps comment vous me regleezi les 7900euros de cartes +(18, 42+23,80) correspondant aux frais d'envois et de retour qui me sont imputés suite à votre négligence!

    Je ne vous salue pas.

    Un client très mécontent.

    ................................

    Réponse

    Subject: MESSAGE DE PLANETE EVASION

    Monsieur,
    Nous vous informons qu'on a donné votre dossier au service de revente, nous tenons à vous dire également que nous traitons votre dossier en priorité.

    Cordialement;

    ......................................

    (Mr L s'adresse alors à C.Pambouc le 10-4-06)

    Réponse

    Subject: REPONSE A VOTRE MAIL DU 10/04/06

    >>> Cher Monsieur,

    >>>

    >>> Nous en tant que Ste UNIVERSAL CONCEPT TRAVEL avons bien reçu votre

    >>> mail, et tenons bien a vous repondre.

    >>> Nous sommes, comme vous le savez d'ailleurs, le fabricant du produit

    >>> UNIVERSAL TRAVEL PROGRAM, production qui est vendue auprès de

    >>> Sociétés ou grossistes. C'est dans ce cadre que nous avons reçu du

    >>> Maroc une commande pour vous en date du 18/10/2004, que nous avons

    >>> honorée, par l'envoi directement à l'adresse du souscripteur du coffret acheté.

    >>> Notre engagement ensuite, vis a vis de l'adhérent est de traiter ses

    >>> demandes de reservations et ce en tenant compte des avantages

    >>> produits proposés dans ce coffret. Notre rôle s'arrête à cela.

    >>>A la lecture de votre mail, j'en deduis que vous souhaitez que cette

    >>> societe vous rachete ce qu'elle vous a vendu en 08/2004 et que vous

    >>> n"y parvenez pas!

    >>>Je ne sais pas si je peux vous aider, mais envoyez moi les contrats

    >>> qu'ils vous ont fait signes par fax au 00 34 95 237 61 15 ou par

    >>> mail a christine@resa-direct.com, je ferais au mieux.

    >>>Dans cette attente, je vous adresse mes cordiales salutations.

    >>>

    >>> CHRISTINE Pambouc

     

    (Mr L envoie donc ses contrats et ne recevant aucune réponse, il envoie un nouvel email le 22-5)

    > Bonjour,

    >>> Avez-vous bien recu mes contrats et autres documents concernant le

    >>> remboursement et la reprise de mes cartes?

    >>>Cordialement

    Réponse

    From: CHRISTINE [mailto:christine@resa-direct.com]

    >> Sent: Monday, May 22, 2006 4:49 PM

    >> To: L

    >> Subject: Re : REPONSE A VOTRE MAIL DU 10/04/06 (il s'agit du 22-5 !)

    >>

    >> Cher Monsieur,

    >>J'ai bien reçu tous vos elements et ma charge de travail fait que je

    >> n'ai pas pris le temps de vous repondre, bien evidemment je m'en excuse!

    >>A leur lecture, il me semble que seule une demarche amiable avec

    >> cette Sté pourrait vous permettre un remboursement car rien dans

    >> ces ecrits n'est contractuels et concrets.

    >> N'hesitez pas a me joindre au 01 45 03 23 77 ou 01 45 04 78 99 je

    >> suis a votre disposition

    >> Bien cordialement,

    Christine

    Réponse le même jour de Mr L

    " Je comprends bien , c'est ce que j'ai tenté de faire , mais cette

    >> société n'existe plus , il doit bien y avoir une entité qui supervise

    >> toutes vos unités de vente dans le monde et qui doit permettre de

    >> résoudre de tels conflits.

    >> Cordialement"

     

    Réponse le même jour de C.Pambouc

    From: CHRISTINE [mailto:christine@resa-direct.com]

    > Sent: Monday, May 22, 2006 5:54 PM

    > To: L

    > Subject: Re : Re : REPONSE A VOTRE MAIL DU 10/04/06

    >> Cher Monsieur,

    >> Il n'y a pas d'entite qui supervise toutes ces Societes et je vous

    > rappelle que ce ne sont pas NOS UNITES DE VENTES. Nous fabriquons,

    > nous recevons des commandes et nous livrons a des Societes distinctes et variees.

    > > Ces Stes n'ont aucun lien avec nous, si ce n'est de commander notre

    > fabrication, leurs engagements ne nous concernent pas.

    > > A notre niveau nous recevons une commande, le paiement et nous livrons.

    >> Je suis bien consciente que ma reponse ne vous satisfera pas, mais

    > nous ne sommes en rien concerné par les manquements de ces Societes et

    > j'attire votre attention sur le fait que seules les personnes ayant

    > perçu vos fonds sont à même de les restituer.

    > > Tres honnetement, rembourseriez-vous quelqu'un a qui vous ne devriez rien?

    > Je pense que non, et c'est tout a fait normal.

    > > Tres cordialement,

    > Christine

    Réponse de Mr L le 23-5

     

    Le 23/05/06 8:24, Mr L a écrit :

    > Chère Madame ,

    >Je comprends bien votre position , mais comment puis je résoudre mon problème?

    > Si vous n'etes pas responsable de ses unités de ventes il doit bien y

    > avoir un siége social , je suppose que n'importe qui ne peut pas

    > vendre ces cartes et avoir pignon sur rue sans en référer à une

    > autorité hiérarchique...Ces "vendeurs" sont commissionnés sur leur vente donc il y a bien une "société"

    > qui supervise ce qui se passe. Dois je me rapprocher du siège de

    > Universal Travel (ler) Concept?

    > Je compte sur une aide précieuse de votre part.

    > Comptant sur votre bienveillance, je vous prie d'agréer Madame mes

    > sincères salutations.

    > L

    Réponse de C.Pambouc le même jour

    Bonjour,

    La Ste qui vous a vendu etait une Société dument constituee avec des employes payes effectivement a la commission. Une fois que ces Sociétés deposent le bilan et cessent leur activité, il n'y a plus de recours juridique, cette loi europeenne est egalement appliquée en France.

    Vous pouvez consulter gratuitement des avocats aupres de votre Mairie, et je pense, pour bien connaître le droit des Societes, qu'il n'y a pas de recours en cas de liquidation de l'entreprise.

    Bien a vous

    Christine

    (la dite Christine confirme donc la cessation d'activité pour couvrir Planete...)

    ............................

    (Commentaires: nous venons de recevoir un document en date du 8-6-06 émanant de Planete Voyages/Evasion, signé J Durand, qui demande à une victime de payer le solde de ce qui "est dû" pour ce même produit, directement au fournisseur, c'est à dire RESA DIRECT, centrale de réservation de Mme C.Pambouc, c'est à dire 5080 euros (par l'intermédiaire d'une banque de Torremolinos), en faisant cadeau de 1000 euros à la victime, cadeau représentant la commission de Planete.....N'est-ce pas beau ?? Autrement dit, Planete n'a pas fait faillite, les liens entre Planete et Pambouc/Resa direct sont étroits, et c'est C.Pambouc qui s'approprie les 5/6ème de la somme demandée. Le fournisseur est donc bien le commanditaire de toute l'opération, comme nous le savions d'ailleurs)


    (Nous conseillons de poursuivre la suite de l'histoire en visitant Key World International dans "affaires sociétés de A à P, et Planete)

     

    Victimes La Dorada, Salou/Andorre

    Groupe La Dorada, groupe CBM, Siège entre autres à Cala Pi à Majorque: Vacances Hivernales, Horizons, Altres, Solconsejo, Provoyages, Provacances, LAR Services, anciennement Elites Loisirs, Planet Balear. Liaison avec UTC..

    Lire un témoignage en fin de rubrique du 7-1-05 sur cette mouvance

    En 2008, et peut-être avant, ce groupe se transforme en RESTOTEL à Denia, et MEDHOTEL GROUP.

     

    VACANCES HIVERNALS, HORIZONS, et dernières en date : ALTRES VACANCES, SOLCONSEJO .Seules ces 4 dernières font partie avec certitude du "groupe la DORADA", autrefois CBM Net Work qui opérait à Majorque. Vacances 21ème siècle intervient dans les résidences la Dorada, sans que nous ayons pu établir les liens avec les autres sociétés.

    Les résidences suivantes, sur lesquelles les sociétés en question agissent, appartiennent sans doutes à un promoteur unique qui les appelle toutesRésidences LA DORADA CLUB, elles semblent être au nombre de 8 réparties en Espagne, surtout à Salou et une en Andorre, mais nous verrons que c'est plus compliqué.
    Le promoteur n'est pas connu mais le groupe s'appelle " Groupe La Dorada" et, à ce titre, gère la résidence Cala Pi à Majorque, et semble posséder 40% des actions de cette résidence. La majorité de ces sociétés ont un email à Cala Pi.

    La Dorada club EL TARTER, Canillo à Andorre
    " " RIVIERA , Salou Tarragone
    NOVELTY, Salou "
    JARDINES PARAISOL, Salou
    ALDEA DEL MAR, Torrevieja, Alicante
    MARINA ARPON, Murcia
    GEMELOS, Benidorm, Alicante
    INTERNACIONAL, Costa Dorada

    Mais on trouvera encore Club Estela Dorada, CLUBOTEL Dorada…

    Les sociétés vendeurs, mandatées par le promoteur, sont diverses : TOTAL MUNDI , EURORIVIERA MARKETERS, EUROMARKETING 2000, MARKETING RANSOL EL TARTER, VACANCES DU 21ème SIECLE, VACANCES HIVERNALS, HORIZONS ……
    Ce sont des sociétés de VENTE et de " REVENTE " en même temps, qui s'enchevêtrent en ne respectant jamais la législation sur le Timeshare. Elles ont la spécialité de mélanger Packs et Timeshare, et de raconter des histoires invraisemblables fondées sur des promesses d'argent pour faire craquer les clients et en faire des victimes. Elles utilisent la méthode de "la taupe". En arrivant dans l'une de ces résidences, vous ferez connaissance avec un couple charmant, en vacances comme vous, au bord de la piscine, ou à table, qui se liera avec vous avec bonne humeur, gentillesse, et vous fera des confidences....pour recevoir les vôtres. Ce couple fait partie de la société et va renseigner le vendeur de vos intentions, de votre psychologies, de vos revenus, de votre métier... de tout; c'est ainsi que le vendeur va adapter son discours à votre cas, et le prix (!), et vous serez stupéfait de ses capacités d'intuition ! Apprenez (hélas !) à vous méfier de "l'amitié".

    Un individu très connu pour ses activitgés lucratives dans la vente de Timeshare et de Packs vacances, jamais inquité, un grossier personnage mais charmant de sa personne, menaçant au téléphone, y intervient particulièrement dans " VACANCES du 21ème siècle ": LOBELLO Philippe, et ceci depuis fort longtemps. Attention à lui.

    Les vendeurs, qui se connaissent fort bien, se partagent le travail au sein de ces résidences (donc dans le même groupe) : les uns vendent des semaines, d'autres expliquent que le 1° vendeur a fait de l'arnaque et que la semaine ne vaut plus rien, disent " racheter " pour une bouchée de pain et revendent autre chose. Cet autre chose s'avère être du vent : on vend à la victime une semaine et une sorte de passeport pour être rabatteur. La victime s'en aperçoit quand elle veut prendre sa semaine, ce qui est difficile, après avoir fait venir des amis qui eux ont le droit d'avoir une semaine…. D'autres vendeurs de la même société lui disent qu'elle s'est fait avoir par le collègue et ainsi de suite.. L'ensemble est machiavélique ;

    Exemple : La société " Vacances du 21ème siècle " (nous avons cinq dossiers) dont le siège social est situé à Calle Lluis Braille n° 1, Riviera park, Edificio Cannes, 43840 SALOU Espagne , qui prétend travailler avec un notaire, vend sous le nom de CLUB EVASION, en juillet 2002, d'une part 6 séjours d'une semaine sur 35 mois (c'est-à-dire hors de la réglementation du Timeshare), et d'autre part 2 séjours supplémentaires sur 24 mois, le tout pour 5183 euros.
    -Les 6 séjours se répartissent comme suit : 4 dans les Clubs DORADA ; 2 au sein des échanges avec Interval International (I I) dit "club Interval International" avec des réductions DITES de 50% dans 4000 hôtels dans le monde et 1500 européens. En principe Interval international agit comme bourse d'échange dans le Timeshare..
    -Les 2 supplémentaires avec les 1800 résidences de I I mais en payant 236 euros pour chaque séjour (opération "coup de cœur")

    Directeur régional: G DREWLING. Contact Olivier Martinez, Conseiller: Philippe Lobello.

    Une des victimes parvient à rompre le contrat et doit faire face à Lobello qui la menace. Elle ne paye pas et se tire d'affaire par internet avec les conseils de 2 associations.
    L'autre victime veut faire opposition dès le lendemain, mais en est découragée par un certain Mr Gérard, qui lui dit que c'est impossible. Cette victime avait gagné une semaine dans LA DORADA JARDINES PARAISOL. Au téléphone un certain Lobello est menaçant si tout n'est pas payé. La victime paye à VAC. 21ème siècle à l'adresse de Riviera Park.
    En avril 2003, elle part en famille en Andorre au club El Tarter.

    La victime est alors " entreprise " par Philippe Delaporte qui lui dit que le contrat signé en juillet pour un Pack de 35 mois a été proposé par des escrocs et ne sera pas respecté. C'est là qu'intervient la 2ème société :

    Auparavant on signalera qu'outre les personnages indiqués plus haut, interviennent également Dominique, Mme Cadaux, Cédric Michel responsable de la société Univers Vacances...

    La société Vacances Hivernals: adresses: Pleta de ransol, Ransol, Parroquia de Canillo, Andorre et également Cala Pi Club Urb. Torre Cala Pi, Solar N7, 07639 Llucmajor, Mallorca. Dirigeant: Mr ABELAC qui se partage entre Barcelone et Majorque.

    Cette société sera peu à peu remplacée par HORIZONS (mêmes contrats, même adresse, mêmes vendeurs).

    Delaporte parle au nom de cette société et propose une semaine en système flottant à DORADA EL TARTER à Ransol pour 50 ans dans toutes les résidences dites LA DORADA pour 32014 euros, moins la reprise de 4573 euros pour le pack (ça n'est pas écrit).
    Il propose en même temps avec la bourse d'échange I I une semaine additionnelle pour des réservations (10 semaines par mois, soit 120 à l'année) à faire faire à des amis et connaissances pour le compte de la victime… ! lui dit-on, en réalité pour le compte de la société. Cette proposition loufoque est extrêmement peu claire, elle n'est pas écrite en tant que telle, mais nous la trouvons écrite dans le dossier d'une autre victime qui avait acquis en 1998, avec la même société, une semaine pour 50 ans, au Club SOLANA DE RANSOL (même adresse que Vacances Hivernals) en Andorre, gérée par la FNTC/Calgary, avec des échanges prévus avec RCI. Dans un document à entête " European Collections Services " (domicilié à Palma de Mallorca), il est écrit, au nom du Club Solana de Ransol, dans les possibilités offertes :
    -" Bénéficier du Programme Agent : 120 semaines par an seront mises gratuitement à votre disposition pour envoyer des couples dans nos résidences à Majorque, à Ibiza, aux Grandes Canaries, et sur Andorre.
    -" 10 couples par mois moyennant 2000F de location, toutefois ce tarif ne vous est pas imposé… mais conseillé…(vous pourrez louer cers semaines, les offrir, ou ne pas en tenir compte..)
    -"Bénéficier de vos séjours gracieusement offerts par le Club Solana… dans ces mêmes résidence "
    L'ensemble constitue seulement un argument de vente, vide de contenu. Cet argument est repris oralement dans les années 2000.

    Les autres intervenants dans cette société sont Laurent Delmas, Jean Baptiste Debien....

    Revenons à la victime dont nous parlions précédemment. Comme Delaporte est " grand cœur " et qu'il voit que sa victime a besoin d'argent, il lui propose de louer ses semaines (lesquelles ?) de façon reconductible pour le compte de sa société, et de renoncer à prendre sa propre semaine en 2003 ce qui fera ça de moins à payer ( !). Il propose le prix de 20447 euros. Tout ceci dans le but de faire croire qu'il fait une réduction substantielle alors qu'en réalité il vend sa semaine très très chère sans reprendre le Pack.
    La victime qui avait déjà des dettes, mais qui se dit qu'elle risque de tout perdre si elle n'accepte pas ce marché, va encore s'endetter et s'engager dans un nouveau contrat.
    Intervient alors un dénommé Ramon, en réalité Ramon Cubero, dont l'adresse est à la résidence Calapi à Llucmajor à Majorque (Mallorca). Ce monsieur semble être le chef de Delaporte et dit se faire de l'argent avec le système des 120 semaines.
    Les réservations de semaines se font non pas en Andorre mais à Calapi Club au nom de Vacances Hivernals et de Ramon.
    A noter que Philippe Delaporte est extrêmement grossier quand il se met en colère, comme Lobello, mais les deux sont distincts.

    La question est de savoir si les deux sociétés ci-dessus sont les mêmes. Pour l'instant, tout porte à le penser car elles agissent dans les mêmes résidences.Mais nous n'avons pas de preuves formelles. Les contrats sont différents, les banques sont différentes (La BBVA à Salou pour Vacances du 21ème siècle, la BARCLAYS à Paris en principe…), les adresses diffèrent également.


    Apparaît alors une autre société HORIZONS, qui prétend être domiciliée au Luxembourg et également à Cala Pi où l'on retrouve Ramon Cubero. Il s'agit d'un nouveau déguisement de Vacances Hivernals . Le contrat est le même.
    Le dossier de la victime qui se fait piéger par cette société est très compliqué.
    La victime avait acheté en 1993 une semaine au Club Jardines Paraisol à Salou Espagne(qu'on retrouve dans La Dorada). La société " TIME VACATION SALES LIMITED ", dite " membre fondateur ", vend cette semaine, dont l'administrateur sera le trusty " FNTC " (First National Trustee Company Limited) , les deux se trouvant à l'île de Man à la même adresse (International House, Castle Hill, Victoria Road, Douglas). On a vu plus haut que la FNTC reçoit des chèques pour la "Solana de Ransol ", avec Calgary (ce dernier dont nous ne savons de quoi il s'agit)
    Il y a fort à parier que nous aurions là le promoteur anglais (" Time Vacation " avec la couverture FNTC ??) qui serait à l'origine des Clubs " La Dorada " auxquels il faudrait ajouter "le Club la Solana de Ransol " et " Estela Dorada ".
    Ce promoteur aurait appelé toute une série de vendeurs tous plus menteurs les uns que les autres, pour vendre avec le plus d'efficacité possible les semaines des résidences. Dans le cas de HORIZONS les chèques seront libellés au nom d'un bénéficaire (ainsi nommé), INSINGER DE BEAUFORT, à une soi-disant adresse d'Horizons au Luxembourg, dans une banque du Luxembourg DEXIA.
    (Nous avions déjà vu cet "Insinger de Beaufort" comme bénéficiaire des chèques versés dans une banque non connue, par l'intermédiaire de PLANET BALEAR (Mallorca), pour le compte d'ELITES LOISIRS, domicilié aux Iles Vierges, agissant à Majorque, en paiement des Packs d'UNIVERSAL TRAVEL CONCEPT (Torremolinos en Espagne). Ce monde là a constitué une toile d'araignée... En fait Insinger de Beaufort joue le rôle de lessiveuse. Il reçoit l'argent en tant que financier et le redistribue, dans des opérations que nous ne connaissons pas, au promoteur, aux vendeurs, à UTC.

    Notre victime se voit proposer, 10 ans après un premier achat, par les mêmes protagonistes que précédemment, les mêmes balivernes qui marchent si bien avec les 120 semaines…

    Nous nous proposons d'étudier ce cas très précisément :

    Cas d'arnaque à Salou avec la société Horizons :


    Une société et son administrateur, à la même adresse que précédemment à l'île de Man, vendent à la famille J une semaine (4 places) de Vacances dans une des résidences DORADA de Salou au " Club Jardines Paraisol ". Cette famille est relativement contente mais trouve que ça fait loin.
    En 2003, elle se fait démarcher par un vendeur de la société HORIZONS (qui n'est rien d'autre que la copie de la société " Vacances Hivernals ". Une autre copie s'est mise en place en janvier 2004 : ALTRES ) qui opère à Salou. Son siège social est soi-disant à Luxembourg chez Insinger de Beaufort. Elle y a une boîte aux lettres. Son siège social réel est à Majorque dans la résidence Cala Pi (confirmé par d'autres dossiers), que le promoteur des résidences la Dorada racheterait. Donc la société Horizons est directement sous les ordres du promoteur qui reste inconnu.

    Cette famille est démarchée afin qu'elle revende sa semaine (4 places) contre une autre (6 places) flottante à prendre, à partir du club Estella la Dorada dans toutes les résidences DORADA en Andorre et en Espagne (toutes charges comprises), plus une semaine additionnelle à prendre obligatoirement avec la bourse d'échange Interval International (abonnement, frais d'échange et charges), soit deux semaines dont l'une réclame des versements onéreux en plus de l'achat.
    Il s'agirait donc d'une reprise contre un nouvel achat de semaine. Un couple lui certifie que c'est une excellente opération (la taupe).
    Le nouvel achat se fait à 33000 euros ( !) contre 10600 de reprise, soit 22400 pour 2 semaines : excessivement cher ! Le prix 33000 a été gonflé pour faire semblant de soustraire une reprise. En réalité il n'y a pas de reprise ou revente.

    Les paiements sont faits d'une part au profit à "Distribuciones Masgua Lluchmajor" au profit de "Horizons S A D'Masgua" à Majorque (2300 euros et 2234, 90 euros) en août 2003 et d'autre part 11 492, 32 euros au profit de INSINGER DE BEAUFORT au Luxembourg . L'email de Horizons : calapi@ono.com.

    Comment la famille J a pu être convaincu de ce marchandage ? On lui a promis, en plus, la possibilité d'user pour elle et ses amis (auprès de qui elle ferait du démarchage et louerait soi disant), de 120 semaines par an sans frais dans les résidences Dorada. La chose n'est pas écrite dans son contrat mais dans le contrat d'une autre personne, donc ce n'est pas une invention. En réalité on lui a fait payer la possibilité de devenir " rabatteur " auprès de ses amis, au compte de la société, sans jamais pouvoir profiter elle-même de ces semaines et sans bénéficier des locations…. Ce dernier marchandage vise à faire croire à cette famille qu'elle pourrait, avec ce type de locations, récupérer très rapidement sa mise de fond de 22000 euros !
    Ceci peut-il relever d'une escroquerie ? Un tribunal risque de s'esclaffer sur le fait que la victime a vraiment cru à des balivernes.

    Ce système des 120 semaines est évidemment une arnaque. Quand on demande à en profiter, ça ne marche jamais, en avril 2005, ce système est "suspendu" !

    Il est plus sérieux de trouver des éléments de contradiction au niveau du contrat.

    1)sur le respect de la loi sur le timeshare.
    Andorre accorde 20 jours de délai de rétractation (décret du 15-9-99). Mais l'Espagne accorde 10 jours.

    La facturette a été présentée à la banque de suite, comme l'indique la banque, mais celle-ci a crédité le compte de la société Horizons en fin de mois seulement parce que la carte Mastercard de la famille J est à paiement différé. En effet, le système Mastercard prévoie la possibilité que les retraits soient effectifs en fin de mois.


    2)Sur la prétendue revente.


    a-Dans l'échéancier présentée par Horizons, mais curieusement paraphé par " Jardines Paraisol ", en date du 14-8-03, il est bien mentionné qu'il y a une reprise de la semaine 32 2 202 pour 10671 euros.


    b-Le prix d'achat des deux semaines à partir de Estella Dorada est estimé à 33000 euros ce qui constitue un prix hallucinant au regard de ce que la mafia du Timeshare pratique. Le prix a donc été gonflé artificiellement pour faire croire à une reprise.


    c-La reprise n'a pas eu lieu, les papiers signés le 14-8-03 sont incohérents.
    -D'une part un contrat est signé pour l'achat de deux semaines dans le club Estela Dorada, et d'autre part en annexe de ce contrat, un contrat dit " de compréhension et reconnaissance " est ajouté concernant la club " Jardines Paraisol " qui, soi disant, vient s'être repris.. Les deux documents portent le n° de contrat JP 140 80301 en date du 14-8-03 ! Totalement absurde.

    -RCI téléphone à la famille J début février 04 et demande pourquoi la semaine de Jardines Paraisol n'est pas déposée… Elle indique que la semaine leur appartient toujours.
    (Nous demandons un document écrit à ce sujet que nous n'obtiendrons pas, RCI ne voulant pas se mouiller)

    -Toujours le 14-8, Horizons fait signer à la famille J deux documents totalement contradictoires, l'un dit que la semaine de Jardines Paraisol est cédée à Horizons pour 10671 euros, l'autre dit que la semaine 32 2 202 de Jardines Paraisol ne sera pas utilisée en 2003 et 2004, mais sera donnée en location à la société Horizosn…, les deux documents attenant au contrat signé le 14-8-03 ; ce qui signifie que la semaine n'est pas reprise.

    -Enfin le gestionnaire des résidences Dorada, de Barcelonne, envoie le 1° décembre à la famille J un appel de fond pour les charges avec la référence 2 202 32, ce qui n'est autre que la référence de la semaine de Jardines Paraisol (identique dans un autre appel de fond) : 32 2 202 dans un ordre différent de chiffres. Donc la semaine n'est pas reprise. A quelques temps de là, le gestionnaire se rétracte et ne demande plus de charges... averti par les vendeurs qu'il faut accréditer l'idée de la reprise.
    De plus, l'appel de fond ne mentionne pas Jardines Paraisol mais Clubotel La Dorada qui apparaît comme étant le titulaire du compte à la Banco Popular pour les résidences la Dorada.

    -Pour finir le certificat de membre de Jardines Paraisol n'a jamais été demandé par écrit à la famille J, qui possède toujours son original, ce qui montre bien que la société Horizons n'en a que faire.

    Par conséquent il n'y a pas eu de reprise, mais mise en scène de reprise, dans un effort soutenu de confusion afin que la victime ne comprenne rien à son dossier.

    Le 17-2-04 ADCSTP

    (La société Horizons est inscrite finalement au registre du commerce du Luxembourg avec comme administrateurs "VICTORIA MANAGEMENT SERVICES SA" et THIBAULT MANAGEMENT, puis...INSINGER TRUST...."

    Nous avons reçu plusieurs dossiers concernant le même type de mensonges avec la société ALTRES VACANCES SA, domiciliée soi-disant à Andorre, Pleta de Ransol, Apt B6 Ransol, Comuna de Canillo, Andorre, inscrite soi-disant au registre du commerce d'Andorre. Cette société agit à partir du club Estela Dorada à la même adresse. L'un des emails de la société ALTRES est calapi@ono.com. Il s'agit donc de la même société que HORIZONS.

    Un touriste possédant une semaine à Cala Pi s'est fait démarcher l'été 2004 pour la "revendre" et acheter autre chose dans une résidence La Dorada. Pensant être trompé, le touriste se désiste dans les 10 jours après avoir signé un contrat. Le vendeur furieux lui assure par téléphone que s'il se désiste, il perd automatiquement sa semaine à Cala Pi. Le touriste affolé nous joint. Nous lui assurons que tout cela est faux, qu'il lui suffit de se mettre en contact et de prévenir RCI au cas où.. N'importe quel argument semble bon à ces vendeurs.

    Il convient de savoir par ailleurs que l'ensemble des clubs DORADA appartient à un promoteur qui se charge de la gestion (et qui a racheté) la résidence CALAPI à Majorque. Un bulletin d'une association de Cala Pi fait état de cette gestion par DORADA....

     

    Témoignage du 7-1-2005

    "Mon histoire:
    En septembre 1998, nous avons été acostés par une jeune fille nous proposant de gagner entre autre une semaine de vacances gratuite.Cette personne était employée par le club CALA PI à Majorque.J'y ai acheté une semaine à la suite d'un forcing d'une journée entiere au club CALA BLANCA à la grande Canarie,à savoir la 2eme semaine de janvier.(Pour 95000 francs).
    Ne pouvant jamais prendre plus d'une semaine et surtout pas à la bonne période,le systeme d'échange par RCI m'a énormément déçu.En fait,rien de ce qui avait été convenu n'a été respecté.Seul l'argent les intéréssait.En 1999,jai essayé de vendre gràce a FAULKNER HOLIDAYS,une société anglaise pourtant membre de l'OTE qui ne m'a amais contacté ni meme envoyé de contrat.
    Leur site internet ne contenait meme pas mon offre.(dépensé 2226 francs pour rien) En 2000,j'ai pris enfin ma semaine gratuite en ANDALOUSIE invité cette fois par REALSA ESPANA(Héroes de BalerN°1, local 5 29640 FUENGIROLA - MALAGA)pour la semaine suivante en vue de revendre. Mais leur proposition de remettre 55080 FR supplémentaires pour un EURO Certificat ( dont 25000 pour la société) ne m'a pas convaincu et j'ai eu bien fait.( j'étais sensé récupérer 150400 FR au bout de 51 mois, basé sur une croissance espagnole de 5 à 14% l'an.J'ai pu vérifier surtout que FAULNER H. LTD ,( royal albert house WINDSOR Berkshire SL4 1BE pour son siège) n'avait pas de bureau à MARBELLA d'où je recevais tout de même de la correspondance. J'ai payé mes charges pour 2000, 2001( 310.99 E), 2002 ( 434,84) au syndic TUROSUS SA de ma résidence( même adresse que CALA BLANCA soit Urbanisacion Costa Taurito, Carreta de Mogan km 81,5 TAURITO MOGAN Gran Canaria)
    En fait CALA BLANCA appartenait au groupe CBM ( siège: Scott House12 16 South Frédéric Street à GLASGOW G1 1HJ)et à MAJORQUE, l'administration était faite parEUROPAN COLLECTIONS & SERVICES (avenida Conde SallentN°23 3°A Edificio Santa LuciaCP 07003 PALMA DE MALLORCA.et tout ce qui était échanges internes( dans les résidences du groupe CBM) ou locations de voitures, vols, parrainages, cétait LAR SERVICE (LUXURY ASSOCIATED RESORTS) à ANGLET en FRANCE ( 27 route de Pitoys ZI de Maignon 64 600 ANGLET) qui s'en " occupait", puis SHERIDAN Services (9rue Velane 31000 TOULOUSE)
    En fait le contrat d'achat est établi par TAMARAY INTERNATIONAL Ltd( DOMICILIEE AU REGISTRE DE TORTOLA isles vierges britanniques bien sûr) En 2002, le groupe GVC GRAND VACATION COMPANY Citrus House Caton Road LANCASTER LA1 3UA°a racheté CBM mais conservé RCI pour les échanges."

     

     

     

     

     

    Vacances les Valls.

    Immense plaisir d'aller au Maroc!!

    Lettre de R....du 3-1-07 (Préfecture, Palais de Justice, Ministère du tourisme à Marrakech)

    Objet : escroqueries subies lors de séjours à Marrakech
    Résidence Amina et Vacances les Valls

    Messieurs,

    Je me permets de porter à votre connaissance les manœuvres frauduleuses dont mon épouse et moi-même avons été les victimes de la part d’individus qui non seulement procèdent à des vols manifestes, mais aussi portent directement atteinte à l’image de votre Pays et singulièrement de la Ville de Marrakech.

    C’est donc dans un état d’esprit très positif que je m’adresse à vous, persuadé qu’un témoignage comme le mien peut non seulement m’être personnellement utile par l’action que vous ne manquerez pas d’exercer en ma faveur, mais devrait aussi vous permettre d’agir dans le sens de la suppression de ces réseaux malfaisants qui sont également l’ennemi - ce mot n’est pas trop fort - du Royaume du Maroc.

    Je résume donc les faits :

    - en février 2002, lors d’un premier séjour dans une Résidence hôtelière, des démarcheurs nous proposent de souscrire une semaine dans la Résidence Amina, située 3 rue Ibn Oudari, Hivernage à Marrakech, associée à une Bourse d’échange de semaines (RCI ) ; le système fonctionne ensuite apparemment bien, mais se révèle très coûteux, d’autant plus que les charges annuelles sont très rapidement augmentées.
    - en octobre 2006, nous séjournons volontairement une semaine à la Résidence Amina et rencontrons son Directeur, Monsieur A.EL AOMARI pour évoquer le rachat de notre semaine
    - il nous procure un contact avec Philippe ANDREW
    (ce patronyme s’avèrera faux) qui, après plusieurs entretiens, arrive, à force de persuasion souriante, à nous faire signer un “contrat” pour l’acquisition d’un “produit” Avantages Travel Club distribué par Vacances les Valls ( C 42 rue de la Liberté 40000 Gueliz 212-44 43 75 62) qui comporte la reprise de la semaine et procure - nous est-il assuré - d’énormes avantages financiers pour l’organisation de voyages ou de séjours sur le monde entier (en relation avec l’Agence de Voyages Resa-Direct située à Malaga en Espagne).
    - une documentation prestigieuse nous est envoyée et plusieurs appels téléphoniques, après notre retour, nous assurent - apparemment - du sérieux de la relation, mais 20 000 euros ont été entretemps encaissés....
    - dès notre premier essai d’organisation d’un voyage ce dernier été, Resa-Direct s’avère incapable de nous obtenir les conditions promises ;
    - nous essayons de contacter Philippe Andrew, qui, en fait, a totalement disparu, son téléphone restant sans réponse (portable : 00212 73 81 41 53)
    - Monsieur El Aomari nous apprend d’abord par mail que la semaine reste toujours à notre nom, malgré un document reçu - indiquant le contraire - après signature du “contrat” (mais aucune charge ne nous est plus réclamée !) puis devient à son tour, par la suite, injoignable (212-24 43 72 76 ou 77).

    Vous comprenez certainement notre désarroi.

    J’ai adhéré à l’Association de Défense des Consommateurs de Semaines en temps Partagé (ADCSTP), 2 place Beaumarchais 38130 ECHIROLLES tél 04 76 40 60 30, qui me paraît très active et efficace, commençant à obtenir quelques résultats.

    Mais j’ai pensé qu’il était nécessaire d’informer sur place les Autorités les plus concernées.

    Je reste naturellement à votre disposition pour vous apporter de plus amples renseignements et compte vivement, naturellement, sur votre attention, votre compréhension et votre collaboration pour lutter contre ces escrocs.

    En l’attente d’une très prochaine réponse, je vous prie d’agréer, Messieurs, l’expression de mes salutations distinguées.

    Copie à l’Ambassade de France à Casablanca et au Consulat de Marrakech.


     

     

     

    Vacation Savings sa

    Son ancêtre avant 1998: VACATION SERVICES INC. Une même direction avant et après 1998: Lootens Sandrine Vanessa.

    Ses meilleurs collaborateurs: Rocca volcanica, Imno de Las islas (qui seraient sous les verroux depuis mars 2004 ?), Gestionnes Tricolor, Marland...

    Vend un pack Vacances de 35 mois (Vacation System Holding Corporation), par l'intermédiaire des sociétés ci-dessus, avec un contrat identique à celui de UTC (voir rubrique UTC).


    Derrière le pack vacances VACATION SYSTEM HOLDING CORPORATION, il y a donc la société VACATION SAVINGS : centro nordico local 11 A. Carretera de Mijas. 29650 Mijas-Malaga, dirigée par Sandrine Lootens. Cette société qui se fait passer pour une agence de voyage "bien sous tous rapports" s'est mise en contact avec des sociétés douteuses pour vendre son pack, exactement comme UTC. Malgré les dénégations de certains pour innocenter cette société, il nous paraît évident que c'est elle qui propose son pack à la vente par l'intermédiaire de ces sociétés, et fait ensuite comme si elle ne connaissait personne.. Or INMO de las Islas, ROCCA volcanica, GESTIONNES Tricolor, PROYECTO TOUR ont bien payé ce pack à VACATION SAVINGS qui n'a pas porté plainte contre eux, de la même façon que UTC n'a jamais porté plainte contre ses amis douteux qui lui vendent son pack.

    Plus encore, ce pack est rigoureusement identique à celui de la société "Universal Travel Concept" (UTC) dirigée par Christine Pambouc, dans la même région:1° - Edificio Centro, Avenida Palma de Mallorca, 17, 29620 TORREMOLINOS/MALAGA. Ces personnes ont intérêt à faire vendre leurs packs par des sociétés avec lesquelles elles prétendent n'avoir que peu de liens...

    Nous faisons l'hypothèse que UTC et Vacation Savings travaillent de concert, sans pouvoir le vérifier à l'étape actuelle...


    Viva vacation Club

    République Dominicaine

    Témoignage du 25-12-04

    "Je voudrais apporter mon témoignage et vous dire un grand merci car grâce à
    votre site et au témoignage d'un piégé du timeshare, nous avons pu réagir
    très vite auprès du centre de carte bleu à Fontenay - pour mettre opposition
    et ensuite auprès de notre banquier qui nous a restitué l'argent versé.
    Donc, cela veut dire que l'on peut faire en sorte de faire reculer cette
    forme d'escroquerie si peu combattue à l'heure actuelle et qui commence
    malgré tout à être reconnue comme telle -
    Voici les faits . En vacances avec nos amis au Viva Dominicus Palace, nous
    nous sommes faits aborder par une personne(chemises blanche et orange) qui
    nous a proposé la possibilité de bénéficier de vacances à moitié
    prix!!!!Nous n'étions pas vraiment intéressés jusqu'à ce que mon mari
    rencontre un jeune homme italien très sympathique dans le bus qui
    travaillait au viva vacation club qui insidieusement lui a vanté tous les
    avantages du club - Cela nous a mis en confiiance, ensuite le mauvais temps
    s'est mis de la partie et nous avons donc décidé de nous rendre à ce club
    installé en plus dans notre hôtel qui nous semblait de réputation sérieuse
    - et patatra!!!! Nous avons signé et quelques jours plus tard rencontré un
    monsieur qui faisait un scandale en disant que nous venions d'acheter du
    vent !!!!!! pas de réduction sur les vols avions, pas de place dans leur
    autres clubs, etc... voilà le pot au roses découvert et avec ce que j'ai lu
    sur votre site - plus de doute!!!

    "

    VOLTER

    Société basée à Tenerife, probablement une compagne de route ou un déguisement
    de STRATEGY CONNECTION

    Témoignage du 4-8-04

    "Je suis propriétaire d'une semaine en multipropriété à Jausiers (04-France)
    depuis 1989 et j'ai pu utiliser correctement les services RCI régulièrement. Je
    ne suis pas particulièrement intéressé pour « vendre » cette semaine mais je
    suis régulièrement contacté par des sociétés, agences, cabinets ou compagnies
    qui me propose de la « racheter » dans des conditions exceptionnelles.bien sûr.

    La dernière de ces offres émane de « VOLTER et Cie » qui me propose 12600 euros nets
    si je consens à leur faire un virement de 3528.pour les formalités. ?

    Messieurs LAFORGE et SCHNEIDER (conseiller juridique), à tour de rôle, me contactent
    régulièrement pour essayer de me convaincre et me proposent une liste «d'heureux propriétaires » qui ont pu vendre leur bien dans les meilleures
    conditions. C'est paraît-il, mon bail emphytéotique de 99 ans qui les intéresse
    au plus haut point ?

    Mme DEBY (tel : 00 34 670 865 095) s'avère très convaincante et n'essaie à aucun
    moment de défendre les intérêts du cabinet et m'avertit que les délais de
    remboursement seraient un peu plus long que prévus mais qu'il n'y aurait pas de
    problèmes.

    Mme ARNAUD (tel : 06 13 76 33 87), se montre beaucoup moins à l'aise et devient
    un peu agressive quand je lui demande, histoire de me rassurer sur sa sincérité,
    de me rappeler le nom de son ministre de tutelle.étonnant pour une soi disant
    institutrice exerçant en France. Elle ajoute qu'elle n'a pas à répondre à ce
    genre de question et qu'elle n'est pas payée par « VOLTER et Cie ». ?.je ne lui
    avais pourtant pas suggéré.

    J'avais déjà un doute à l'origine de ces différents contacts, c'est pourquoi
    j'ai recherché sur « INTERNET » quelques renseignements sur « VOLTER et Cie » et
    je me suis connecté sur votre site.

    Mr SHNEIDER m'a contacté une dernière fois et a compati sur ma situation, vu que
    je n'avais rien compris et que c'était vraiment dommage que je rate une occasion
    pareille.

    J'ai décidé d'aller porter plainte auprès de la gendarmerie locale avec mon
    dossier complet en poche, adresses, noms, téléphones, banques, etc....

    Je vous joins par courrier les différentes pièces qui m'ont été communiquées et
    je vous en souhaite bonne réception".

    Témoignage du 9-8-04

     

    "Auriez-vous des renseignements sur la Norton Excusive Porperties Holding LTD qui vient de me contacter et qui au titre de dispositions fiscales (?) demande "une taxe de transfert/droit de timbre au taux de 4 % à acquitter avant la passassion du bail saisonnier" ?
    Références de cette société :
    Kemp house - 152 to 160 City Road - London EC 1V 2NX
    Registered 03762470

    Centro de negocios MELIOR
    Palma del Rio 19
    29004 Malaga
    NIF N0067606D
    Tél 0034952121777
    nortonholdingltd@wanadoo.es

    Grand merci"

    (Il n'y a aucune taxe de transfert ou droit de timbre, tout cela constitue des inventions"